Accueil > Sétif profond >

Draa Kébila, lancement imminent de plusieurs projets

vendredi 15 juin 2012, écrit par : Rachid Sebbah, mis en ligne par : Boutebna N.

Le président de l’APC de Draa Kébila, rencontré le lundi 11juin 2012, a bien voulu nous faire part des projets en cours de lancement au niveau de sa commune. Ces projets, inscrits au titre de l’exercice 2012, font actuellement l’objet de mise en œuvre de la procédure
administrative qui précède le lancement des travaux, notamment la passation de marchés publics et la désignation des entreprises de réalisation.

Ces projets concernent :

- le revêtement en béton bitumé du chemin communal 110 au niveau du centre Lemroudj ; un tronçon de 1,5 km environ. Cette opération aura un impact très positif et permettra une amélioration palpable des conditions de vie des citoyens du village Lemroudj et des usagers de ce chemin.

- Le revêtement des chemins communaux 170 et 172. Le premier se trouve à Thazagarth et l’autre à Lemroudj. A Thazagarth centre, il s’agit de réhabiliter la chaussée endommagée par les travaux de canalisation de gaz naturel réalisés récemment. A Lemroudj, il s’agit aussi de réhabiliter le tronçon compris entre Lemroudj et le CEM Said Benhamed devenu quasi impraticable du fait du passage de la canalisation de gaz et des intempéries de l’hiver passé. Ces opérations de réhabilitation permettront une amélioration du cadre de vie des citoyens et des usagers qui empruntent quotidiennement ces deux tronçons.

- La réhabilitation du chemin communal 161 reliant Amakhechouf à Ouled Ali Benathmane, chef lieu de commune. L’opération portera sur la remise en l’état de la chaussée dégradée suite aux travaux de réalisation de la canalisation de gaz naturel. Il s’agit là d’un tronçon de route qui est très fréquenté du fait qu’il relie la commune
Draa Kébila à la Daira de Hammam Guergour dont elle relève administrativement. C’est le chemin emprunté par les citoyens de Draa Kébila pour s’y rendre à Bougaa et Sétif ville. Une fois les travaux
achevés, la circulation sera plus facile, les usagers voyageront à
l’aise et leurs véhicules seront préservés.

- L’achèvement des travaux de réalisation d’une cantine scolaire à Ouled Ali Benathmane et son équipement pour la rendre fonctionnelle dès septembre prochain ; ceci va permettre aux enfants scolarisés de bénéficier de repas chauds à midi et leur éviter de rentrer chez eux à cette heure de la journée. Ce sera un gain de temps, d’argent et d’énergie humaine pour les élèves et leurs parents.

- La réalisation de la deuxième tranche et achèvement de l’opération d’assainissement à Thakliaath pour améliorer le cadre de vie des citoyens et préparer le terrain à d’autres actions inscrites ou à programmer ultérieurement.

- L’aménagement de pistes vers les décharges publiques de Ait Kébila Lavhayar et Lemroudj.

Il s’agit là d’une partie des actions programmées et des opérations inscrites au titre de l’année 2012. Les services de la commune Draa
Kébila préparent le lancement d’autres opérations au cours de cette année. La finalité est l’amélioration sans cesse du cadre de vie des
citoyens afin de réduire l’écart entre la ville et la campagne.

Enfin, certes les opérations précitées revêtent un caractère prioritaire pour les élus et pour les citoyens ; mais il est également est indispensable de faire achever les travaux des projets à l’arrêt depuis des mois, tels que la maison de jeunes et la crèche à Oulel Ali Benathmane ainsi que la salle de sports à Lemroudj et l’ouverture de la polyclinique. Ces projets en souffrance par manque de crédits constituent un point noir pour le développement de la commune Draa Kébila et les citoyens se demandent pourquoi tant de retard ? Il s’agit là de projets relevant des secteurs de la jeunesse et de la santé. Les habitants de Draa Kébila attendent avec impatience l’ouverture de ces infrastructures qui devaient servir à prendre en charge les préoccupations des jeunes et des malades de la commune.


Partager cet article :
5 commentaire(s) publié(s)
ben ali :
la priorité des priorites ce sont ces routes de campagnes ou se trouvent les populations , c’est la que la modernité doit se voir car c’est la que se trouvent les gens - il y a tres tres peu de gens qui utilisent les infrastructures inter regionale -en revanche tous les matins ,les gens ont un mal fou avec ces routes delabrés qui passe au centre des villages et qui permettent de rejoindre les daira ...il est imperatif quitte a laisser tomber des routes reliant les villes du sud du pays de faire ces routes de campagnes qui feront stopper l’exode rural vers les villes surpeuplés... les plus hauts responsables de l’etat doivent savoir que si ils veulent la paix social , il faudra mener une politique accelerée de remise en etat de ces tronçons habités .Le raisonnement est simple combien de vehicule vont dans le sud de l’algerie chaque jour -combien de gens utilisent en vehicule ou a pied ces routes communales -des millions (...)
Tahtoh :
Il faut faire avancer la procédure administrative incessamment , afin de démarrer les travaux... Bientôt c’est les congés, bonne chance à M. Le P. de l’ A.P.C..
nadjim&bouneggar :
merci pour cette article cette article plus important pour moi
ammamra :
vous voyait pas un seul projet pour partie est de l apc a savoir tizi oughlad ajissa et autre la pruve qu il ny a pas de justice dans cette apc ce qu il interesse le p apc ces la decharge public qu il implante dans cette region alors que le route de cette region completement degrade hasbouna allah ouniaam el oukila fik
hanafi :
تشكرون على مجهوداتكم ولكن أين هي حصة بقية الفرى والمداشر .مجهوداتكم ستظهب سدا ذا مالم يتم ايصال الغاز الى باقي القرى وكذا الإهتمام بانشغالاتهم شكرا نحن نتابعكم من بعيد .

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus