Accueil > Sétif profond >

Saisie de 20 quintaux de viandes avariées

samedi 17 octobre 2015, écrit par : Boutebna N.

Lors d’un contrôle de routine très tôt le matin du mercredi passé au marché « Abbacha Ammar » de Sétif , les éléments de la police ont procédé à la saisie de pas moins de 20 quintaux de viandes blanches avariées.

L’opération a été menée dans le but de contrôler les conditions de transport de tous les produits destinés à la consommation, notamment les viandes . Elle a permis de ce fait d’intercepter trois individus à bord de deux camions et un véhicule léger , transportant des viandes blanches, dont une bonne partie était totalement impropre à la consommation.

Les services de police ont ouvert une enquête pour déterminer la source , l’origine et la provenance de ces viandes.


Partager cet article :
20 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°250720 :
Enieme. Saisie . Le. Controle. Une. Masscarade. Franchement. Ont. Ce. Moquent. Du .Peuple . Viandes avaries. Produits. Chinoos. Tres dangereux. Pour. La .sante . Avec. La .Benediction . Du .Gouvernement. pauvre . Algerie. La .Faillite .
?????????????? :
Marché Abbacha ? pardon poubelle Abbacha hacha le MARTYRE
Commentaire n°250731 :
Sans appuis , il ose ne pas casquer ......
camembert :
Tout est avarié dans ce bled.Les produits exposés en plein soleil,du lait en sachets rafraîchi par le bahride Megress,du pain étalé en plein air,du du....Nous sommes devenus immunisés.Alors parlons de tout sauf d’ hygiène.
camembert :
Emmenez moi au bout de la terre Emmenez moi au pays des merveilles Il me semble que la misère serait moins pénible au soleil.
Commentaire n°250740 :
pourquoi ne pas avoir donné cette viande au pauvres, avant qu’elle ne soit avarié.
Commentaire n°250743 :
Dans ce soit disant marché Abacha, la puanteur bat tous les records du monde. Aucun respect pour l’être humain, ne serait-ce que pour la forme. Quant à l’arnaque, elle est quasi quotidienne. Ces soit disant commerçants m’ont arnaqué à plusieurs reprises en me fourrant dans le fameux sachet noir des produits, sous d’autres cieux, on les verrait pas sur les étals. Quand ils vendaient leur khourda, à la criée, ils ressemblaient parfaitement à ces nuées de mouettes affamées poussant des cris stridents au bord de la mer, en plein hiver, mais leur but c’est d’éblouire et d’achever leur client proie. Gare à celui qui leur fait confiance. Pour eux, l’argent n’a pas d’odeur. leur seul souci est d’amasser de l’argent, rien que des argents !!! et être dans les premiers rangs à la mosquée, le soir, c’est sacré pour se faire montrer d’être pieux aux yeux des gens qui ne les connaissent (...)
LE REALISTE :
Vraiment c’est la merde totale,appeler un marché ,c’est la catastrophe dans tout les domaine (hygiène, consommation, alimentation, propreté, qualité des produits,vulgarité des vendeurs, etc....) Sincèrement pas mal de fois ,les consommateurs manifestent pour le contrôle et l’amélioration du marché ,cela reste sans suite,vu les anomalies remarquée sur le lieu ,De chaque sortie du marché des dunes de déchets jetés n’importe comment,les mauvaises odeurs,de l’eau salle qui coule dans tout les sences,les faux commerçants installés nulle part en fermant les passages, le désordre total dans l’étalage de la marchandise,.Malgré que la majorité des citoyens fréquentent ce marché, soi-disant (le marché de la classe moyenne)Cela ne prouve pas que le contrôle quotidien ne soit pas appliqué, ALERTE aux autorités pour prendre des mesures et des sanctions très sévères à l’encontre des commerçants fautifs et litigieux. L’alimentation est un élément précieu pour la santé,alors multiplier les efforts (SANTE, APC, HYGIENE, (...)
SIMPLE D’esprit :
vous dites des éléments de police ont saisie 20 quintaux de viande avariées ,OK je pense qu’ils étais accompagnés avec les services vétérinaire..ou ils ont accompagnées les trois individus ,pour constater leur ,destruction ,les, dites marchandises,par P.V. car s’il ne sont pas vendables donc non consommables ,donc destruction devant et à la vue des trois individus.et la boucle est bouclé et je finis de dire bravo à notre police ,le seule façons d’enlever toute suspicions et ambiguïté.
Mounir_2setif :
On ne se réjouit pas du tout, car la question : POURQUOI L’ÉTAT NE MET PAS DES LOIS POUR PUNIR SÉVÉREMENT SES PRATIQUES CRIMINELS, ET SURTOUT ASSURER une APPLICATION IMPARTIALE DES LOIS ?????....MAIS CELA DEMANDE UNE JUSTICE LIBRE ET INDÉPENDANTE ....mon œil pour une dictature Algérienne On ne se réjouit pas, car dans le passé proche on a vue pire que cela, des voitures non sécuritaires (air bag absent), des chauffage a gaz explosifs, de la viande indienne de qualité très douteuse, des chaussures, et vêtements faites avec du recyclage ......on a même importé un président en AVC de val-de-grâce !!!!
Commentaire n°250751 :
Salam alikoum Vous savez pertinemment que le marché Abacha est un nid à microbes et produits avariés ,pourquoi continuez à y aller ?Il suffit de boycotter point barre.
man :
C’est sOgg 3ebba-chah et pas marché.
selimsf :
Bien dit Mounir setif2
Commentaire n°250757 :
le souk abacha fermez le c’ une source de problèmes et de saleté à raser
merouche charaf éddine :
salam oualikoum- cette viande avarié donner la au lion et au vautour et au sanglier du parc d’actraction de sétif si sa les rent pas malade .
Commentaire n°250760 :
tu manges ou tu manges pas ,tu créves quand meme. c’est bien un souk, dites vous , et non un marché. les indigénes vont au souk, les pérsonnes occidentalisés vont au marché, c’est plus propre.
citoyenne de sètif :
mais il ne faut jamais oublier qu’on est des africains on s’améliorent pas et on avancent jamais de la vie d’ailleurs on est tous responsable de cette catastrophe tout le monde est concernés pour arrêté ce qu’il nous arrivent personne n’a osé un jour pour aller poser plainte contre un vendeur ou autre le citoyen algerien est entrain de fréquenté la mafia sois disant des commerçants se sont des vrai animaux dangereux attachés dans leurs baraques on entend dans ce marché que des cris et grosse mot et on ne vois que les disputes entre des jeunes drogués portent des couteaux dans leurs poches vraiment c’est incroyable je dit et je le répète que le seule victime dans ce pays africain est toujours le pauvre citoyen. d’ailleurs un homme ou une femme de famille ne pensent jamais d’aller dans cette endroit ni les prix ni le milieu et ni la propreté encouragent les gens pour aller fréquenté ce sale (...)
Commentaire n°250769 :
ces commérçant savaient que la viande allait etre avarié, laid, n’est pas loin, ils auraient pus la donner aux association de la ville, ces dérniers l’aurait distribué aux pauvres. mais l’appat du gain est plus fort que la raison. ils ont pérdus leur ames ,et leur économie.
ali :
prison direct pour ces marchands de viandes avariés comme celui qui avait un champ de courgettes arrosées avec l eau des egouts
bougaa :
Deux jours après la journée sur la sécurité alimentaire, c’est à en mourir de rire. Des saletés vendues par des ordures, mais la vie continue car ce ne sera pas la dernière fois. Il faut mettre un terme à ces pratiques et infliger des peines exemplaires (prison et amende) assurant une mise à l’écart définitive de ces assassins. Des noms et des photos de ces meurtriers en puissance seraient intéressants.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus