Accueil > Sétif profond >

Démission du P/APC de Bougaâ

samedi 4 mars 2006, écrit par : Nedj

Le président de l’Assemblée populaire communale de Bougaâ, chef-lieu de daïra, situé à 52 km au nord de Sétif, a présenté hier sa démission à l’assemblée qui était en conclave.

Le désormais ex-maire n’avait pas, nous dit-on, une autre alternative, d’autant plus qu’il faisait l’objet d’un retrait de confiance signé par dix élus sur les onze que compte cette institution dans l’impasse, nous dit-on, depuis le mois de novembre 2005. L’APC formée de 5 membres du FLN, 3 du RND, 1 élu MSP et 2 indépendants n’en est pas à son premier putsch. L’ex P/ APC, un partisan de l’ex-parti unique majoritaire au sein de ladite assemblée, ayant fait campagne par Ali Benflis, a été « destitué » en juin 2004. Il convient par ailleurs de souligner que de nombreuses communes des hautes plaines sétifiennes, notamment Sétif et El Eulma, sont depuis longtemps secouées par d’interminables remous. La démission du maire de Bougaâ va vraisemblablement ouvrir la voie à d’autres retraits de confiance mis en veilleuse.

Kamel Beniaiche, Source : El Watan


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus