Accueil > Sétif profond >

El Eulma : Les transporteurs privés entament une grève

dimanche 5 juin 2011, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Les bus et les minibus des opérateurs privés assurant les liaisons entre Sétif et El Eulma ont suspendu toute activité de transport de voyageurs depuis dimanche matin.

Ces transporteurs privés ont entamé cet arrêt de travail pour réclamer des hausses de prix de voyages entre les deux villes. Le prix du ticket est fixé actuellement à 30 DA.

Les usagers ont été contraints d’emprunter les autres moyens qui transitent par El Eulma pour se rendre a Sétif.

Le trafic Taxi quand à lui n’a pas été perturbé.


Partager cet article :
8 commentaire(s) publié(s)
khali :
La seule frange de de la socièté civile qui mérite e faire gréve c’est la femme au foyer. ces femmes qui n’ont pas les moyens pour offrir une alimentation équilibrée , un habillement décent, une bonne scolarité, es soins convenables à leurs enfants. ces femmes doivent réclamer la mise à leur disposition des appareils électroménagers, des réfrgérateurs bine remplis ( viandes, fromage, desserts ) des TV, des démos, pour suivre la chaine FATAFITde carte chifa, la mise à disposition de manueles et articles scolaire du primaire à l’université, les frais pour mariage d’un ayant droit salam
Commentaire n°102046 :
La débandade ! Pourquoi pas eux !
ZengaZenga :
Quoi tous le monde veut copier Djizzy, Mobilis et consort ? Souvenez vous, on activait les puces après 4 à 6 mois, sinon plus, après les avoir payer rubis sur ongle. Qu’ils changent d’abord ces carrosses de bétail qu’ils assurent le service jusqu’à 23h en hiver voir plus en été et les jours fériés !!!! qu’il soignent leurs tenus ( réglementé avec badge réglementaire) et leurs façon de parler au clients. qu’il cessent de tasser les gens tels du bétail Le service d’abord et les prix après. Le service d’abord et les prix après. Le service d’abord et les prix après. Le service d’abord et les prix après. Qu’on ne se fasse pas avoir encore et toujours par ce monde qui ne pense qu’à remplir ses poches et te regarde de haut après. D’abord les soit disant promoteurs et là ceux-là aussi, à qui la suite ? A nous de lancer une contre offensive pas par un boycott, car ça ne réussira jamais, mais par un simple écrit non anonyme au service concerné revendiquant la qualité et la permanence du service. Et il y a tellement de (...)
nigrobabay :
ils ont raison.c’est devenu a la mode.prendre en otage le citoyen.
Rayan :
Vu la qualité de service qu’ils offrent,à leur place j’aurai honte de réclamer une quelconque augmentation !!!!
jakadit :
avant de demander des augmentations, il faut : 1 laver vos bus 2 les renouveller si nécessaire.
anis :
Ces bus sont de véritables tas de ferrailles qui circulent sur nos routes. Pour alléger les difficultés des algériens dans l’obtention de véhicules, le gouvernement des années 2000 ou avant (je ne sais lequel) avait pris la décision de libéraliser l’importation des véhicules d’occasion. Avec l’humour qu’on sait, ils ont vite fait de baptiser ces véhicules « France ferraille au revoir ! ». Mais ces engins roulants ne sont pas toujours confortables. Pour la plupart, ce sont des amas de ferrailles recouverts de peinture. A première vue, ces véhicules dont la brillance ne laisse personne indifférent paraissent neufs. Mais il suffit seulement de les mettre en marche et la fumée qui se dégage achèvera de vous convaincre de son état de vétusté très avancé. Au-delà même des risques de pollution, certains de ces véhicules exposent parfois leurs occupants à des dangers meurtriers. De véritables mulets engendrés par des ânes et des juments, la femelle du cheval .Alors une augmentation des tarifs parait une aberration de (...)
Gatlatou :
100 COMMENTAIRES ???

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus