Accueil > Sétif profond >

A quand la mise en service du gaz naturel à Draa Kébila ?

mardi 6 mars 2012, écrit par : Rachid Sebbah, mis en ligne par : Boutebna N.

Les intempéries vécues durant le mois de février passé relance la question à quand la mise en service du gaz naturel à Tazagarth, Akarkar, Thimachethawine, Ouled Ali et Lemroudj, localités relevant de la commune de Draa Kébila ? D’autant plus que les délais de réalisation sont dépassés et les travaux touchent à leur fin. A quand la pose de compteurs de gaz au niveau des foyers ?

C’est plus de 50% des foyers de la commune Draa Kébila qui sont concernés par cet important investissement qui mettra fin définitivement au problème lié à l’approvisionnement en bouteilles de gaz butane et en fuel surtout pour le chauffage.

Pour rappel, lors des dernières intempéries, les citoyens ont beaucoup souffert du manque de gaz butane et de fuel surtout pour se chauffer. Il est vrai que certains foyers utilisent l’électricité comme alternative mais cette énergie n’est pas à la portée de tous et les pannes de courant sont aussi imprévisibles malgré les interventions immédiates des services de la Sonelgaz.

Projet inscrit dans le programme sectoriel de l’année 2012, les travaux d’extension du réseau de distribution de gaz naturel aux autres villages de la commune est très indispensable pour réduire les difficultés endurées par les citoyens de ces localités et améliorer leur cadre de vie. Le gaz naturel dans ces villages isolés permettra sans doute de fixer les populations en leur apportant un peu de confort et de bonheur dont ils ont grand besoin tout au long de l’hiver pour lutter contre le froid glacial.

Enfin, le raccordement de ces villages au réseau du gaz naturel ne sera que justice car les habitants de ces localités ont bien droit de bénéficier des bienfaits de l’indépendance et du développement économique pour lesquels les générations précédentes ont payé de leur vie. N’oublions pas aussi, qu’en raison de l’exode rural, la plupart des gens qui y résident ici relèvent des couches les plus défavorisées qui nécessitent une attention particulière quant à la prise en charge de leurs besoins en tant que citoyens algériens.


Partager cet article :
16 commentaire(s) publié(s)
M DE PARIS :
Qu’’ils attendent ,qu’il finisse avec l’ouvrage D’ART le pont en 2034 puisque le projet est réalisé que : de 20% DANS L’EXUCUTION en plus on ai en 2012 il-ya la priorité dans les projet , des lots de terrains à madame DALILA une copérative pour sa grande famille ,et de faire changer les papier de terrain pour appelation urbain EN 2070 si le veut L’ ORGANISME concerné pour le dévellopement une dureé de 24 ANS il ont le bois pour se chauffer ; pour cuisiner comme l’homme primitive et le neoandertale et nôs anceittres chez eux . sa finira pas tôt ,en plus il se pleind pas pour les feux tricolore ( FEUX ROUGE ).
beaumarchais :
c pour quand centrale nucleaire a Draa Kabela ! Draa Kabela comme beaucoup de dechra en voie de disparition, du a l’exode et surchargement en ville, alors soient vous restez chez vous et avoir gaz et sans demander logement social en ville soit allez en ville ou ya gaz et restez contre mur et sans demander gaz dans la dechra, c le systéme c comme ça, en voyant les gens dehors sur les rues les coin, souk et partout meme en voiture on dirait l’algérie c le pays le plus peuplé faites des economie et ya pas mieux de s’echauffer avec du bois gratos sans facture et chaleur ambiante. salam
Elmawani :
Chacun défend son patelin , nous aussi à El Mawane on attend ce précieux gaz naturel
Charles stones :
C’est pour bientôt !
khélifa albeurri :
Salama 3alaikoum, Oui, et El Maouane alors ? L’année prochaine, l’année prochaine, et encore l’3éme aldjéï..... Il parait que c’est pour avril 2012..... Incha allah yarabe ! Les habitants de ce village souffrent le martyr en hiver, dans la boue, et le manque d’infrastructures, marre des bouteilles de gaz ! djibouna algaze ! djibouna algaze ! djibouna algaze ! Rana gneud’na !!! ya si al risbonsable..... Village des Martyrs de Mai 1958, allah yarham’houme !
EL-MEREG :
Tout simplement lorsque les travaux seront terminés.
Tiziri :
Je dirai après la prochaine émeute, c’est devenue pavlovienne la réaction des auto-rit-és.
mus :
à beaumarchais Je pense que vous êtes jaloux !! de ces articles sur lesquels ces régions isolées prennent leurs souffle et espèrent que le message de cet auteur arrive aux autorités, de plus, tu as peur que ces villageois envahis votre cher cartier au cœur de setif, ne t’en fait pas on est fier qu’on vient des montagnes on a nos principes et nos valeurs et notre solidarité. mais si on veux envahir votre cartier on est capable. soyons un peu sage que le droit que réclament ces régions là, c’est un droit humain qui veulent vivre dyne et prospère. alors que au lieu qu’on s’aident pour enrichir et améliorer nos revendications, vous êtes entraine de briser et mépriser la volonté de ces gens. Sachant que c’est véridique ce que c’est passer durant la dernière vague du froid des vies sont tombées malheureusement allah yarhamhom !! Merci pour ceux qui critiquent positivement et (...)
Hic :
AZOUL : en Algérie,pour obtenir ton droit il faut révolter, il faut prendre la mains des autres pour sortir au rue et réclamer vos droit naturel .c’est sa l’algérie 2012.surtout les vilageoits et les montagnards, toujours sont marginalisés par ce systeme qui utilise les dévérs moyens afin de vous laisser comme les gents des temps précidents. à mon avie y a aucun éspoir avec ce susteme. n’atendez vous rien il faut faire d’autre choses pour atteindre vos droits. Je fume le zaather et je reste éveillé le cauchemar dans l’algérie toujour continue. c’est quelqu’un trouve ma suggestion un peu manquante peux me rejoindre. merçi d’avence
Abdelhak Harbili :
Es Salem Alaikoum, Moi je suis de la région de Harbil ( le coin le plus reculé de la wilaya de sétif ), je sais que cette région est oublié des autorités sauf en cas d’évenement historique. Le gaz naturel pour cette région est normalement programmé pour cette année 2012. Mais nous sommes en train de constater qu’il n’y a rien d’entamer, mis à part le chef lieu de Daira en l’occurence Guenzet, mais timidement. Est ce qu’il y’a quelqu’un des autorités qui peut rassurer les habitants de cette localité qui souffrent énormement de cette vague de froid que ce projet sera lancé durant cette année, et Merci pour sétif info. J’attends la réponse. A. HARBILI
beni djemati :
nous aussi on l’attend le gaz tah sidi rais bouteflica - quand est ce que tu vas l’amener chez nous mr le president par ce que adak si lwali wellah il sait meme pas ou se trouve beni djemati -lui il croit qu’on fait partie de bejaia et l’autre wali de bejaia il croit qu’on fait partie de setif -en realité d’apres votre decoupage - c’est toi notre chef mr le wali de setif ! alors mr le wali on a deja bloqué une fois la daira de beni ourtilene -vous nous avez chanté une chanson et on est rentré danser sur votre melodie mais depuis toujours rien mr le wali : ni pont , ni gaz , ni route -la dechra compte 7000 ames et des visiteurs de l’etranger ou des villes d’alger ,bejaia et setif - pour recolter les olives il faut traverser l’oued bousselam en hiver il peut atteindre 1.20m, on est pas des harragas mr le wali - contruisez ce pont qui est promis depuis 30 ans ! -je vous parle pas des routes mr le wali pour savoir de quoi je parle il faudrait que je vous envoie mes factures pour les supensions (...)
beaumarchais :
@ mus je vois que t’as rien compris à mon message entre lignes, desolé je peux pas te reexliquer, juste te dire la diversion des autorités fait que les choix des citoyens sont pas fondés et constructifs pour une vie digne, et cette vie digne c en soi et pas dans les outils de vie, c qstion de mentalité, faut les bons choix pour dignité que tu proclame salam sans rancune
hus :
T’en fait trops pour ton patelin,pourquoi tu ne parles des autres Dachras ?
Commentaire n°128669 :
On lance un SOS à l’APW 2002-2007 initiatrice du projet gaz pour toutes les dachras. Ou est vous Professeur Abbaoui pour secourir ces villages ? Dommage, dommage que vos prédécesseurs n’ont pas suivi votre démarche.
ben ali :
il les connait pas forcement les autres dechras mais les lecteurs peuvent le faire !
tassift :
Nous aussi, les villages de Ait-hafed (Beni-Hafed) et Ait-Achache (Béni-Achache), nous attendons le gaz naturel, dont les travaux de raccordement se sont arrêtés au village de Cheurfa (à un peu plus de 1 km plus haut). Quelqu’un peut-il nous dire donc à quand la reprise des travaux vers les deux villages restant sur le même axe routier. Merci.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus