Accueil > Rencontre sur la pensée de Mohamed Arkoun

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

SENJAK : Monsieur ARKOUN est un des fils valeureux de l’Algérie. Ce qui est certain, c’est que les siens (ses étudiants par milliers, ses amis et sa famille, ses très nombreux lecteurs etc...) reconnaissent en lui l’érudition et la sagesse d’un grand philosophe. Quant à ceux qui ignorent jusqu’à son existence, ils sont ignorants de leur propre existence. Il est par conséquent inutile de commenter le fait qu’il soit enterré au Maroc et pas en Algérie, c’est son choix de son vivant et c’est un choix respectable. Mais le fait que les autorités algériennes, sous prétexte de discordances politiques avec le Makhzen, privent cet homme illustre d’un hommage mérité, me donne à penser que nos gouvernants ne sont reconnaissants ni devant les vivants et encore moins devant les morts, fussent-ils de grands hommes. Comment voulez-vous que la médiocrité dans tous ses états puisse faire bon ménage avec la sincérité, l’altruisme et la perspicacité d’un homme qui a éclairé les chemins de la connaissance de mille et un feux. Merci à Messieurs les professeurs Belhasseb et Charrad de cette heureuse initiative que de poursuivre le long chemin lumineux qu’a tracé feu ARKOUN. J’encourage tous les assoiffés de connaissance et de vérité scientifique de lire et de faire lire les œuvres de Mr.ARKOUN. Nos intellectuels ont le devoir de militer pour que la Pensée Arkounienne soit inscrite dans les programmes de philosophie à l’instar de Ibn Khaldoun, Malek Bennabi, Mohamed Harbi, Malek Chebbal et j’en passe qui ont leur place entière dans la formation de l’intellect algérien du XXIè siècle et de sa (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot