Accueil > Sétif profond >

Lourd bilan des accidents et asphyxies

jeudi 8 décembre 2005, écrit par : Boutebna N.

Pas moins de trois personnes sont mortes par asphyxie durant le mois de novembre. En effet, les éléments de la Protection civile des unités de Sétif, d’El Eulma et de Aïn El Kebira sont intervenus à six reprises pour secourir 20 personnes après l’inhalation de gaz carbonique dégagé par les poêles à gaz ou à mazout. L’unité principale de Sétif a comptabilisé, à elle seule, trois interventions pour secourir 3 hommes, 6 femmes et 4 enfants.
Cependant, l’accident domestique le plus grave est celui qui a endeuillé une famille dont trois membres ont péri alors que le quatrième, un bébé âgé de 8 mois, est dans un état jugé inquiétant. Par ailleurs, un autre enfant âgé de 13 ans est décédé aussi après l’inhalation de gaz brûlés dans le domicile de ses parents à Aïn Trick (sud de Sétif). Les unités d’El Eulma et de Aïn El Kebira n’ont comptabilisé aucun mort.

Faouzi Senoussaoui

Liberté


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus