Accueil > Sétif profond >

Un feu de forêt menace le village Lemroudj et ses environs

vendredi 29 juin 2012, écrit par : Rachid Sebbah, mis en ligne par : Boutebna N.

Depuis le 27 juin 2012, un important incendie ravage la forêt du mont fekkath, surplombant le village Lemroudj (daira de Hammam Guergour) et menace directement certaines habitations.

Bien que les pompiers sont sur les lieux et déploient des efforts pour le circonscrire, le feu calcine tout ce qu’il trouve sur son chemin en avançant rapidement, aidé par les vents. Aussi, malgré l’intervention des pompiers épaulés par des agents communaux de Draa Kébila, l’incendie est loin d’être maîtrisé ; il a déjà anéanti des centaines d’arbres forestiers et fruitiers tels que des figuiers, oliviers, etc. Il continue son avancé dans toutes les directions et de ce fait, il risque de se propager aux villages voisins si de gros moyens ne sont pas engagés très rapidement pour lui couper la route. Il s’agit là d’une atteinte grave au patrimoine forestier et arboricole fruitier dont la région est relativement riche.

Il s’agit aussi d’un grand dommage causé à notre environnement à qui nous devons beaucoup pour l’oxygène qu’il nous livre quotidiennement et au cadre de vie agréable qu’il nous offre durant toute l’année.

Il est temps que nos responsables et les citoyens prennent au sérieux les menaces des feux de forêts surtout en zones habitées ; car, nul n’est à l’abri lorsque l’incendie se déclare en période estivale. Pour cela, il faut intensifier les campagnes de sensibilisation, ouvrir des pistes agricoles et forestières partout, instaurer un système de surveillance préventif des incendies, faire procéder au nettoyage avant l’arrivée des grandes chaleurs, encourager et aider les riverains à travailler leurs terres agricoles, etc.


Partager cet article :
11 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°145245 :
Catastrophe écologique frisant le big one.....
hadj ahmed :
Pourquoi ce coup d’épée dans l’eau ? Pourquoi ne fait-on pas appel aux moyens des autres wilayas afin de doubler, tripler ou décupler les moyens de lutte contre ces incendies de forêts ? Et qu’à chaque fois que nous sommes face à une catastrophe de cette ampleur, mobiliser plus,décréter des plans d’urgence ? Chacun doit se sentir concerné par ces phénomènes dévastateurs, du simple citoyen au plus haut responsable, plutôt que d’assister en tant que spectateurs à la destruction systématique de notre patrimonial environnemental ? A quoi sert l’armée ? Pourquoi laisser la responsabilité de la protection civile à des irresponsables ? Tout le monde sait que les incendies de forêts sont une calamité difficile à maitriser, mais tout le monde doit savoir qu’il faut mettre plus de moyens humains et matériels pour limiter les (...)
el-hedi :
il faudrait tous simplement des animaux t’elle que chévres & moutons sa serait de vrais debrousayeuses naturel , mais nous ont aménes s’est animaux au bord de la route , alors qu’en europes en fait encore les transumance s’est a dire que l’été les animaux sont dans le maquis , montagne, et l’hivers dans les bergeries ,sa permet d’entrenir a moindre frais ses endroit , mes idées sont gratuites !
allah yahdikoum :
faites appel aux chinois et surtout ne derangez pas nos jeunes ...? ils ont d’autres choses a faire et surtout qui rapportent plus (contenaires de chine de turquie ou bien la drogue ) c’est plus facile et surtout plus rentable, pauvre ALGERIE tu ne merite pas ça .
ben ali :
si la protection civile est aussi efficace que pendant la periode des neiges ! il ne restera pas un seul arbre - il reste a prier que le temps s’assombrisse et que des pluies diluviennes viennent eteindre cet enfer !- vous dites que les citoyens doivent s’occuper de leurs terres -en l’occurence la il s’agit de debrousailler pour eviter l’amplification des feux et la propagation - je crois que vous revez debout monsieur ! -les anciens travaillaient la terre mais les jeunes avec des coupes de punks aujourd’hui en pantalon taille basse qui montre le caleçon , armé d’un telephone digital dernier cri va pas aller se salir les mains - savez vous que certains ne ramassent meme pas leurs recoltes d’olives -les arbres sont abandonnés a leur triste sort alors que la kabylie detient plus de 50% du parc d’oliviers en algerie -les subventionner ne sert a rien - ce qu’il faut c’est donner ses forets a des privés pour les exploiter a des fins commerciales - pourquoi ne pas en parler aux chinois par exemple (...)
Epi :
La nature tel un phénix renaitra de ses cendres, c’est horrible pour l’homme égoïste mais c’est plus bénéfique pour la régénération et la fertilisation des terres. Une nature qui ne se régénère pas meure pour de bon. Voyez vous, une épi de blé nait et prend vie à partir d’une graine de blé morte, fossilisée et pétrifier. Sauver les gens, oui. Et, aidé et laisser la nature faire son travail pour son bien.
mustapha 2 :
dèpuis des années ,à l’arriver de l’été ,les feu de fôrets commences ,il, faut sensibilisé les gents ,et chassé les ryromanes , il ne faut des cannaderres, des canaderres, et des canaderres pour resoudre le problème des feu des fôrets .
Mus Akhlfi :
Heureusement le feu est éteint !!!!!!! sans laisser des dégâts humains, Dieu merci. à travers ce message je lance un appel aux autorités de déplorer les moyens nécessaires, surtout de communication Téléphone fixe pour ce quartier, cependant un établissement scolaire CEM et les habitants du lieu sans téléphone ne sont pas loin de cette catastrophe qui revienne à chaque 3 à 4ans ? . je me demande quelle sera la conséquence si s’arrive une autre fois d’un degré et d’ampleur plus grands ? Merci aux gens qu’ont participé à l’extinction de ce feu contre nature ! qui ravage nos forets et nos arbres fruitiers, ma gratitude à s’Rachid d’avoir écrire cet article et de nous tenir au courant.
Commentaire n°145308 :
il faut pisser dessus, il n’y a rien de compliqué.
Commentaire n°145313 :
la faute à qui quant vous voyez des gens allumer le feu pour bruler les ordures qu’ils ont la flemme d’aller jeter dans l’endroit indiqué et les feux sont allumés quant il fait 40 degrés à l’ombre dites moi c’est pas des pyromanes à mettre à l’asile et ça se passe en plein centre ville dans les cités au souk abacha et j’en passe et ces fumées opaques et étouffantes ne gènent personne même les enfants se font un plaisir de l’alimenter les forêts sont en passe de disparaitre béton, incendies, vandalisme... l’exemple le plus frappant que j’ai eu à constater c’est la ville d’alger toutes les collines verdoyantes qui faisaient son charme les hauteurs de bab el oued, bologhines et tout le long de la côte ont laissé la place à une urbanisation moche tout est couleur de béton c’était un (...)
pardon ! :
y a pas plus de deux jours accompagnant mon oncle à sétif, je conduisait et faisait une chaleur de chalumeau, vers 13h. aussi je me tapais une clope, bien siphonné je la balance par la fenêtre de la voiture. Tu veux tout faire flamber ? en s’adressant à moi de la sorte j’avais pensé qu’il faisait allusion à la voiture ; non je l’ai bien balancé par la fenêtre, je l’ai vu je répliquait, comme un sot. Vous l’auriez deviné, c’est des forêts qu’il s’inquiétait. J’étais vraiment inconscient, moi ne jete point d’ordure par la fenêtre et oblige mes momes à faire autant. Dieu merci il n’a pas eu de dégâts, je vous fais touts mes excuses et de mande pardon, jamais je ne le referai et là j’arrête la cigarette.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus