Accueil > Sétif profond >

Un homme poignardé à mort à Ain El Kebira

dimanche 11 août 2013, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Un homme âgé de 35 ans a été tué ce dimanche, aux alentours de 13h30, à l’arme blanche près d’une station de taxis en plein centre-ville de Ain El Kebira.

Un groupe de 4 personnes appartenant à une même famille a agressé violemment cet homme en utilisant une chaine à vélo. L’un d’entre eux aurait poignardé la victime à l’aide d’un couteau.

L’homme a été transporté à l’hôpital de la ville où il a succombé à ses blessures.


Partager cet article :
18 commentaire(s) publié(s)
ABDELOUAHAB :
Allah yarhmou li mat et les quatre autre doit être condannier a mort les quatre frères , malheureusement AIN EL KEBIRA et un petit village les gens connais avec les autres .M ABDELOUAHAB DE AIN EL KEBIRA
DRS :
ALLAH YARAHMOU. SANS AL CHARIAA AL ISLAMIYA,LE PAYS VA A LA DÉRIVE. JE PARLE MEME DES PAYS DES KOUFFARS. SALAM ALA MAN ITABAA AL HOUDA
Commentaire n°202272 :
3id 3id yahah
krimo :
la willaya de setif es devenue un teritroire ou reside bc de meurtrier allah yosstor
zaafen :
ghashi,,,,,,il nya pas de securité hout yekel hout ,,,,,,c’l’anarchie total ,,des voyous qui font leur loi
Commentaire n°202276 :
mais pourquoi ???????????????????????
Richter :
Cha3b Ramedj...Pouvoir Ramedj...c’est pour ça H´Raguekoum Rabi fi Ramdhane, Il faut un tremblement de terre pour liquider cette mauvaise graine..!!!
lotfi :
salam ca a rien a voir avec les forces de sécurité , c’est l’algerien qui ai oisif et vicieux qui veut que l’argent facile sans travailler pourquoi dans les autres pays ya pas de meurtre ?? cependant il ai vrai que sétif a bien changé coté insécurité a cause simplement des familles et autres individus qui ont immigrés a stif , mes parents et grands-parents de bel-air vivait sans quiétude les maisons ouvertes tous le monde se connaissait y goulou hould de stif voila ont ai pas garni entre les accidents de la route , les térros, et tout le reste apres les parents aussi doivent s’occupés de leurs frateries ou progénitures ne pas les laisser dehors jusqua 2/3h du matin
mous19000 :
Dans le passe des année 70 et 80 la police fouille souvent les gents ont contrôlent leurs identité et gars a celui qui portent une armes blanche il risque 6 mois de prison ferme sans jugement .....maintenant dans les année 90 et 2000 la police se cachent souvent des bandit et les truands pour ne pas êtres agressé même lors des rixe ils n’intervient pas car ils ont peurs pour leur vie ........car Messieurs de la haut sont bien protégés eux et leurs famille ..ils n’ont rien a foutre du reste ont est comme des morpions a leurs yeux ................merci...
fofou :
Malheureusement, les exemples se multiplient de l’absence de l’état, aucune réponse de la société à cette hécatombe, les personnes, des bébés tués froidement et lâchement en plein jour, une insécurité qui nous fait même réfléchir sur notre perception de l’autre. Notre pays est mal, notre société en souffrance, on continu à vivre le terrorisme dans notre quotidien, par fois dans un déni pathologique, et en absence de fakhamatou ou plutôt de l’état tout court, le massacre continu et se structure de plus en plus.
djamdjam :
Il faut de la présence policière dans nos ville et campagne,pas dans les carrefour a faire la circulation,montrer qu’il y’a de la sécurité,et que l’état commence à s’inquiète de la criminalité qui commence a inquiète toute l’Algérie et tous les résidant à l’étranger alors bougé vous.
LA BISON :
hélas, y en aura d’autres, Sétif. info vous informera.
SOURIR :
et pourquoi cette photo tres violente ????????????
Bro Bro :
Helas tout cela se passe sous le paradigme arabo-islamiste, c’est la déchéance totale, imaginez vous que du temps des micro démocraties berbères on ne connaissait meme pas de système carcéral, quand est ce que les arabophones algériens vont se remettre en cause, comme l’a dit Ibn Khaldoun tout ce qui s’arabise est voué à la destruction, idha auribete khoribete
coup de meule :
Pendant que La gendarmerie (qui ne peut être que nationale) de Sétif dévoile son bilan semestriel multiplie ses contacts avec la presse, communique les tragédies en tout gendre comme la mort, les assassinats, les coups bas, les règlements de compte, les viols, la pédophilie, les magouilles se multiplient et endeuillent le pays et de nombreuses familles. Je ne vous parle même pas des groupes terroristes et des salafistes qui ne sont pas le moins du monde inquiétés par les gendarmes car ils se déplacent comme bon leur semble, tiennent des meetings, dirigent des mosquées et lancent des appels au meurtre, promulguent des fatwas, ou lancent des appel à la désobéissance civile, ou au non respect des lois républicaines sans qu’ils soient tenus responsables de leurs agissements ou traduits devant les tribunaux.. La gendarmerie française ne communique pas. Elle agit. Je peux citer l’exemple du GIGN, qui sont des forces spéciales. Le GIGN a fait ses preuves sous toutes les latitudes. Mon voisin est (...)
Omar :
Tout ce bla bla à cause d’un simple fait divers. Allez vivre à Paris, Barcelone, New york, vous verrez que proportionnellement on est loin de leur criminalité sous toutes ses formes ( homicide, drogue, prostitution, kindnaping, pédophilie...) Un peu d’objectivité, le crime a de tout temps existé, depuis la nuit des temps, même avec une police super vigilante, l’homme est le propre prédateur de l’homme.
aba :
Salem on dit idha orifa as sabeb batala al ajeb.on s´empresse a critiquer l´évenement et a condamné les ateurs du meurtre sans savoir le motif du mobile, qui a poussé toute une famille a s´armée et aller comettre le crime en plein centre ville. et des commentaires qui critiquent la police les services de securités et l´etat. donc vous tous vous agissez de meme que ses acteurs du crime. puisque eux aussi sont convaincus que nul ne peut faire justice que eux meme. donc on est tous pareils , s´il s´agit d´un petit manque de respect ou un mauvais regard une prise de priorité et le crime sera commis ( tih roh) d´ailleurs on chante sa au rai. les commentaires sont éloignés dans la haine de berberophone, salafistes, gendarmes remarié, policiers sauf nous qu´on commente un crime sans savoir rien de l´hstoire. et ibn khaldoun n´a rien a avoir la, ni l´armée américaine, le crime est partout au monde, et chaque crime a son chatiment a appliqué avec justice et sans pitier .si non on est tous criminels sous peut ´ (...)
idir :
c vrai j’ai mème asister a la scéne se son des comérçant d’habillement.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus