Accueil > Un autre drame secoue El Eulma le jour de l’Aid

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Djafari : Suite à ces deux tragédies de El Eulma, Comment en est-on arrivé là ? Une altercation qui aurait pu ne constituer qu’un simple fait divers et passer inaperçue se transforme en un drame épouvantable pour la famille et les amis des victimes et au-delà d’eux, pour nous tous. Deuxième remarque, si les faits s’étaient passés hors du Ramadan, le drame n’aurait PEUT-ETRE pas eu lieu. Le Ramadan, le meilleur de tous les mois selon le Prophète (AS) est devenu pour nous, le mois de tous les dangers. Si nous ne pouvons maîtriser nos impulsions et nos colères criminogènes, nous perdons automatiquement notre aptitude à jeuner . En d’autres termes, mieux vaut ne pas jeuner que de prendre le risque de tuer quelqu’un.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot