Accueil > Sétif profond >

Saisie de plus de 35000 unités de pétards dangereux

mercredi 23 décembre 2015, écrit par : Boutebna N.

Dans le cadre de la lutte contre la vente illicite des produits pyrotechniques qui occasionnent chaque année des accidents graves en particulier lors de la fête du Mawlid, les Services de la Sureté de Wilaya de Sétif ont procédé à la saisie de 35550 pétards.

La première saisie a été effectuée par les services de la Sureté de Daïra de Hammam Sokhna suite à un contrôle inopiné d’un passager qui était abord d’un bus en possession d’un cabas contenant 8776 pétards. La deuxième saisie de 26774 pétards, a été entreprise par les éléments de la Police d’Ain Azel lors d’un contrôle de routine effectué au niveau du centre ville, au moment où 4 individus allaient étaler leurs marchandises prohibées sur la voie publique.

A cet effet, des procédures judiciaires ont été établies à l’encontre des mis en cause pour détention et tentative de vente de produits prohibés à la commercialisation.

Pour juguler ce fléau, les Services de la Sureté de Wilaya de Sétif ont entamé des actions de sensibilisation auprès des parents pour éviter d’acheter ces dangereux engins qui pourrait mettre en péril la sécurité de leurs enfants vue que de nombreux graves accidents se répètent à chaque occasion et fête.


Partager cet article :
17 commentaire(s) publié(s)
setifien fel ghorba :
Par ou ces pétards sont ils rentrés ? Le problème majeur de l’algerie c’est la corruption qui gongrène tous les secteurs a commencé par le secteur de la douane qui courrenpu jusqu’a la moile Le jour ou l’algerie arrive a érradiquer ce phénomène ce jour la on peut dire que l’algerie est sur la bonne voie
Commentaire n°254348 :
Il fallait les saisir aux postes de douanes car ils ne peuvent passer que par là puisque toutes les frontières sont gardées....mais bakchich oblige ,on poursuivra le pauvre vendeur à la sauvette et celui non protégé qui ne casque pas....
driller :
Je suis consterné et ahuri de lire ce genre d’article, en Algerie on essaye toujours de déplacer le probleme de son vrai contexte ; tout est contaminé et virusé et les causes sont tres profondes ..Si on avait pas corrompu le corps des douanes et de certains service de sécurité on ne serait jamais arrivé à çelà. Une justice docile obeissant aux ordres qui viennent d’en haut ,un peuple que l’ont n’as transformé en tubes digestifs, de gaspilleurs et de bras cassés, du social partout pour perenner une paix sociale éphemere.Au lieu d’encourager l’effort individuel l’initiative et le compter sur soi on trouve toujours des parades pour avilir ce peuple.La terre est devenue trop basse pour les Algeriens pour la labourer et la cultiver et récolter le fruit de leur labeur, l’exemple dEl Eulma est révelateur, ayant trainé mes guetres un peu partout à travers le monde je découvre avec stupeur ces nouveaux Algeriens cupides ,inciviques tous branchés sur l’affairisme.Le mal est fait est restera indélébile tant que (...)
hamdane :
Pourquoi arreter ces pauvres revendeurs et laisser les importateurs de ces produits vendre leur marchandises par conteneurs et personne ne les voient.
kaaboub :
<Comment sont ils entrés ses pétards et de qu’elle porte bloqués cette marchandise au port à la frontière et non chez le petit malheureux marchants des occasions ,de qu’elle matière seront plein ces gros ventres ***mata techbaa hadhihi el boutoune , véhicules dernier cris châteaux ,voyages etc...ça va laissé un peut aux pauvres .
Foued :
et il y a une enquête pour remonter la filière d’approvisionnement ?
sting :
On ne le dira jamais assez, le probléme est aux frontiéres donc c’est aux douaniers de résoudre ce phénoméne ô combien désastreux pour le pays
Commentaire n°254358 :
Deux conditions sine qua none pour éradiquer ce phénomène. Primo : très très forte amende pour les utilisateurs pris en flagrant d’achat, de transport, de possession ou d’utilisation. Secondo, pour LES RUINER très très très forte amendes, et en cas de récidive de la prison, pour les revendeurs quels qu’ils soient, importateurs, grossisses, revendeurs, même pour ceux qui ont pignon sur rue.
LE RÉALISTE :
Le jour où les Algériens ne fêtent pas le Mouloud Ebnabaoui Echerif à ce moment il y aura pas des pétards . Tout ça est devenu une tradition inconditionnelle pour les citoyens , quelque soit les empêchements et les interdictions d’éviter l’utilisation des pétards, ce n’est pas avec la force des douanes et de la police de stoper cette commercialisation ,il faut mettre des panneaux de sensibilation à travers les médias ,pour avoir un esprit de civisme . Bon Mouloud Ebnabaoui Echerif.
personne :
je vous donne la solution : à chaque saisie d’une quantité de pétard , mettez au piquet un douanier et pendez le à l’endroit même de la saisie ; ça va peut être les dissuader de faire passer ce genre de marchandise.
merouche charaf :
salam oualikoum- tout l’algérie et envaie de produit contrefait et produit de mauvaise qualité tout les sécteur sont touché tout passe part le port d’alger comme dans tout le pays il n’y a auquin controle et pas de laboratoire de téste de conformité comme en peut le voire en europe ou dans sertain pays arabes pour la sécurité des consomateurs tout passe en algérie il sufie d’avoire de l’argents et des connaisance c’est un grand bordél. vidéo https://www.youtube.com/watch?v=5pttWkIWUBA et https://www.youtube.com/watch?v=wMKJCdC6Hbo et https://www.youtube.com/watch?v=iNxCyrC2aPo et https://www.youtube.com/watch?v=bZYqGJQJMEU et https://www.youtube.com/watch?v=Jz9NLQfKEdM et https://www.youtube.com/watch?v=1nFxHFjDEl0
khali :
le petit poisson est prit, qui empêche les patrons de pécheurs à remonter le cour d’eau pour attraper le gros poisson et ses complices la marchandise est achetée auprès de commerçant du quartier dubai ; les clients sont entre les main des enquêteurs qui sont sensés arrêter les fournisseurs qui à leurs tour donneront leurs sources d’approvisionnements et les détails sur l’arrivée au sol de cette marchandise ; le contrôle au niveau des douanes ; le mode de payement ; le transfert des devises , les intermédiaires les receleurs ; et les prix de ventes à chaque opérations d’acquisition du produit et comment a été établi le contact un dossier bien ficelé transmis à la justice éliminera ce fléau et donnera à réfléchir aux autres opérateurs de transfert illégale de devises et donnera un arrêt total à la contre façon et aux produits douteux qui concourent à la mort de citoyens et à la ruine de l’économie du pays cette démarche est un rêve, car les hautes sphères des décideurs et des puissants et hommes influents du (...)
merouche charaf :
salam oualikoum- tout l’algérie et envaie de produit contrefait et produit de mauvaise qualité tout les sécteur sont touché tout passe part le port d’alger comme dans tout le pays il n’y a auquin controle et pas de laboratoire de téste de conformité comme en peut le voire en europe ou dans sertain pays arabes pour la sécurité des consomateurs tout passe en algérie il sufie d’avoire de l’argents et des connaisance c’est un grand bordél. vidéo https://www.youtube.com/watch?v=5pttWkIWUBA et https://www.youtube.com/watch?v=wMKJCdC6Hbo et https://www.youtube.com/watch?v=iNxCyrC2aPo et https://www.youtube.com/watch?v=bZYqGJQJMEU et https://www.youtube.com/watch?v=Jz9NLQfKEdM et https://www.youtube.com/watch?v=1nFxHFjDEl0
merouche charaf :
salam oualikoum-qui se souvient des patates impropre pour les cochons du canada que les généraux algérois en acheté et revendu sur les marcher algériens depuit le port d’alger et la vidéo https://www.youtube.com/watch?v=1nFxHFjDEl0 et otre produit https://www.youtube.com/watch?v=1nFxHFjDEl0
setif nord oued bousselem :
on laisse entrer par les douanes ca passe par tous les barrages de police et gendarmerie jusqu’aux entrepots de distribution _ on livre les revendeurs puis on va chercher les petards chez le petit revendeur qui a deja payé les gros poissons ...ainsi les prix restent elevés car la marchandise reste prohibée, une fois livrée pas avant evidemment ,mais ceux qui se font le plus de fric passent deja les commandes pour l’année prochaine et le douanier a commandé son ciment pour le 4 EME etage de la villa... c’est bien organisé comme trafic_ si on veut stopper ces conneries il suffit de remplacer les douaniers et d’enqueter sur leur patrimoine pour les juger ou alors on fait venir le chinois qui produit ces petards pour les fabriquer en algerie _au moins ça fera des emplois et une activité economique (...)
Farfour :
Vous pensez éradiquer ce phénomène par l’arrestation de trois pauvres malheureux vendeurs à la sauvette. mais on se moque de qui là ?
ali :
tous dans le meme sac vendeurs et douaniers qui ont laissés passer cette marchandise et le vendeur aussi c est ce que c est des petards y a pas besoin de cela pour feter ce jour la

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus