Accueil > Sétif profond >

Deux jeunes de Sétif morts par noyade à Zéralda

lundi 3 juin 2013, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Trois jeunes originaires de la région de Zraya au Sud de la Wilaya de Sétif se sont rendus samedi dernier à une plage rocheuse non-surveillée près de Zéralda (Tipaza).

Malgré l’agitation de la mer et la violence des vents, ces jeunes se sont baignés avant de périr sous les eaux

Sitôt avertis, les sapeurs pompiers se sont dépêchés sur les lieux. Deux corps ont été repêchés dont un reste en vie. Cependant, le troisième n’a pas été retrouvé jusqu’à présent.


Partager cet article :
16 commentaire(s) publié(s)
mlimli :
allah ou akbar
farah-diba :
si ces jeunes avaient appris a nager dans le cadre scolaire cela n arriverait pas . malheureusement dans ce pays rien n est fait pour les jeunes ! a part regarder internet dans les cyber café
SABI19000 :
Bda sayf bda lebla rabi yarhamhom
moiz :
Rabi yarhamhoum
eneya :
لهم الشهادة ان شاء الله
Tahtoh :
Pourquoi la majorité absolue de nos journalistes font la même choses ? c.à.d. quand il s agit d’un fait qui s’est déroulé dans un lieu quelconque à travers nôtre grande wilaya , ils mentionnent toujours le Chef lieu en première position par exemple l’article cité en haut ? alors on aurai du faire ainsi : Zraïa (Sétif) : deux jeunes morts par noyade à Zéralda . Ca ce fait ainsi dans le monde entier ! regardez par ex. en France , on ne dit pas à Paris (sauf si le fait s’est déroulé à Paris) , on mentionne le lieux exacte : ex. Saint Seine Denis, Yvelines, Val de Marnes etc...même cas pour les Bouches du Rhône par ex. on dit : Arles, Aix, Martigues etc. mais non pas Marseille ( si les faits se sont déroulés dans ces lieux), si le fait est déroulé à Marseille automatiquement on mentionne Marseille ; soyons juste. A l’occasion je présente mes condoléances aux parents, et qu’ Allah (...)
connaissances :
quel gâchis.
Amel :
Pour moi c’est du suicide. Malgré l’agitation de la mer et la violence des vents, le does a dis latouadou bianfoussikoum ila tahlouka, une mer agitee ...wash thewsou ? Respecter les Lois........ Allah yerhamhoum
Noir c’est noir :
Beaucoup de jeunes se noient parce qu’ils croient SAVOIR NAGER or , ils ont appris à nager sur le tas et non pas dans un encadrement sportif sûr et rigoureux : apprendre à nager c’est apprendre non seulement à se mouvoir sur et dans l’eau mais à respirer en nageant, à savoir se reposer par la planche, en se laissant porter par le courant et pas en lui résistant ce qui fatigue et avec la fatigue vient la panique.. D’accord avec Farah Diba : il y a des piscines en milieu urbain, qu’attend-on pour inclure dans le milieu scolaire des séances de natation ceci depuis le primaire ? ça éviterait beaucoup de drames de ce genre et sauverait bien des jeunes vies A la mauvaise pratique de la natation, s’ajoute chez nous ces imprudences du gamin sûr de lui qui n’écoute personne ...des maîtres nageurs surveillants les plages peuvent raconter des anecdotes édifiantes dramatiques de ces supermen de la plage qui se croient plus forts que la mer démontée plus forts que les vagues en rouleau, ils y (...)
BEN ALI :
tester ses limites sans penser aux consequences -c’est un art bien de chez nous ...une fierté mal placée,une insouciance liée a la jeunesse , l’effet groupe qui decuple les pretentions et voila les consequences desastreuses...peut etre aussi une tentative de sauvetage qui a mal tournée ?.Ces cas de noyades se multiplient dans les oueds , les barrages , les plages et maintenant les zones interdites a la baignade , peut etre faudrait il envisager de sensibiliser les gens a l’approche de la saison estivale par des spots d’informations a la television- ou une campagne d’affichage ou dans les ecoles ...je crois qu’il faut une campagne de sensibilisation globale ( risque de la mer , risque sur moto , risque automobile ect )-je propose le slogan suivant l’algerien n’est pas invincible -il peut mourir-mais on se demande si cela interesse quelqu’un vraiment ...beaucoup de courage aux familles (...)
BENHADDOU SIDI BELABBES :
ALLAH YARHAMHOUM ! prudence pour nos enfants qui s’aventurent beaucoup !
dino :
وقد صح عنه صلى الله عليه وسلم أنه قال : من بات فوق إجَّار أو فوق بيت ليس حوله شيء يرد رجله فقد برئت منه الذمة، ومن ركب البحر بعدما يرتج فقد برئت منه الذمة رواه أحمد مرفوعاً وموقوفاً وكلاهما رجاله رجال الصحيح. والإجَّار هو : السطح الذي ليس حواليه ما يرد الساقط عنه. وكذلك إذا كان المركب غير صالح لكون ذلك تغريراً بالنفس، وإلقاء بها إلى التهلكة، والله يقول : (ولا تلقوا بأيديكم إلى التهلكة) [البقرة : 195]. والله أعلم.
imène messaoudi :
tout à fait d’accord avec ben ali.. imprudence et insouciance de jeunesse..si ça se trouve ils se sont lancé un défi : qui plonge du plus haut rocher ! ds une mer démontée, rocheuse, vents violents, sans surveillance, probablement interdite à la baignade..ou alors- fatigués de faire les fous- ils ont été projetés violemment contre la roche , perdus connaissance...et voilà.. @ farah -diba : la mer c comme la montagne, elle est extrêmement imprévisible, on a vu des pêcheurs costauds, habitués à la mer ds tous ses états, se faire happés du haut de leur rocher par des vagues trop hautes, furieuses..ces gamins ont pris trop de risques, même si c’étaient d’excellents nageurs, quand la mer est agitée, c pas évident.à l’approche de la saison estivale, la campagne de sensibilisation est plus que nécéssaire, elle est vitale. rabbi yarhamhoum, et que dieu donne force et foi à leurs parents, pour qui rien ne sera plus (...)
Djafari :
Le minimum à faire est déjà d’apprendre aux enfants à nager dès l’entrée à l’école. Les responsabiliser en leur apprenant à évaluer les risques de la mer, de la route et tous autres dangers, initiation au secourisme etc... Condoléances aux parents sous le choc que nous essayons de partager. Inna lillah oua inna ilayhi radji3oon.
okba :
à DINO .Ya3tik saha wa baraka Allahou fik .rabi sabar waldihoum wa yarham hadha choubenes.
samir-milan :
RBI YARHAMHOUM,safi klahoum el houte ou ma klahoumch doude !

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus