Accueil > Sétif profond >

Un carrefour très dangereux

A very dangerous crossroads
lundi 30 mai 2016, écrit par : Boutebna N.

Les services de l’APC de Sétif sont appelés à réagir face au problème de la circulation routière au niveau d’un croisement situé sur la rocade Nord-Est près de Fermatou (voir photo ci-contre).

De nombreux conducteurs empruntent cet axe routier avec des vitesses dépassant les 120 Km/h malgré la présence de la plaque de signalisation 30 Km/h.

Faut-il intensifier les contrôles de l’excès de vitesse sur cet axe ou installer carrément des ralentisseurs ?


Partager cet article :
17 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°265489 :
nord ouest et pas nord est
borzozo :
djaikom ramdhan bonjour les dégâts
KRIMO :
une seul photo t’as perdu ta pellicule
hocine :
que dire alors de la double voie de ain trick au niveau dub point de passage vers bouaoudja et la station de service de lameche .les voitures passent a 200km a l heure. aucune securite.tres dangeureux .bientot des morts.
maya :
Nord est, Nord ouest, peu importe, la question qui se pose est ,quand est-ce que les gens vont enfin se rendre compte qu’ils n,ont qu,une vie à vivre ,pourquoi la faucher bêtement ,et faucher celle des autres ,éternel problème de conscience
Aissa :
Intensifier les contrôles sans doute, et surtout les sanctions (sans arrangements avec bakchichs), mais surtout éduquer les algériens : c’est ce qui manque le plus ! Des conduites de sauvages et de barbares = et donc d’assassins !
MOKDAD :
ya si boutebna baraka allah fika de tes articles lorsque tu parle des points noirs de notre dachra vous parlez des rondpoints dont leurs majorité plein de ghorte et chouk wa sboulet el far aussi le grand point noire les poteaux d’éclairage publics tous cassés et date depuis les années 80 comme la ligne de farmatou et la ligne de casque et la ligne du double voie lourd et la ligne sétif mezloug et la ligne sétif el eulma et la zone ain treikh et la ligne ain mousse ect ect ya si boutebna je te conseille de faire une promenade la nuit et tu vas découvrir wilayet le bricolage wa el hef il y’a l’obscurité totale par contre à alger ou à oran ou à constantine ou à belabbas ou tlemcen tu ne voit pas ce bricolage hérité de notre pauvre apc baldiyet les lampes et les pottos sans couvercle c’est à dire boumaagheb le malheur sous les yeux de nos responsables le maire et surtout se wali qui ne sort pas de son bureau ni le jour ni la nuit les trottoirs non parlent plus catastrophiques regarde les trottoirs (...)
fayss :
salem alikoum ce n’est pas le carrefour qui est dangereux ce sont les conducteurs
zoubir de sétif :
Ce n’est pas l’apc qui erige les ronds points, mais les travaux publics( ex ) et selon des normes, ce n’est pas au bonheur et à la chance. Doncc au niveau de cet organisme qu’il faut voir
salimsdf :
pfffffff du n importe quoi une double voie expresse sortie autoroute ou entree de vers a alger bejaia constantine avec de surcoit un STOP donc j arrive je trouve 30 kmH je roulais a 120 ou 100 le type a un stop il le marque je freine a fond pour me retrouver a - 30 km h donc il attend et j attend faites pas chier avec vos conneries a la con une simple sortie de setif d un douar remis au gout du jour avec un stop m obligerais a attendre faites pas chier rousseau pourquoi 30 et un stop donc foutais une balise au autres si il y a stop donc c eux sur le peripheriques ne doivent pas etre soumettre a 30 du n importe quoi ...... faites chier a vos croisement dangereux un simple chemin vicinal communal douar .... ; deviendrait un grand croisement e t puis quoi encore , je vais sortie mon tracteur foutre deux roues sur le goudron et voila un croisement dangereux vraiment ya pas d autres sujet genre bac (...)
zinou :
Il y aussi le carrefour d’el hidab pire que dangereux ,disons agressif de la part des policiers postés là dans leur voiture personnel a regarder dans indifférence et le mépris le bouchon se former autour du rond point Lisboasans intervenir mais si vous sortez votre téléphone ,ils accourent ,ils sursautent de joie ,c’est le retrait immédiatement même si vous ne parlez pas c’est la loi,la rahma la chafaka, sauf si vous glissez un billet.....J’étais victime de cet abus,je ne savais qu’il ne fallait pas y touché ni même regarder qui vous appelle,on me l’a retiré dans cet embouteillage comme si j’ai commis le pire des crimes et dire 30 ans de conduite pas un seul procès verbal ni même un accident,rien a faire et si au moins ils étaient en train de faire leur travail.EST CE LÉGAL D’UTILISER SA PROPRE VOITURE en guet-apens pour choper les gens ?une 206 rouge !pourquoi alors la loi ne s’applique pas de la même manière pour tous (...)
Djafari :
Oui absolument, ce n’est pas tant le carrefour qui est dangereux, mais les chauffards qui s’identifient à leur véhicule. Une fois au volant, il leur vient un sentiment de puissance et la voiture prend tous son sens de symbole phallique prêt à expulser hors de soi toutes les frustrations accumulées pendant la journée. Ce défouloir improvisé va même générer une espèce de concurrence vitale entre véhicules entraînant la mort de certains d’entre eux et malheureusement celle d’une majorité d’innocents dont le péché est de posséder une virilité moins dynamique (moins de vitesse). Si la génitalité naturelle permet de donner la vie par la Force Divine, le comportement inconscient de ces criminels se permet de la supprimer par les ruses du diable. La condition déplorable de la femme n’est pas étrangère à cet état d’esprit ainsi que la tendance à la dictature des hommes au pouvoir qui voudraient faire durer leur plaisir toute leur vie. Pendant qu’ils pilotent leurs bolides en érection démesurée le cerveau de ces (...)
krimo :
salem trops de circulation des bouchons partout,il y’as une rue ver l’ancienne sntv e allant a beaumarcher prq les autorités concerné ne n’interdise pas le stationnement et la rendre en 2 sense et la rue du comissiriat ou se trouve l’ecole de police faites la ouvrir a ts le monde et on aura moin de bouchon au rond point biskra et moin a beaumarcher salem
MOKDAD :
d’après la photo en direz la rentré d’un dachra à tanbougtou c’est ça baldiyet el hef wa le bricolage et ça l’exemple de la majorité de notre ville allah latrabehkom ya diaaba
benbattouche :
Entre temps nos policiers ne font que des retraits de permis au niveau (wiliaya,600lgts,kaaboub et hidab )des carefours tres dangeruex et mortels....lol...des points de controle avec une attitude mercenaire jambes ecartees et regard menacant...en plus tte femme doit etre controler....et on evite les vrais voyoux...c est le boulot de cette fameuse police analphabète et illettrée au service de........ ?????
Hamoud ZITOUNI :
Cet article devrait interpeller la commission de la circulation à l’effet de recenser les points noirs particulièrement dangereux et leur trouver solution par des aménagements adéquats. Outre le rond point de Fermatou, il y a celui de la descente d’El Gasria vers Chouf Lekdad qui a endeuillé déjà plusieurs familles. Il faut signaler l’absence de passerelle piétons au niveau de Bir Ensa qui met quotidiennement en danger le groupe d’écoliers issus de ce hameau à leur retour de Sétif. Il y a l’absence de grand rond point sur la route express au niveau d’Ain Sfiha qui oblige les automobilistes sortant de cette localité à procéder à des manoeuvres dangereuses pour retourner vers Sétif centre. Il en est de même pour la sortie de ce village à l’urbanisation anarchique qu’est Bouaouadja. Ces aménagements qui apporteront plus de sécurité routière et moins de malheurs à la populations sétifienne coûteront beaucoup moins chers que le remplacement de ces milliers de lampadaires opérés à travers la (...)
Hamoud ZITOUNI :
Le rond point dont il est question est bien situé sur le tronçon nord-est de la rocade-nord d’évitement qui prend naissance à Khalfoune (route de l’aéoroport) et prend fin à El Hassi en passant par l’université pôle 2, Chouf Lekdad, Fermatou, Sidi Haider et Mechta Berarma.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus