Accueil > Sétif profond >

Maoklane : Les habitants de Oued Malha bloquent la route

dimanche 13 novembre 2011, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Les habitants de Oued Malha qui se situe à quelques Km de Maoklane au Nord de Sétif ont procédé ce samedi à l’interruption et à l’arrêt de la circulation au niveau l’important axe routier de la RN113 qui relie Sétif à Bordj Bou Arreridj et Bejaia.

C’est en raison du manque en gaz naturel, de l’eau potable, les difficultés de la mal-vie mais surtout des négligences et l’absence de plans d’aménagement et d’entretien des routes à travers le périmètre urbain que les manifestants se sont soulevés pour dire haut et fort leur ras le bol d’une situation qui perdure depuis longtemps.

Cette coupure a provoqué des embouteillages monstres avant qu’elle ne soit dégagée par l’intervention des forces de l’ordre.

Il est à noter qu’une vague de protestations secoue Sétif cette semaine dans plusieurs régions. A El Ouricia, des dizaines d’habitants ont procédé ce samedi à la coupure de la RN9 en causant des embouteillages de plusieurs heures. Au lieu dit mechta Chebboub dans la commune de Djemila, les protestataires ont bloqué la route CW177. Plus au Nord, Aïn Legredj dans la commune de Béni Ourtilène, située à 90 km au nord de la wilaya de Sétif, a vécu la semaine dernière des protestations durant lesquelles les citoyens ont bloqué la RN74 pour revendiquer le raccordement de leur village au gaz naturel.


Partager cet article :
9 commentaire(s) publié(s)
EL WATANI :
Ainsi vont les choses lorsque la liaison et la participation est absente entre ceux qui decident et la population je precise LES DECIDEURS REELS DES PROGRAMMES DE DEVELOPPEMENT LOCAL car souvent on fait porter le chapeau aux elus locaux qui manquent de moyens et sont en premiere ligne face aux citoyens malgré les efforts et les realisations de l’etat qui souvent ne sont pas mis en exergue pour evaluer le chemin parcouru et de la degager une feuille de route des projets prioritaires portés à la connaissance de la population par des canaux de communications fiables ; avec des promesses concretes . Enfin monsieur le journaliste n’ajouter pas de l’essence avec ces photos alarmistes qui n’ont pas été prises sur les lieux (voir el ouricia ) et qui servent ceux qui voit tout de travers . PAR AILLEURS les autorités devraient MULTIPLIER le travail de PROXIMITE et aller vers les coins reculés pour voir et evaluer l’etat des besoins locaux . TAHIA EL (...)
sidhoum rabah :
vous avez oublié de citer ce qui ce passé a tala - ifacene au niveau des C.E.M qui sont ouvert depuis deux années pour des eleves qui habitent a 8 - 10 kms ( tazamourt) a o.saadi qui reste a nos jours sans restauration ! ou est l’etat ! ou est le transport ! quels seront les resultats en fin d’année ?! questions posées au maire , chef de daira , wali , direction d’academie ! BEN BOUZID
INconnu :
il faut assiéger la résidence des élus dont le maire est la personne principale, aller en association protester devant la daïra , demander à rencontrer le seigneur le Wali tout en occupant la route et ne pas se fier aux promesses.
bichou :
Il faut occuper les demeures des élus et les chasser de vos villages ou villes et non pas les routes qu’empruntent beaucoup d’usagers pour aller à l’école, au boulot ou transporter un malade qui peut être un des votres. ALLAH MA3KOUM !!
Commentaire n°113836 :
Les oulidou rabah....
BDS :
Eh Oui, c’est l’hiver et le mazout n’est pas à la porté de toutes les ménages. La canalisation principale est toute proche du village, alors pourquoi priver les citoyens de ce produit si nécessaire dans notre vie quotidienne. Il faut sortir un peu des bureaux surchauffés et aller sentir le froid qui souffle sur nos villages pour se rendre compte enfin que c’est pas trop demandé d’autant plus que les moyens de realisation sont disponibles, Mr le 1er responsable de la wilaya.
hadj nacer :
washi hatha soug thani,,,,,,,,,khliwna niishou fi salam
ahmed :
BICHOU vous avez raison c est ce que j ai dis sur un autre sujet il faut aller bloquer la mairie etccccccccccccc et non pas les routes car le citoyen qui doit aller a l hopital ou travailler est empeché a quand le peuple va comprendre cela
nawal :
walah ghir haja thasham........,for me i don’t think that i can live again in algeria ????????????

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus