Accueil > Sétif profond >

Démantèlement d’un atelier de production de munition d’armes et arrestation de quatre personnes

mardi 12 avril 2016, écrit par : APS

Un atelier de fabrication de munition et d’armes classiques a été démantelé et quatre (4) personnes ont été arrêtées dans deux opérations distinctes effectuées par la brigade territoriale de la gendarmerie nationale d’Ain Azel (50 km au sud de Sétif), dans les communes de Boutaleb et Bir Hadada (Sétif), selon un communiqué rendu public ce lundi.

Exploitant des informations, les enquêteurs ont réussi à démanteler cet atelier a précisé le communiqué soulignant que les personnes arrêtées étaient âgées entre 29 et 39 ans.

La perquisition de la maison des suspects, autorisée par mandat du procureur de la République a permis la saisie de deux (2) fusils classiques de la catégorie 5, deux (2) pistolets traditionnels, deux (2) fusils de chasse calibre 12 mm,111 cartouches vides, cinq (5) supports de cartouches, 22 capsules de cartouches et 22 grammes de poudre.

Des outils pour armuriers ont été également saisie, selon la même source.


Partager cet article :
14 commentaire(s) publié(s)
yel :
Bon travail, Bravo a nos gendarmes et policiers, qui continuent a travailler pendant que d autres investissent a l ėtranger, craignant le chao.
khali :
il faut faire vite pour les transférer à 1 ain amguel, 2 in guezam , 3 tin zouatine, 4 bordj badji mokhtar en attendant le procès dans le désert sous le soleil entre 11 h et 15 h les membres du jury seront installer dans une tente climatisée sentence : 5 ans de prisons et une peine de mort après avoir purgé les 5 ans de prison en tenu d’Adam dans une cellules lisse (pour éviter le suicide) exposées au soleil le jour et au froid glaciale la nuit ,
ben ali :
et voila on vient de fermer la seule usine d’armement d’algerie ! on va maintenant importer ...le probleme ce ne sont pas les armes c’est leur utilisation -les armes de chasse se vendent partout -il n’y a que les arabo musulmans qui les utilisent a d’autres fins..il faut juste fournir un credit ansej au patron de cette boite et lui fournir un agreement et des machines outils de qualités.L’algerien aime la chasse qu’on lui donne les moyens d’exercer et il ne se fournira pas au black.
Aïssa :
Il suffit de regarder ce qui se passe aux USA, pour voir les catastrophes et les malheurs, à cause des armes généralisées ! Et une fabrication clandestine, doit être fermée, et les fabricants condamnés ! Il y a trop de MAFIA en Algérie..... L’économie va mal, avec toutes ces magouilles non déclarées, non imposées ! ! !
0777310535 :
sans commentaire
Djafari :
Les véritables armes sont le travail, le savoir et le comportement exemplaire. Avec elles, vous n’irez jamais en prison !
khali :
ce post est un complément au commentaire de Djafari la vie dans une succession de jour et de nuit, donc un écoulement du temps dont l’homme est incapable d’arrêter. pour cela il doit suivre un protocole comprenant 4 principes de base à savoir 1- la foi : croire en quelque chose,la meilleur croyance et la salvatrice est celle d’Allah et les sciences qui concourent au bien être de l’humanité 2- les bonnes œuvres : la croyance à elle seule ne suffit pas elle doit être accompagner par les bonnes œuvres (paroles et actes) de façon sincère et qui rapprochent l’être humaine à son Créateur Allah et rend la vie facile aux hommes par son cerveau (intelligence) qui est se distingue des autres créatures (les animaux). 3- la vérité : elle est basée sur l’injonction mutuelle reposant sur la vérité vérité qui est caractérisée par le fait de s’enjoindre mutuellement à l’accomplissement des bonnes œuvres, s’encourager et s’inciter à les pratiquer, car sans la pratique cette injonction n’a aucun sens et ne contribue pas à (...)
Commentaire n°262180 :
Jadis on faisait ça légalement ,on achetait la poudre , les capsules (détonateurs) et la cartouche chez feu Lafi et chez Kéraghel...
mohammed :
c’est un article vide. 22 gr de poudre c’est juste une cartouche. un atelier devrait sortir des milliers voir des dizaines de milliers de cartouches, pas une centaine. Jadis, on fabriquait la poudre, en utilisant le souffre qu’on achetait chez le mozabi à St-Arnaud, ça se préparait comme le couscous, puis elle est séchée au soleil et utilisé pour remplir les cartouches calibre 16 et 12 avec le sachem pour la chasse, ou sans balle pour les fêtes de circoncision et mariage. la belle époque, on utilisait cette poudre pour ce qui était appelé lagranfousi (le grand fusil) parceque sa détonation est impressionnante. même les gendarmes ils participaient. on prend le petit qui remplit ses cartouches pour sa propre utilisation (chasse ou Arrassi) et on laisse le grand gibier détourner les millions de $US et Euro à l’étranger et faire le gros trafic avec l’argent du peuple. C’est du PIPO. Aller raconter votre histoire qui ne tient pas debout à d’autres. on a assez dormi pendant 50 (...)
Commentaire n°262234 :
les véritables armes destructives nous viennent d’ailleurs.....surtout la destruction du facteur humain irréparable.....
Commentaire n°262281 :
Je pense au cette affaire n’a rien avoir avec le terrorisme. Il a été toujours dans nos traditions de posséder une arme de chasse pour l’utiliser surtout dans les fêtes et occasionellement pour le gobier.
Commentaire n°262431 :
Il y a pire regarde ce que rentre Israël ou la Turquie
Commentaire n°263230 :
SALAM Merc i djafari pr avoir résumé la solution de nous tous J tiens aussi à remercier khali pour ces details Les 4 Piliers qui peuvent sauver ouma voir l homme de la perditon Ex MOHAMAD saws à oeuvré toute au long de sa vie le bien et la miséricorfe Contrairement aux fabricants d armes !!
leking :
22 grammes de poudre TNT Trinitrotoluène , savez-vous qu’une petite pétard contient presque la même quantité ???????????????????????????????????? Bravo

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus