Accueil > Une députée s’en prend à Ain El Fouara

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Ammar Bouzouar : Non, ne la réparez pas ! De toute façon, ils récidiveront. Non, laissez-la telle quelle avec ces stigmates pour les générations futures, pour dire qu’autrefois, il y avait là une belle oeuvre d’art détruite par ceux qui n’aiment pas la beauté. Détruite par des frustrés qu’un sein de pierre effraie. Détruite par ceux dont le seul plaisir sur terre est d’écouter à longueur de journée les cassettes d’Es-Soudaïs et les élucubrations de Cheikh Chemseddine. Détruite par ceux qui prennent soin de cacher leur femmes sous une amas de tissu noir de peur que le voisin leur prenne leur Loundja Bent Soltane. Détruites par ceux qui font de leurs fêtes de familles des veillées mortuaires. Détruites Par ceux, bigots, qui vont à la prière sans "khouchou’e" juste pour montrer aux autres qu’ils vont à la mosquée.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot