Accueil > Sétif profond >

Réhabilitation du chemin communal n°110 au nord de Sétif

vendredi 21 juin 2013, écrit par : Rachid Sebbah, mis en ligne par : Boutebna N.

Entamés en mars 2013, les travaux de réhabilitation du chemin communal n°110 sont en cours ; les délais de réalisation sont de 8 mois. Il s’agit de travaux engagés dans le cadre de la deuxième tranche d’une opération inscrite au plan communal de développement en 2012 pour un montant global de 45 millions de dinars.

Les travaux comportent des terrassements, ouvrages d’arts, murs de soutènement en pierre sèche, fossés bétonnés et bétonnage bitumé de la chaussée. Ils concernent les parties non touchées par la première tranche et celles endommagées à la suite de la réalisation de conduites de gaz naturel.

Le chemin communal n°110 relie les communes Tala Ifacène et Ain
Lagradj en traversant Draa Kébila. Ces travaux touchent notamment les agglomérations de Tizi Ouaghlad, Ouled Ali Ben Athmane et Lemroudj.

Enfin, à la fin des travaux en cours, la circulation sur ce chemin sera plus aisée ; une amélioration sensible du cadre de vie des citoyens des localités précitées et des usagers en général sera perceptible.


Partager cet article :
12 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°195075 :
bravo !ca a l air tres paisible cet endroit ,mashaallah !
Tahtoh :
Hadja M’liha, continuer pour toute la Wilaya.......
ben ali :
excellente nouvelle mais nom de dieu pourquoi attendre aussi longtemps pour effectuer ce genre de travaux qui sont essentiels pour la vie au quotidien des citoyens...il faut generaliser ces travaux dans tous ces bleds isolés pour eviter l’encombrement des villes et permettre a tous ces villages d’etre utile au pays en participant a l’activité du pays -sans route il est impossible de bouger -impossible de travailler -impossible meme de vivre ...45 millions de dinars -si l’on additionne depuis 10 ans les pieces detachées achetées a l’etranger pour reparer les vehicules voir changer les vehicules eux memes -je pense qu’on doit etre tres largement au dessus ...je defends ce genre de projet plus que je ne m’interesse aux grandes realisations nationales , utiles mais invisibles pour le citoyen puisqu’il n’arrive pas sortir de chez lui (...)
merouche charaf eddine :
et l’année prochaine il faut tout recomencer la méme route pour des millions de dinars tant que sa donne du travaille de refaire la méme route tout les 8 mois qui sont rens compte c’est pareille dans la ville de sétif.
djamdjam :
C’est très bien il faut continué dans ce sens.il y’ a encore d’autre route,et chemin à remettre en l’état pour une meilleur circulation des usager.bonne route,et de la motivation pour les personnes qui veule améliore le quotidiens des habitant .
refki bba@hotmail.fr :
en tout cas la villa en face en fera baver d un et se demander est q uil a participer a un petit budjet au profit de la dite route
mlimli :
Et les routes de El-Ouricia c’est pour quand car ça devient grave et honteux
Lemroudj :
Quel soulagement !
Anonyme :
Sa fera un nouveau circuit de course
ALI :
C’est quoi cette cathédrale derrière ?
madadi Houssam :
Dans la cathédrale, on vole pas les souliers.
madadi Houssam :
Et cette route de Maouane qui relie le nord de la Wilaya et le chef lieu, sera-t-elle enfin doublée ou supprimée carrément ? J’ai l’impression que les services des TP s’accommodent du fauchage de dizaines de personnes chaque année dans des accidents apocalyptiques. Jusqu’à quand l’être humain ait une valeur chez ces responsables ? Ne sont-ils pas coupables de non assistance à personnes en danger aux yeux de la loi ?

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus