Accueil > Sétif profond >

Ain Azel : 3000 ha irrigués par la nappe de Kherzet Sidi Youcef

vendredi 27 janvier 2006, écrit par : Boutebna N.

Suite aux directives de Abdelmalek Sellal, ministre des Ressources en eau, une commission composée de représentants des ministères de l’Intérieur, des Finances et de l’Hydraulique s’est rendue le 25 janvier 2006 à Aïn Azel (Sétif) afin de prendre les mesures inhérentes à l’exploitation de la nappe de la mine de Kherzet Sidi Youcef, fermée depuis des années.
Après l’étude des conclusions des analyses d’eau, la commission a décidé d’utiliser la nappe dans l’irrigation. 300 ha seront touchés dans un premier temps. La délégation a, par la suite, inspecté le réservoir d’une capacité de stockage de 2400 m3. Une fois équipé, ce réservoir irriguera plus de 3000 ha de la partie sud de la wilaya qui a souffert de la sécheresse durant des années. Dès que les cinq forages seront achevés, les eaux souterraines de la mine Chabet El Hamra, couvrant le gisement de zinc et employant 112 travailleurs, vont étancher la soif de Aïn Azel et des autres communes limitrophes, telles Aïn Oulmène, Salah Bey et El Hamma. Cette opération permettra en outre cette mine de se défaire annuellement d’une importante masse d’eau (80 m de profondeur). Le rabattement de la nappe sécurisera la mine et allongera sa période d’exploitation pour 13 années supplémentaires. Le projet structurant de transfert de 315 millions de m3 d’eau des barrages d’Ighil Amda (Béjaïa) et d’Irraguen (Jijel) vers les Hauts-Plateaux sétifiens démarrera vers la fin de l’année en cours. Cette importante réalisation pour laquelle plus de 130 milliards de dinars seront mobilisés nécessitera la construction de 3 barrages réservoirs.

Kamel Beniaiche
El Watan


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus