Accueil > Sétif profond >

Grèves à l’usine SANIAK (Filiale BCR) de Ain El Kebira

mercredi 9 mars 2011, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Les salariés du groupe Saniak (filiale BCR) situé près de Ain El Kebira sont en grève illimité depuis le 1er du mois en cours.

Les grévistes réclament la hausse de leurs salaires, l’amélioration de leurs repas et la cessation des insultes de la part de certains responsables du groupe.

En plus de ces revendications, d’autres réclament leurs titularisations. En effet, beaucoup parmi eux sont engagés avec des contrats à durées déterminées.


Partager cet article :
9 commentaire(s) publié(s)
khali :
dans la situation actuelle je lance un appel aux gouvernement d’apporter un éclairage sur les points suivants Quel est l’utilité et le rôle de la SGP / EQUIPG ? Qeulles sont les prérogative de la Direction générale ? Pourquoi la SGP/ EQUIPAG a laisser pourir la situation depuis qu’elle que cette filliale, BCR est sous son autorité ? Qu’a fait le directoire pour relancer la production de cette usine ? Qui sont les trois derniers DG de cette filiales ? comment ils sont désignés (affinité , complaisants, des beni oui /oui) la réponse est simple, ils faut casser le tissu industriel algérien pour facilter la venue des multinationnles et l’importation des produits qui sont fabriqués par les enfants d’algérie un homme qui vent sa force de travail ( phyique / intellectuelle) doit être payer en conséquence à la fin du mois pourquoi embaucher des jeunes avec des contrats CDD pendant des années. cette pratique est généralisée dans tous les secteurs ( le secteur de la justice qui est le garant de la réglementation (...)
Zenga Zenga :
Je salue la gréve des travailleurs de dette entreprise, parceque en plus d’un salaire humiliants, ils reclament le droit d’avoir un repas cmplet compensateur pour tous les eforts fournis au travail. mais ce qui me chagrine et me met en colére c’est cette attitudes d’hommes qui ce laissent insultés par leurs responsables est-ce la peur de perdre son emloi ou quoi est-il consevable que quelqu’un se laisse insultés par un responsable alors ou est votre virilité d’homme. Mes chers amis ne laicaient pas prise continuer votre combat et au lieu de demandé la presence du wali qui n’est qu’un fonctionnaire comme tant d’autre, faite plutot intervenir les elus de cette wilaya, exigé la présence de tous les députés et senateur qui sont sencés representer la population de Sétif auprés des plus hautes instances. mais malheureusement ont les voit rarement passer dans leurs nouvelles voitures (acheter a credit sans interet) devant la wilaya voyants des manifestants avec des banderoles comme se fut le cas pour les (...)
hadj ahmed :
solidarité avec ces travailleurs qui luttent pour leurs droits légitimes, comme c’est apparemment le cas .
khelifa albeurri :
Salam 3alaikoum, Il faut arréter de laisser les mêmes messages passer 2 ou 3 fois....Aux salariés qui se font insulter par ces minables qui profitent de la précarité pour faire les beaux, je dis ceci : il faut leur casser la gueule à ces enfoirés ! Ok ? Ah, él’3arbi la iahkeume fi khouhhh.......sans pitié....
Commentaire n°93693 :
Zenga zenga étiez vous présents pendant les manifestations pour témoigner l absence des Députés et Sénateurs ? Haram Alik. Allez faire un sondage auprès des manifestants pour connaitre la réalité !!!
khali :
Le Directoire da la SGP/EQUIPAG installé à delly brahim vive dans des locaux climatisés gère 47 entreplises toutes défficitaires depuis + de 6 ans, ne se soucie guerre de se qui se passe à Aïn-Kebira. non seulment les salariés doivent être payé comme le sont les ca¨ds de delly brahim, mais voir leur revendication salariale prise en compte et doivent exiger une ouverture d’une action jufdiciaire contre les gestionnaire de BCR à Sétif et ceux de la tutelle à delly brahim . leur collègues de constantine, de guelma, de Sidi Bel Abbas, de oued rihou, de bordj Ménaél, d ain semara, de oued hamimmime doivent sont invités à se joindre pour dénnoncer la mauvaise gestion des caïds de delly brahim
noureddine-nb-esp :
salamo alaykoume ,la seulment on ecris dans ce petit ecrain et on sorte notre colere .la la plupart de si responsable il pense que sont des proprietaire d´un poste de travail dans les societer d´etat parseque il ya personne qui controle a si profeteur du pouvoire et comme ça il fond la main dure contre si travailleures quils on pas le chois d´un notre emploi et comme ça si malfeteures il veux que les travailleures s´agenouiller devant eux je crois que les algeriennes ils on une grande expereince ils on travailler avec les colones ils on travailler a l´etranger et son oublier dans notre patriote algerie quil ya aucun reglements du travailleures. donc il faut changer les edit a si fonctionaire que le travailleur ausi il a le doits de protesta,a toutes les patriotes travailleures ne laisser pas des occastions a si gents quils vous abaisser.pas plus que ça si mon opion a se sujet merci a tous salamo (...)
zenga zenga :
Anonyme, vous defendez l’indefendable, lors de la manif des gardes communay=ux je rester la bas pendant au moins 2h pas de traces d’elus si ce n’etais qq elemnts de polices et qq fonctionnaire de la wilaya qui tentés vainement de calmer les esprit. dite moi au moins le nom d’un député et sa tendance politique. vivement des elections legistalives anticipés vivement une prise de conscience da la population de sétif pour elir de vrais representants vivement un changement a la téte de cette entreprise dont les travailleurs sont en gréve. vivement kabtek wilaytek
bari :
ils ont le droit de faire la grève.je parle aux journalistes de ce petit journal,pourquoi vous n’avez rien écrit à propos de la fermeture des sièges de l’A.PC de Babor et de la daira de Babor pendant cette semaine par les habitants de cette localité. quel journal !et quels journalistes !les habitants de babor ne sont des citoyens ?C’est faux ce que vous pensez sur ces gents là !vous n’êtes pas à la hauteur d’être des journalistes.je vous conseille chers journalistes de ce journal d’écrire les histoires de Tintin pour les enfants.Vive l’Algérie et vive Novembre 54 .

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus