Accueil > Sétif profond >

Un homme fauché sur l’autoroute près d’El Eulma

dimanche 12 août 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Un homme de 34 ans a trouvé la mort ce dimanche aux environs de 1h du matin sur le tronçon auto routier de la ville d’El Eulma.

Cet homme qui a tenté la traversée des voies de l’autoroute a été percuté par un premier véhicule avant que de nombreux autres ne viennent rouler sur son corps pour découvrir quinzaine de minutes plus tard qu’il s’agissait d’un corps humain.

Arrivés sur les lieux, les services de la protection civile ont transféré le corps en lambeaux de la malheureuse victime vers la morgue l’hôpital d’El Eulma.


Partager cet article :
20 commentaire(s) publié(s)
Moi :
Cest scandaleux !!!! La première voiture qui la percuter à bien vu que c’était un homme quand même !!!!! Sincères condoléances à la famille de ce malheureux....
mustapha :
mes sincères condoléances ,allah yarahou fihad el awachir...............................
Kamel :
Quel malheur ? Et pourquoi il a traversé l’autoroute ?
Commentaire n°148839 :
iL FAUT RECHERCHER LA PREMIERE VOITURE ET SEVIR AUX MAX.
la citoyenne :
Sur la route pas de différence entre animaux et humains.
Tahtoh :
Allah yarahmou, c’est très dangereux de traverser une Autoroute !!!
Commentaire n°148875 :
c’est ramdan et mektoub
alkwafy :
en Europe la durèe de vie d’un pieton sur une voie d’autoroute est de 2 minutes sur une voie rapide et de jour. il est quasi impossible d’eviter un obstacle sans provoquer uncorambolage ou partir en toneau . ce pieton rabi yarahmou est 100% fautif.
ben ali :
allah y rahmou ! peut etre un suicide -on traverse pas une autouroute ou nomalement la vue est degagée sans voir l’automobiliste arrivant !! a moins bien sur que l’automobiliste roulait sans phares - j’en ai rencontré sur la route croyez moi - soit sans phare soit avec un seul oeil tu crois que c’est une mobylette et c’est un sonacom - on voit de ces choses sur les routes ^:personnellement j’ai rencontré sur l’autoroute d’alger une palette en bois en plein milieu de la route - un gars aussi avec un tas de feuillage sur le dos qui traversait la route -lui il avait decidé qu’il etait prioritaire ,j’ai dis d’accord , je vais quand meme pas te tuer , je ne voulais pas priver ses moutons du feuillage !-quel pays on s’ennuie jamais , il faut faire chahada avant de partir et klaxonner au virage a chaque fois comme lors d’un cortege de mariage et surtout embrasser sa mere tous les matins , pas sur de revenir le soir !...la vitesse toujours la vitesse et le respect des regles pour tous (...)
ahmedl342 :
fautif d accord mais il aurait pu etre evité a moins que il a traversé juste quand la voiture etait a ses cotés mais bon la pedale de frein c est celle du milieu
omar :
ne parlons pas d’une habitude dangereuse qui debute : les vendeurs de boisson de fruits de café qui s’installent sur le bord de l’autoroute. Le code de la route est clair : les piètons, les motos de moins de 125 cc, les animaux sont interdits. Le stationnement l’arrêt y est aussi interdit sauf en cas d’urgence. Il est vrai qu’il n’existe pas encore des aires de repos, mais il est plus facile et plus sage de rejoindre la nationale et de faire du camping si on veut.
selma_bz :
c malheureux rabi yarahmou w ysaber malih nchallah ykoun men ahl el jannah mais il faut aussi être conscient la vitesse limite est de 120km/h c pas fais pour les piétons
Beaumarchais :
il pouvait etre evité ce jeune homme, sinon pourquois on fait glissiére au bord des autoroute !!!, pour eviter tout moi je dirais que si on remplace cet homme akkah yarahmou, par un deb, je vous assure personne ne va le percuter, car dharba taou demonté la bielle et le moteur en air, pour moi c un crime. on a juste a comparer les degats de la voiture et de l’homme, j’en suis sur que la voiture n’a rien eu juste tole cabossé c tout allah yarahmou
samir-milan :
la democracie en algerie arrivé au top,un homme ou un sanglier c la meme chose,egalité etre umain animalhokok al hayawane !
merouche charaf eddine :
Cest pas normale il ouvre lhautoroute il manque tout les equipement pour la securite des camera de surveillance et caserne de pompier et caserne de gendarmerie et des borne dappel et des depaneuse en algerie et des peages et es hotel et air de repot et restaurant.
farid ali :
à : Mr beaumarchais tu es loin de la logique ; s’agit d’un homicide involontaire (accident mortel) la victime Allah Yerahmou ne devait pas passer l’autoroute donc erst seul fautif. et puis le conducteur ne peut rien faire dans ce cas et cessez de l’inculper car lui aussi il souffre en ce moment même....sois logique et écris au niveau de l’article merci et saha ftorek
ben ali :
@selma_bz vous dites la vitesse limite est de 120km/k - j’espere que vous ne pensez pas qu’il est interdit de descendre en dessous !!! lol - juste pour info parce qu’apparement il doit y avoir une incomprehension du code de la route chez nous : quand on voit le panneau 120km/h , ca veut absolument pas dire qu’on peut pas rouler moins vite mais qu’on doit pas rouler plus vite !! je crois que je viens de comprendre pouquoi on a autant d’accident .... on peut parfaitement rouler a 70 ou 80km sur une autoroute , c’est pas haram et encore moins interdit faut juste serrer a droite et laisser la voie de gauche a ceux qui veulent rendre visite au bon dieu avant l’heure !.
staifi bla sokna :
nchallah yaatih la3ma li dehmou !!!!!!!!!! allah yarahmek ya meskine w yeskenek fesiha jinenek fi hed laawecher wisaber sa famille....
Commentaire n°149024 :
Comment on traverse une autoroute ?c’est la faute de la victime et non au conducteur.allah yarahmou.
belhout habib :
salem chez nous en france ces interdit de marcher sur une autauroute chez vous ces normal je pense que ces pas le premier et pas le dernier il vous manque de l educations vous est des gent arriere pauvre algerie

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus