Accueil > Un convoyeur de semi-remorque meurt sur l’autoroute à cause de son… civisme

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

AZED : à ceux qui ont répondu à azed, 1- je ne suis pas inconscient, avant d’accuser les autres je dois me poser la question quel est mon rôle dans cette société, quelle est ma part de responsabilité en tant q’individu ? avant de parler des enseignants, l’éducation passe avant l’instruction. 2- La première cause de mortalité en France c’est les accidents "domestiques et routes", Il est vrai qu’il y a quelques maladies en pôle position, moi, je parle de la négligence de l’individu. dans les accidents c’est l’individu qui est responsable quand aux maladies, l’implication de la personne est très minime. qu’est que tu peux faire contre les cancers ou les maladie cardiovasculaire ? mais respecter les indications et l’entretien de son véhicule, la responsabilité de l’homme est engagée à 100 pour 100. Juste pour information les accidents de routes ont diminué mais ça reste quand même important. Quand on compare des pays, il faudra tenir compte de beaucoup de paramètres : vous dites "deux fois moins de morts avec deux fois plus de voitures" mais avec deux fois plus de sécurité. Les routes en Algérie sont récentes dans la majorité des cas encours de travaux, quand le panneau indique 50, 60 ou 80 km le citoyen doit respecter cette indication, c’est, donc, de cette manière qu’on évitera des morts sur nos routes. je le redis et je persiste, la négligence de l’individu qui est la cause principale et non pas les infrastructures, même en Europe, malgré les importants moyen de sécurité. En ce qui me concerne, je ne peux comparer des pays d’Europe avec ceux du tiers monde, mais parfois qu’on approfondi les choses on trouves les mêmes causes, je vous invites à lire les causes et vous trouverez que la première cause et la NÉGLIGENCE de l’être humain. Merci de m’avoir (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot