Accueil > Sétif profond >

Mezloug : Le pont qui dérange

dimanche 10 juin 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

L’accès Sud de Mezloug et précisément au niveau du pont, est le point noir de l’axe routier qui relie la capitale des hauts-plateaux avec les dairas du Sud de la wilaya à savoir Ain Azel, Ain Oulmene et Salah Bey.

Cet endroit connait quotidiennement des embouteillages sans précédent. Malgré le gain de temps acquis grâce au dédoublement des routes, les voyageurs se trouvent contraint d’attendre des dizaines de minutes pour traverser cet endroit

La principale cause de tous ces embouteillages est liée au fameux pont de Mezloug. Ce dernier a été construit il y a quelques années sans tenir en compte des éventuels dérapages de véhicules. Sa structure en forme d’un dôme rend la circulation très difficile en particulier lors du verglas où en cas d’une panne d’un véhicule au sommet de ce pont. La présence des marchands de fruits et légumes à proximité de ce pont, complique davantage cette situation suite aux arrêts fréquents de véhicules sur les bords de la chaussée de la route.

Les usagers de cette route réclament une autre route qui contourne Mezloug afin de mettre fin à ce calvaire.


Partager cet article :
31 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°143225 :
Sous le pont existe toujours l’ancienne route . Il suffit de réactiver le passage à niveau , d’y affecter un agent pour réguler les barrières et vu qu’aucun train ne passe à ces heures de pointes , désengager le pont par cette solution .
Commentaire n°143226 :
cela est le fruit du MADE IN ALGERIA , On a besoin encore des étrangers pour apprendre , il faut que les bureaux d’etudes etrangers s’implante en algerie .
Aziz :
je pense qu’il faut dire : les marchands qui dérange . Il faut que l’état commence d’abord à régler cette histoire de marchands ambulants qui entoure le pont puis voir réellement le problème du pont.. Merci
1-2-3 :
C’est l’art de trouver les fausses solutions aux vrais problèmes pour faire son bakchich..... Le prix du volume de bitume consommé au moment des travaux ,pour les bretelles du hammam , de Sétif ,des Ouled Gacem , et le prix de la piste crée dans pinède pour les déviations ajoutés au prix du pont problème lui même auraient amplement suffit à créer une bretelle passant à droite de Mezloug et survolant la voie ferrée...Mais bakchich ....et surtout personne ne bronche !.....
Mérregue :
A Messieurs les responsables, Pourquoi vous nous prenez en otages ? Tout les maux qui nous arrivent sont calculés, pesés, puis distribués par vos soins sinon par vos proches (études et constructions bâclées, faux médicaments, aliments périmés, ciment truqué, fer rond contaminé, vêtements inflammables, pièces de rechanges contrefaites, la liste est très très longue), méfiez-vous vos jours viendrons et notre vengeance sera terrible.
Commentaire n°143264 :
le plus grand dos d ane d algérie sans commentaire
Tahtoh :
Il faut rajouter ou faire un second pont mais cette fois ci après une étude approfondie.
Tahtoh :
Il faut rajouter ou faire un second pont mais cette fois ci après une étude approfondie.
zermane sami :
salut tout le monde tout le monde a tord c’est pas un pont c’est un dos d’ane grand format
Commentaire n°143274 :
// !!!///// !!!!!!!!!! çà arrive que chez-nous en algerie un betaillaires dirige un service comme une basse— cour ou une ferme de bétails hacha esamiine.moi je suis chez eux ici-bas touts est dans l’ordre chacun prend que sa propre place.
Commentaire n°143276 :
MADE ALGERIA IS BAD
mimi :
ha ha ha ha ha ha c L’agerie N.C
ahmed :
savez vous distinguer entre un pont et 1 dos d ane
iskandar19 :
Salam, la question que j’ai posé avant la réalisation de ce pont était : pourquoi on va construire ce pont, le Maire à l’époque me disait : pour faciliter la circulation et éviter la voix férrée ! alors que dans le monde entier existe des passages à niveau. Bref à l’époque j’ai proposé à Mr le Maire de s’opposer à ce projet et de faire une étude de contournement de l’agglomération, malheureusement Mr le Maire ne l’a pas fait, et le problème de la circulation s’est aggravé et ragrdez le flux circulatoire durant les heures de pointes et particulièrement en hiver c’est la catastrophe. On aurait pu laisser le passage à niveau et réaliser un contournement de l’agglomération. Aussi je profite pour vous dire que en tant que ( technicien ) j’ai proposé à Mr le chef de la Daira de Ain Arnat de l’époque de s’opposer à la réalisation d’une route relaiant la route nationale 5 à l’aéroport de sétif ain arnat au niveau de l’université el bez qui a couté la bagatelle de 7 milliard.......réalisée en 2001 vous imaginez ! et (...)
Commentaire n°143295 :
un projet du bricolage administrative nos services techniques fonctionnaient comme ils veulent ce qui sont pas du secteurs,il aiment pas les solutions techniques et urbanistiques . un photografe dèvenue directeur de l’agence foncière de Ain Arnat à l’époque de DJ. A Setifune minorité ,ils ont ramassé de l’argents et de l’argents avec les lots marginaux ,ce qu’ils disaient, en faire s’était les lots de terrains des équipements publiques allah la érabehom ,ils ont fait de setif une plate forme de béton gigantesques cité dortoire à une échelles monumentale sans équipement publiques.
L’antrété :
Vous connaissez la blague des japonais ivres qui étaient entrain de mourir de rire devant le pont de Mezloug. Les gendarmes qui les ont arrêté leur demandent pourquoi vous riez, les japonais répondent quel est l’imbécile qui a réalisé ce dos d’âne. Sans commentaire.
nina de paris :
bonjour, pourquoi ramené des étrangers y’a bien des architectes et techniciens compétents et compétentes pour gérer pas mal de projet il suffit de choisir le bon c’est tout, ça c’est dégradé parceque les gens ne veulent plus travailler y’a le laisser aller c’est pas normal pourquoi avant tout fonctionne bien les gens avait une certaine fierté maintenant c’est le contraire bien dommage on retrouve la poubelle partout c’est sale partout , les gens n’arrivent plus à bouger le petit doigt même devant lui sur son trottoir à la belle époque .
Cheraga Embarek :
je commente cet article sans aucune animosité - Est-ce que ce pont ne rend pas service aux automobilistes ???? La critique est facile mais être sensé et raisonnable est plus difficiles - car les gens ont la mémoire très courte - avant la construction de cet ouvrage pour aller simplement à guellal et empreinter cette route c’était la croix et la bannière - ya la piste ya lmazgouâa ya hammam ouled yelles et j’en passe toutes les pistes étaient praticables - Maintenant tous y mettent leurs grains de sels hadha technicien ou hadha corrigeur des consciences ou hadha le livre fermé qui connait tout et qui sait tout - Parfois avant de s’exprimer il faut avoir vécu un passé négatif . Maintenant c’est les dix minutes de chaines qui dérangent ??? - Un peu de bon sens sera plus constructif ......ALLONS !!! : (...)
omar :
Un passage à niveau n’a pas de raison d’être dans un endroit très fréquenté c’est pour cela qu’un pont est necessaire. Nos décideur doivent se mettre au normes internationales pour une route nationale : Pas de ralentisseurs . Pas de commerce ni de services pouvant entrainer des ralentissement. Pas de feux tricolores. Sens giratoire au croisement. Passage sous terrain ou pont pour les piétons. Si cette route doit traverser une agglomération quel que soit sa taille, son contournement est obligatoire. Donc Mezloug doit être contournée, comme toutes les autres villes et village traversées par une route nationale . Cela ne sert à rien d’avoir des autoroutes si après on doit être retardés dans des routes ou on doit mettre des heures pour faire quelques kilomètres. La causes ? En Algerie ce n’est pas les hommes qu’il faut à la place qu’il (...)
l de lyon :
En algerie avec le bakchich tous ce qui est tordue passe pour un chedevre architecqueturale !!! il est ou celui qui la autorise a construire un DANGER pareil, ??!!!et si vous avez un avion a prendre surtous bien pensser a cette chose pour ne pas rater son vol !!
hadj ahmed :
Si nous sommes incapables de régler ce petit problème, alors on doit aller se rhabiller, c’est à dire retourner au vestiaire et quitter le stade !
staifia :
bon ce pont et un grand danger il faut régler ce problème parce que y’a des vie en danger je demande comment ils font les gens pour passer ce pont quand t’il neige et en plus sans des roues neige ? a mon avis ce qui y’a fait ce pont il a aucun niveaux d’étude et il sais même pas le mot école bon courage pour les passager qui passent souvent sur ce pont.
guess :
c’est drole tout le monde critique ceux qui ont rèalisè le pont,mais personne ne parle du vrai probleme c’est a dire les automobilistes eux meme ;des gens qui creent eux meme les encombrements en se mettant en 2eme et meme 3eme position .1 seul gendarme postè la et il n’y aura plus jamais de probleme.je prends ce pont biquotidiennement et cet hiver ou il a vraiment gelè il etait plus difficile de quitte el hidhab que de traverser le pont qui etait tous les jours sablè et salè
Beaumarchais :
le pont c a l’image de l’etat et société, l’etat ne veut avoir aucun pont solide et fiable entre les dirigeant et la société, voila c simple, c leur mentalité qui se concretise au reel, et pont issu du bricolage, et le peuple suit le bricolage alors c l’anarchie, ki deb ki gawadou
mustapha :
,chaque citoyen jaloux sur sa ville doit se comporter comme un gendarme avec soi même !!!!!!!!!!!!!!!!.pour le bon deroulement de la circulations sur nos routes .
abdelhafid :
salut a touts les habitant des hauts plateaux se dos d ane et le plus grand du monde il devré etre inscrit dans le book du guinesse il na jamait etait realisé dans un pays de se monde que dans notre pauvre pays qui et geré pars des imbeciles jait que mets yeux a pleuré allah ghaleb ya rabi haram haram
Lokmane :
Non mes chers amis,la faute n’est pas du coté des vendeurs de légumes,elle se trouve du coté de l’anarchie qui règne chaque début de la matinée dont nous les chauffeurs sommes responsables.En effet il m’arrive presque souvent de me trouver coincé le matin en allant vers Sétif juste au sud entre le carrefour qui mène vers Hammam o.yelles et le début du pont,et cest là l’étranglement ou en plus des files de voitures parfois 4 qui viennent du sud pour se rendre à Sétif d’autres kafzines et quoique il existe une plaque d’interdiction de doubler et la trace de la ligne jaune s’engagent avec bruits et poussières sur le bas de la chaussée pédale de l’accélérateur poussée à fond,d’autres sortent du milieu des arbres de la foret avoisinante par des pistes dont ils sont les seuls à connaitre leur existence,j’ai vu même les chauffeurs des bus des étudiants et ceux des gros engins dont les chauffeurs sont normalement tenus de donner de bons exemples passer outre du savoir de la bonne conduite,et c’est ainsi presque tous les (...)
KHALLIBARK :
MERCI ISKANDER 19, C’est ca le patriotisme.
Commentaire n°144217 :
c’est comme on a un des trains qui passent chaque 8 minutes comme ici en europe
Commentaire n°144753 :
ce n4est pas un pont mais c’est une tour pour voiture avec tous mes respects a tous.messieurs les architectes soyons raisonnable.
DECLARANT :
C’est la huitième merveille du monde, donc bravo à nos architectes.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus