Accueil > Une députée s’en prend à Ain El Fouara

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

nous n’avons pas besoins de terroristes qui s’autoproclament djihadistes, tout comme nous n’avons pas besoins de terroristes qui s’autoproclament des civilisés. les ali belhadj, abassi madani mezrag et consorts ont causés autant de mal que les massu, bigeard, souaresse, mitterand et leurs adptes. votre combat est la lutte pour reformer les esprits de ces deux axes du mal . l’un qui s’articule sur la religion pour détruire l’islam. le premier axe du mal, dont sa composante ignore les réglés élémentaire de l’islam tout en voulant occuper le rôle d’une grand imam et de mufti, est porté par des gens qui adore les drogues et le gain facile en empruntant les sentiers qui mènent à la fornication, la drogue etc. et la destruction du pays . le second axe du mal trouve son origine dans le camps des traîtres des harkis qui ont trahit l’Algérie et n’arrivent pas à admettre leur défaite. ces deux clans se dis puttent la destinée de notre jeunesse marginalisée par les pouvoirs, au pluriel, successifs qui ont concouru à l’instauration de la corruption et à enraciné la haine dans les âmes des algériens. Heureusement, je dits Heureusement qu’il existe une troisième force vive dans le pays qui combat, qui lutte contre les deux premiers clans . vive l’Algérie dépoussière de ces vermines, de ces bactéries de ces virus du wahhabismes des salafistes et de hizb frança.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot