Accueil > Sétif profond >

Locaux démolis : Les commerçants protestent

samedi 7 mars 2015, écrit par : Boutebna N.

Pas moins de 15 locaux commerciaux situés à proximité du CHU de Sétif ont été démolis jeudi sous la couverture des agents de l’ordre et de la protection civile.

Ces démolitions ont pour objet de libérer l’assiette de terrain destinée à la réalisation du projet de la nouvelle cour de Sétif .
Les services de l’APC et que ceux de la wilaya ont procédé au préalable aux dédommagements des exploitants de ces locaux et locataires de ces propriétés publiques. Cependant, ces derniers ont signifié leurs mécontentements. Les indemnisations perçues sont insignifiantes. « C’est injuste ! Il y a un pharmacien qui aurait perçu plus de 3 milliards de centimes de dédommagement parce que son frère est un élu de l’APW alors que pour nous, on ne nous distribue que des miettes » affirme l’ un des commerçants touché par l’opération.

Selon un membre de l’APC, « le dédommagement a été établi en rapport avec le chiffre d’affaire déclaré auprès des services des impôts"


Partager cet article :
35 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°237435 :
Plus de lot de terrain en ville , on s’attaque au vieux bâti occupé par les pauvres bougres afin de les exproprier et à ceux auquel l’ancien régime a attribué un local pour vivre ! Pourquoi ne va t-on pas détruire ceux qui on bâti sur les trottoirs , les places publiques , les espaces scolaires ,les espace de jeux,les sites archéologiques.. etc.... (Je ne cite pas de nom tout le monde les connait)...mais ceux là sont bien encadrés et gare à qui y touche !
Commentaire n°237436 :
Bled Hogra oual Maarifa. Les Hagarines ne s’en vont tout seuls. Pleurnicher,n’a jamais fait ramener ses droits. Ce n’est pas un pays de droit,alors il faut l’arracher.
Simple d’ésprit :
Mais Enfin comment ne pas être avec la loi . lorsque ont conteste il est possible dans notre pays de saisir le tribunal Administratif compétent en la matière, le problème est ou ? une officine, à un plus gros chiffres d’affaires donc ont touche +.les commerçant ne déclare que le minimum afin de payer moins de cotisations ,Aller bravo je suis avec Vous force à loi .c’est comme ça qu’il faut faire ,à chaque fois,justice pour les citoyens justes ,libérons Nous,de notre laisser aller,de cette Normalité qui Nous ranges notre quotidiens .
hanoucha :
ça sent le brûler , ya beaucoup a dire pour le cas du pharmacien avec les locataire de la mairie . 3ibe mr le maire .
habibou :
le pharmacien a un frère vice président a l APW les autres commerçants 3andhom rabi sobhanou .
merouche charaf éddine :
salam oualikoum .pourqoi ne pas faire construire un grand hopitale millitaire comme selui de ain nédja a alger et faire raser le vieux chu de sétif .
Faites vos comptes :
Un pharmacien qui fait 3 Milliards de DA de Chiffre d’affaires/Annuel ? S’il travaillait 365 jours/365 jours sans fermer boutique une seule journée de l’année,cela revient à une recette de 82191,78 DA JOURNALIÈREMENT. S’il ferme sa pharmacie une journée/semaine :les recettes journalières seraient de l’ordre de 10 Millions/Jour. Là,si comme s’il y’en avait qu’une seule pharmacie pour toute la population de Sétif. Hasbouna Allah. Si la justice des hommes est laxiste,celle d’Allah ne l’est pas.
force de travail , son savoir pour gagner dignement sa vie :
l’état qui cherche , recherche la paix sociale par n’importe quel moyen vient de perdre une nouvelle fois l’état a inculquer la fainéantise, il est responsable de cet éducation qui incite le citoyen à devenir un mendient , un bras cassé , un oisif qui vit au dépend du trésor publique la seule solution est de supprimer tous les avantages et les aides aux bras cassés , les inciter au travail en offrant du travail aux citoyens qui veulent travailler et en supprimant la distribution des logements sociaux ajouté à ce qui précède, il faut que la corruption cesse, les soins à l’étranger soient bannis particulièrement pour tous les algériens qui ont exercé, qui exercent des fonctions politiques, qui ont occupé des postes de responsabilité , et qui occupent des postes de responsabilité le reste du peuple n’est pas concerné par cette mesure , dons cette mesure s’applique à tout le (...)
Commentaire n°237463 :
@Simple d’ésprit Il faut dire plutôt faible d’esprit que simple d’esprit. Alors selon toi, les pauvres deviendront encore plus pauvres et les riches encore plus riches. La logique veut une compensation selon la surface occupée de l’estimation de la valeur du bien immobilier selon le marché actuel. Je n’ai rien contre le pharmacien, mais il faut vérifier que ses déclarations sont harmonieuses durant aux moins 5 ans. Je suppose qu’il n’a pas reçu l’information sur ce projet pour gonfler ses chiffres. Que devient la cour du souk Andrioli, elle n’est pas assez vielle. ? Pourquoi elle a été construite inutilement. Pourquoi ne pas démolir l’ancienne cour avec son parking ? Pourquoi ne pas déclarer utilité publique une grande surface prés du souk abacha ?? Pourquoi et comment un hôtel a été autorisé entre la wilaya et la daira (terrain public) Pourquoi…. Bref c’est une mafia qui (...)
Commentaire n°237464 :
ils vont bâtir une cour de JUSTICE ...en commettant des INJUSTICES
Faites vos comptes :
@ force de travail.....machin-chouette L’article nous apprend que des commerçants,qu’ils soient honnêtes ou pas,viennent de perdre le moyen de subsistance de leurs familles sans être correctement et justement indemnisés,et vous venez nous parler de fainéantise et bla-bla-bla. Ina Allah Chahed Ala Ma Akoul : Hadha Dhoulm,et dés que j’ai lu cet article,ils m’ont fait de la peine,beaucoup de peine. Qu’Allah vienne à l’aide de tous les opprimés de mon pays et de tous les musulmans. Un Algérien fel-el-ghorba qui pense à vous.
patriotisme qui tue :
@ merouche charaf éddine, 7 mars pourquoi raser le vieux chu, alors qu’on peut construire un nouveau hôpital et conserver l’ancien la réflexion raser le chu , me rappel une idée saugrenue d’un maire des années 63, d’une localité de du nord-est du pays, qui a ordonne l’arrachage des arbres , de décaper la chaussée , bref d’effacer toutes les traces du colonialisme le même maire était installé dans une belle villa d’un colon, il a mis la main sur cette villa jusqu’à la fin de sa vie. ces enfants y vivent actuellement. ils ont transformé le RDC en locaux commercial patriotisme qui tue et fait barrage au développement
citoyen écoeuré :
il faut punir celui qui a autorisé la construction des ces baraques sur un site historique un grand espace avec des baraques qui ressemblent à un bidon ville et derrière des constructions moches bayna ghir les pistonnés
mohamed :
Justement ce nouveau siège de la justice est bati sur un site archeologique.Ou sont les responsables chargés de l’archeologie ?
Commentaire n°237488 :
Chah Fikoum ! Révoltez vous et renversez ce régime corrompu ... Les Setifiens Fikoum ghir tachrak el foum wel Guarta ! Gharzou .
les intouchables :
Monsieur le Maire, Par la présente, nous souhaitons attirer votre attention sur les travaux effectués par M. Khanfri rachid et son fils homme d’affaires dans la wilaya de sétif trés influent et pleins de pouvoirs, concernant l’extension de sa villa personnel qui a dévisager la cite des villas marouani nacer a saci il a clôturé 3000 m2 dans la foret des pins et a commis de graves infractions aux codes de l urbanisme et abattu la moitié des arbres de pins qui existe depuis belle lurette il a agrandi son jardin de 600 m2 pour y construire une piscine et a déplacer un poteau électrique qui alimente l’éclairage public sans autorisation au préalable.nous déplorons vraiment cette situation,nous avons même constater qui il a belle et bien eu 2 arrêté de démolir qui n ont pas été appliquer,est ce que son pouvoir peut piétiner la loi au vu et au su de tout le monde En effet, il nous semble que Mr Khanfri ne bénéficie pas d’un permis de construire et que, par conséquent, cette construction est illégale. En (...)
ben ali :
ne vous emportez pas inutilement il est precisé que l’indemnisation est proportionnelle au chiffre d’affaire declaré fiscalement ... si ces commerçant sont lésés qu’ils demandent une expertise independante et attaquent en justice mais si sur la base du chiffre d’affaire celui ci a été sous estimé pour ne pas regler les impots avant la demolition -evidemment remettre en cause ce principe serait un encouragement aux voleurs de l’etat . il faut reflechir dans la vie -les lois servent sur le long terme .
staifi de souche :
Chére lecteurs, Nous demandons a la stricte application de la loi pour tout le monde,ceci devra être puni et répréhensible d’une amende ,nous implorons les autorités locales a prendre des mesures draconiennes pour mettre de l’ordre dans le tissu urbain sinon ça va révolter la population contre un abus de pouvoir de certain riches industriel comme KHANFRI et compagnie ,ces gens la sont scrupuleux et peuvent faire beaucoup de choses de mafioso.nous comprenons pas que ces gens ont la moitié du foncier de la ville et ils se permettent d annexer d’autres terrains devant l’état. bougez vous un peu. Très cordialement a tout nos lecteurs, vive l’information et vive setif info.
SAMI :
Bled mickey
Algérien Radjel Ouine Rouh Ya Khali tarikh :
@ Les intouchables, 8 mars 2015 Cela ne sert à rien de faire des doléances auprès du maire. Constituez une association du quartier,et attaquez -le en justice. Si la justice n’est pas efficace, vous la faites vous-mêmes, à moindre d’être des chèvres,et à ce moment-là, ce Djebar aurait des Kerfa en face de lui. Kountou Radjala,ouilitou tahahna : Monsieur le Maire ...............Par la présente........Toz Alikoum oua el-mir. Dine Ezzah,Kounou Radjala !!!
Commentaire n°237518 :
@ les intouchables, Tout le pays est a la main de la Mafia, ce Khenfri était un mendiant pendant les années 70, maintenant il construit une piscine chez lui ? Ces faux riches sont restés pauvres dans leurs esprits, ils n’ont pas la conscience tranquille ces voleurs, pour la construction illicite , il faut vous organiser car il n’y a pas de justice en Algerie, la seule justice c’est de la faire vous même , il faut combattre cette énergumène , réveillez vous pour sauver votre dignité. M’Khanfer.
Commentaire n°237519 :
Moi à mon avis le gars qui a pensé à faire une cours de justice sur ce terrain est un mahboul et il faut l’interne à Ain abessa parce que c’est pas sa place du tout non seulement cet endroit est un site archéologique il ya beaucoup d’embouteillage de l’hôpital et du parc d’attraction et on va ajouter cet cours.. C’est du n’importe quoi setif c’était pas comme ça au paravent arrêté ce massacre en étouffent roho dirouha fél bez ces décisions sont prises par des gens qui n’ont rien avoir avec setif ourahoum ouled stif
ex douanier hrab min al hogra antaa wlad franca et wlad lihoud :
Vous commencez à comprendre pourquoi les gens qui ne tolèrent pas al hogra,l’injustice etc abandonnent. pas par lâcheté mais pour éviter les dégâts :crime,prison,...en conclusion bladna malheureusement à été prise depuis ce faux indépendance que personnellement moi je n’y crois pas.HACHA AL CHOUHADA .avant que la France ne lâche prise ce beau pays ,elle a céder le pouvoir à ces enfants qu’on les nomme wlad franca et wlad lihoud -ALLAH LATRABAHOM - donc la même chose à l’administration douanière -si tu es chakam,kawad,sarak,rachi wa mortachi.... tu va être leurs chouchou -grade,prime,......_sinon tu es largué loin de ta ville natale,de tes enfants etc.
Staifi hoor :
Pas d’amalgame les pouviors publics ont récuperés ce terrain accaparé par une mafia des lots durant la décennie noire car toutes ces baraques ont été octroyées par des dessous de table avec la complicité des responsables de l’époque parachutés pour DILAPIDER les espaces de la ville au profit de trabondistes et autres. Ces soi-disants commercants ont amassés des fortunes sur le dos du trésor public ,aller voir les biens immobiliers qu’ils possedent et juger ensuite. Et puis la loi et le bail precisent que ces locaux sont révocables et le terrain demeure la propriété de l’état comme tous les kiosques qui défigurent la ville de SETIF . Attentoin les charognards ont la peau dure.
staifi :
les khanfri c’est deja riba tout ce qu’ils font mais l’algerie leur apartient il ont tout et emerde les povres leur enfants roule sur l’or et les otres meme avec des diplomes n’ont meme pas un travail mais rabi kayen
Commentaire n°237541 :
KIMA GOULTOU WIN RAHOUM OULED STIF LIYAARFOUH CHOUKA (GARNIA) CHOUKA AADOU MAY BANOUCHE KHALAOUHA LES ARRIVISTES LI BAOU EL BAGRATE WABNAOU EL BATIMET YAHASRAH ALA STIF KIFAH KAN KIFAH WALA
Yacine :
Salam, Ceci est acte de barbarie, maitre au chômage des commerçant . Le wali à pris cette décision sans attendre la réponse de la cour de justice d’Alger. Et oui justice à deux vitesse en apovri les faibles et engresse encore plus les autres et vous dite RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE. DE TOUTE FAÇON RIEN NE CHANGE EN ALGERIE ET DIEU SAIT QUE BEAUCOUP D’HONNETE MARTIRES SON MORT POUR QUE L’ALGERIE SOIT LIBÉRER DE L’OCUPATION . MAIS AU FAITE LE PETIT PEUPLE N’A RIEN CHANGER POUR LUI , TOUJOURS OPPRIMÉS. OU VA L’ALGERIE ?
Yacine :
MR le maire Dédommagent suivant le chiffre d’affaire, et le prix d’achat de ses locaux ainsi que les travaux effectuer il y’a plus de 20 ans alors soyez honnête une foi dans votre vie et dédommagé ses gens correctement le prix d’achat dans les années 90 n’est plus le même qu’aujourd’hui.
Yacine :
MR le maire Dédommagent suivant le chiffre d’affaire, et le prix d’achat de ses locaux ainsi que les travaux effectuer il y’a plus de 20 ans alors soyez honnête une foi dans votre vie et dédommagé ses gens correctement le prix d’achat dans les années 90 n’est plus le même qu’aujourd’hui.
Yacine :
Monsieur staifi hot, arrêtez de dire que les soit disant baraques ont étaient octroyées par rachwa, vous n’êtes pas au courant de l’histoire. Les 14 baraques ont étaient vendu par l’apc au enchères public, j’étais présent alors arrêtez de dire n’importe quoi et il n’y avait ni rachwa ni ma3rif je vous assure qu’il y’avait que monsieur tout monde. Que des gens ordinaire. Et les enchères étaient transparents. Après les travaux avec un permis de l’apc et en plus un cahier de charge et deux ans sans électricité. Aller vous occupez de la vrai mafia setifienne et laisser les gens ordinaire tranquil
madame :
Bsr ce n est pas gentil de votre part , vous balancez des noms de famille .c est Indécent .la jalousie personnifiée !!!!!
SAS :
à les intouchables, J’ai quitté SETIF dans les années 60 et en ce temps-là, il y avait de vrais notables dont j’ai oublié les Noms. Je demande à les intouchables de me rappeler si possible ces grands MESSIEURS honnêtes qui vivaient de leurs labeurs et qui faisaient le bien autour d’eux dans la discrétion. A cette époque, les noms que citez n’existaient pas. QUE S’EST-IL PASSE ALORS ?
TANDJAOUI :
Les gens critiquent assez mais ne savent pas se protéger... Bon Le terrain réservé au nouveau tribunal, c’est bien est d’ailleurs, le bon emplacement, cadeau du père noêl. jamais deux sans trois - déjà 2 cours de justice mais aucune cour d’honnêteté. Moi je souhaite, que cette 3éme on la baptise ACADÉMIE DE LA CORRUPTION . Tous les magistrats en Algérie sont des lâches et des malhonnêtes .... magistrat faussaires ...... Ali HADDAD avec Madame Madeleine Albright.... c’est curieux ou êtes vous Mr. LOUH....
KHAFFI :
SETIFIENS, ne soyez pas de SOLEILLINES... Certains interpellent et demandent au Maire de SETIF, d’arrêter les travaux effectués par KHANFRI et Co. Chiche ..... pourquoi pas la justice, le Wali et le groupement de Gendarmerie Nationale .... Et OUI, c’est aux magistrats d’appliquer la Loi, Tooozzz Ps/ : Possible que celui qui s’occupe de l’affaire KHANFRI a déjà bénéficié d’une grosse cagnotte et comme cadeau un logement largement meublé.... Alors pourquoi voulez-vous que la camarade Justice intervienne ....... bougnoule que nous sommes ... rêvons encore de 2015 jusqu’en l’an 7000 ans
Commentaire n°238082 :
les intouchables doivent être jeunes et ne pas connaître SETIF des années 1960. Le 04 juillet 1962 à 23h59’, il n’y avait que quelques notables musulmans à SETIF. Il s’agit d’intellectuels tels que FERHAT ABBES ET TAHAR BOUSDIRA qui étaient des sétifiens d’adoption, de gros commerçants tels YAICI, MAMI et KESKES KORICHI le seul entrepreneur de l’époque.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus