Accueil > « Hier , c’était à ...Sétif », le nouveau calendrier de l’association des anciens élèves des lycées Kerouani & Gaid

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Ammar Bouzouar : @ Noir c’est noir. Je suis pleinement d’accord avec vous. Mers propos tendaient surtout à en finir avec la légende qui veut que la vie quotidienne dans le lycée Kerouani était très agréable et de tout repos. Non, on y bûchait toute la journée, on était surveillé par des pions très sévères pour la plupart d’entre eux et les cours étaient dispensés par des professeurs compétents mais non moins sévères. Comme je l’ai déjà dit, durant une semaine on ne voyait de l’extérieur qu’un carré de ciel bleu. Chaque jour qui se levait était un jour de peine de plus à venir, et quand on était consigné, c’était le ciel qui nous tombait sur la tête. J’ai cité Chekroun parce que ses gifles étaient mémorables : une seule de ses baffes nous faisait tournoyer sur nous-même. Il y avait bien sûr des surveillants généraux et pions relativement gentils genre Tyr, Abdelhamid Kara, etc. Mais c’était un autre monde où l’enseignement était de qualité et ne peut être comparé à celui au rabais d’aujourd’hui.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot