Accueil > Sétif profond >

Complexe thermal Hammam Guerguour

La lente déliquescence
mardi 27 décembre 2005, écrit par : Boutebna N.

Le complexe de hammam Guerguour, situé à une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest du chef-lieu de la wilaya de Sétif, dans un passé récent fleuron du tourisme thermal, a tendance à perdre de sa notoriété et de son rang en raison de certaines pratiques pour le moins incompréhensibles.

Connaissez-vous Hammam Guergour ? Extrait vidéo (00:05:36)

Et pourtant, cette importante structure perchée à 700 mètres d’altitude ne manque pas d’atouts qui devaient lui conférer un meilleur statut. Ses eaux aux propriétés curatives (rhumatologie, dermatologie, crénothérapie...) drainaient de nombreux curistes qui venaient s’y soigner des quatre coins du pays et ce, durant toute l’année. Ce complexe dispose de 96 chambres, 38 bungalows, 4 villas, 2 restaurants, 1 salle de lecture, 1 cinéma,
2 salons de thé et des aires de jeux. Lors de la visite qu’on a effectuée il y a quelques jours, nous avons été désagréablement surpris, d’abord, par la rareté des clients et par l’état des lieux ensuite. Les salles pour les bains individuels, dans un piètre état, peinture écaillée, faïence murale arrachée, plomberie rouillée, portes sans serrure et conditions d’hygiène lamentables, sans omettre la médiocrité des prestations. L’ex-ministre du Tourisme, lors de sa visite sur les lieux, en mars dernier, devant la maigre rentabilité, a, pourtant, exhorté les responsables à faire preuve de plus d’imagination et de varier les prestations pour attirer les clients, surtout durant les périodes creuses comme l’hiver. “Vous êtes une entreprise commerciale dont l’objectif principal est d’engranger des bénéfices. Il faut revoir votre système de gestion ! Il est aberrant qu’une structure de ce type fonctionne au ralenti”, renchérira-t-il. “Il est aussi inconcevable que le tarif de la nuitée reste fixe durant toute l’année. Baissez les prix de moitié s’il le faut durant la saison morte et organisez des activités pour animer”, conclut-il.
Apparemment, le message est demeuré lettre morte. Les prix pratiqués font fuir les potentiels clients qui préfèrent les vieux hammams ! Dommage pour cet établissement situé dans un endroit paradisiaque destiné à une double vocation que se partagent thermalisme et tourisme climatique.

Farid Benabid
Liberté


Partager cet article :
1 commentaire(s) publié(s)
rafik :
salam alikom je cherche des nemeros de telephone de compelexe de hammam gueugour

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus