Accueil > Sétif profond >

La BADR de Bougâa et des clients face à un crédit datant de …. 30 ans !

vendredi 1er avril 2016, écrit par : Nasser

La stupidité des banques est en effet récurrente et rien ne présage de logique dans leur fonctionnement à venir. Au moment où le monde évolue par le développement technologique et l’innovation pour le mieux-être de tous, notamment les institutions financières, certaines banques d’Algérie demeurent figées dans leur médiocrité bafouant la logique, voire la raison.

Après cette banque, qui existe depuis des dizaines d’années, encore incapable à trouver une simple procédure viable et rapide pour liquider une succession, optant pour une démarche bureaucratique, en exigeant en plus et entre autres, à titre d’exemple, l’extrait de décès du de cujus et une fiche familiale malgré la « Fridha » qui détaille tout, nous voilà avec une autre banque, tout aussi ancienne, qui demande à ses clients, absurdement, de rembourser « sous 15 jours », sous peine de « poursuites », un crédit datant de ….30 ans, dont-elle a doublé le montant !
Il s’agit, comme le montre la lettre qu’ils ont reçue de la BADR de Bougâa (Sétif), de rembourser la somme de plus de 13 millions de centimes issue du crédit octroyé de 65 000 DA destiné à « l’habitat rural ». Selon les concernés, ce crédit leur avait été accordé en 1987 par l’Etat, par cette banque, par l’intermédiaire de la Mairie qui était chargée de désigner et proposer les bénéficiaires dans le besoin tout en les rassurant de la possibilité de le transformer en « aide » de l’Etat (comme pour les dispositifs actuels d’aides pour l’acquisition d’un logement !)
Depuis 1987, ni les concernés (dont la plupart sont décédés), ni la banque, ni la Mairie, n’ont évoqué ce crédit jusqu’à ce jour, soit… 30 ans après. Tout une carrière !

Des intellectuels avaient bien signalé dans une étude que des banques avaient développé une « culture » prônant l’attitude : « N’y réfléchissez pas, faites-le ! »
Nasser


Partager cet article :
9 commentaire(s) publié(s)
Ahmed :
Non ! Ce n’est pas un poisson d’Avril.
Commentaire n°261381 :
Je pense sincèrement que cet article n’a pas sa place dans Sétif info, ce genre d’affaire existe dans toutes entreprises et institutions publiques en Algérie ;bla.bla..bla…et puis le lobby Bougaiste en a fait une histoire personnelle
Expert . :
L’article est mal éxpliqué ,rien compris. Affaire Crédit (banque et bénéficiaires). Une affiche qui passe à côté. C’est la constitution de loi qui tranche.....
nacer :
C un règlement de compte.a qui vous en voulez ? Une dette reste une dette.pourquoi vous offusquer quand cette ne fait que réclamer son dû.interrogez vous pourquoi ces débiteurs n’ont pas réglé leurs dettes a ce jour.c la vraie question. Amicalement.
merouche charaf :
salam oualikoum- c’est qui controle la banque des juifs dans un pays de fou ni loi ni justice et la hogra et n’impote quoi mais se grand bordél et grand sbitar de fou doit bien profité a des personne a l’intérieure du pays qui ne veule pas du changement et qui sont prés a tuer une mafia politico millitaire noublier pas mohamed boudiaf qui vouler tout changer en algérie avec des idée neuve il on tuer et n’on jamais trouver le coupable et les comanditére selui la qui modernise le pays et change le systéme il le tue c’est pas une démocratie c’est une dictature millitaire stratégique il ne faut jamais l’oublier c’est les millitaire qui controle se pays et l’argents et les importations et le systéme banquaire et prise de désision les otres c’est des boufons et des marionnettes qui travaille pour eus (...)
ben ali :
il faut que tout le monde comprenne que quand quelqu’un ne paie pas sa dette c’est les autres qui paient a sa place ...l’etat providence qui regle pour les recalcitrants c’est fini -le petrole va s’effondrer et il n’y aura plus rien pour garantir toutes ces dettes ...donc si vous voyez quelqu’un ne pas payer une amende ou une dette a l’etat ,denoncez le ! ne prenez pas parti pour ces gens la car c’est vous qui payerez a la fin ! hausse des impots de l’essence des taxes des produits alimentaires ect ...c’est ce qui se passe en ce moment !
karima de bel air :
hello les bras cassés et les cerveaux ramollis de la BADR Bougaa vous faites valoir votre droit de réponse quand ??? parce que si votre ministre de Tutelle est parti au Panama , il ne va peut etre pas revenir tout de suite faire une déclaration !
paris :
Le vent du Nord et du Nord west Les lobby Bank Des banques qui respectent même pas les clauses des contrats avec les clients pauvres sauf pour les grosses pointures les modification en faveurs #charognards# avec respect au brave pointures
Kamel :
Expert ., 1er avril 2016 __ Si tu n’as rien compris c’est que tu es très faible en langue française. L’article est pourtant rédigé de façon très simple !

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus