Accueil > Sétif profond >

Des jeunes à la découverte du "camp de la mort" de Kasr El Abtal

lundi 21 février 2011, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

Une visite au camp de détention et de torture, créé par les forces coloniales à Kasr El Abtal (sud de Sétif), a été organisée, samedi, au profit d’une centaine de jeunes par la ligue de wilaya des activités de plein air, au lendemain de la célébration de la journée nationale du Chahid. Cette visite guidée vise à sensibiliser les jeunes notamment, les écoliers, aux sacrifices consentis par leurs aïeux pour le recouvrement de l’indépendance, selon ses initiateurs. Elle vise également à développer chez eux les valeurs du nationalisme et de la citoyenneté en les associant à la célébration de cette journée historique.

Le centre de détention de Kasr El Abtal, anciennement Kasr Ettaïr, appelé aussi-camp de la mort", est l’une des plus sinistres et plus grandes structures du genre à avoir été construites par l’armée d’occupation française qui y pratiquait toutes sortes de tortures, d’exactions et de manipulations psychologiques.

Les détenus étaient obligés de creuser le sol et de fabriquer des pisés qu’ils devaient ensuite pulvériser avant de recommencer ces travaux forcés que certains ont enduré pendant plusieurs années.

Durant certaines nuits d’hiver, racontent des témoins rescapés de ce sinistre endroit, des détenus étaient réveillés à coup de gourdins et conduits dévêtus et pieds nus vers un oued mitoyen servant de dépotoir de déchets saupoudrés à dessein de morceaux de verre brisé.

Les prisonniers subissaient également les campagnes psychologiques des services spéciaux pour les amener à reconnaître les prétendues-réalisations" françaises en Algérie et-l’œuvre civilisatrice des colons".

Des milliers de Moudjahidine et de civils des différentes régions du pays ont séjourné dans ce camp de détention entouré de trois lignes de fil de fer barbelé, de champs minés et gardé par des chiens policiers. Plus de 3.000 personnes y ont été détenues.

En 1973, la dénomination de Kasr Ettaïr (palais de l’aigle) devient Kasr El Abtal (palais des héros) en d’hommage aux lourds sacrifices consentis par le peuple algérien pour s’affranchir du joug colonial.


Partager cet article :
14 commentaire(s) publié(s)
amine :
apres tout ces sacrifices que le peuple algerien a donné pour araché son independance et et se debarasser des forces du mal qui ont colonisé le peuple et lui ont fait subir les pirs chatiments, voila le pays lui-meme, est dirigé par une mafia qui a pillé toute ses richesses et massacré de slmiliers d’algeriens, elle est responsable de la tragedie nationale, il faut liberer ce pays de cette bande
Landalous :
Pourquoi avoir débaptisé Ksaïr Ettaïr ? C’est la meilleure façon de travestir l’histoire. Ceux qui ont pris cette décison stupide, sont-ils conscients de leur acte ? Interrogez ceux qui étaient passés par ce sinistre camp (Il ne doit plus en rester beaucoup) et tous vous diront qu’il étaient à Ksar Ettaïr. Imaginez ce qui se produirait si on propsait de débaptiser Auschwitz ?????? ( Et Bravo à Amine)...
Commentaire n°91828 :
Des sacrifices énormes par un peuple courageux. Pour quel résultat ? Des harkis qui gouvernent et des descendants de ces chouhada devenus un tube digestif qu’on remplit avec du sucre et de l’huile. Comme on dit , le feu donne naissance à de la cendre. (Nar toulad El Roumad)
Commentaire n°91835 :
a beau mentir qui vient de loin.lhistoire de nos revolutions seront ecrites lorsque on degagera ce systeme et tous les faux moudjahidines.vive la revolution.
Commentaire n°91839 :
j en connaît encore une personne au nom de cherif qui était torturer a cette endroit lui il a tourner la pages et n a même pas demandé une pension c est un HOMME
Commentaire n°91840 :
de telle visites ne visent pas à faire de ces enfants des citoyens et à développer chez eux les valeurs patriotiques (depuid 50 ans que cela dure mais point de citoyenneté ni valeurs patriotiques)mais visent plutôt un objectif bien déterminé : fabriquer des hommes et des femmes aux ordres d’une caste qui prétend avoir libéré le pays et par là même faire durer sa rapine et sa domination.
nadjibo139 :
Bien dit Amine,seulement il fallait terminer par : Bande de.......... Bravo quand même.
babour :
au lieu d emmenais les ecoliers il falait emmener les sois-disont( f l n) d aujourd hui et les belkhadam ouyahia ould-kabliya zerhouni et cie s ils ont un amour d eux meme ils ne ressotiront plus de labas et passeront le restant de leurs vies a mediter sur le mal qu ils ont fait subire au peuple algerien mais DIEUX ET GRAND
Commentaire n°91866 :
Et si on parle de la découverte des jeunes de la matraque,regardez c’est ignoble ! :s http://imbx.us/8F4.jpg
Commentaire n°91874 :
bonjour c’est vrai l’endroit qui s’appelait guasr ettair etait plus significatif que le nouveau logo si j’ose l’interpreter ainsi , pourquoi changer l’appelation c’est une betise , allez rendre à Cesar ce qui appartient à Cesar .J’ai discuté avec un ancien inerné dans cet etablissement qui s’est emporté parce qu’on change pas l’histoire il faudra relater la réalité ! Si on change la denomination d’ALGER en MEZEGHANA .Les jeunes ne sauraient savoir le vrai du faux ! Quelle utopie ! il est temps d’ecrire l’histoire de notre bled.
khelifa albeurri :
Salam 3alaikoum, C’est maintenant que le régime se souvient, pour endormir encore le peuple....Ce régime qui ne connait que des milliers de policiers et la matraque pour mater notre jeunesse avide de liberté et de justice. Liberté confisquée par les colons durant 132 années, puis par ce régime diabolique depuis 1962.......Mais il va venir le jour pour ces vieillards qui nous méne au bord du gouffre. L’Algérie mérite des dirigeants intégres qui oeuvrent pour l’intérét de son peuple. Pas des généraux qui nous revendent le sucre, le café, le blé, et la merde de Chine......Et qui massacrent les enfants du peuple, lorsqu’ils osent réclamer le droit de vivre libres !!! Arrah’lou, arrah’lou, arrah’lou. Bonne chance au peuple Libyen, qui est en train de mettre le pourri de Khadaffi dans la poubelle de l’histoire (...)
Amazigh :
Et au passage Ain kebira par Thit tamoqrant, le vrai nom d’origine.
ECHECPLAYER :
22 février 2011, 08:51 , par Anonyme : pourquoi avoir attribuer ma contribution a anonyme cela me décourage pour ne plus participer si c’est ainsi au revoir et merci bonjour c’est vrai l’endroit qui s’appelait guasr ettair etait plus significatif que le nouveau logo si j’ose l’interpreter ainsi , pourquoi changer l’appelation c’est une betise , allez rendre à Cesar ce qui appartient à Cesar .J’ai discuté avec un ancien interné dans cet etablissement qui s’est emporté parce qu’on change pas l’histoire d’un coup de tète il faudra relater la réalité ! Si on change la denomination d’ALGER en MEZEGHANA .Les jeunes ne sauraient jamais differencier entre le vrai et le faux ! Quelle utopie ! il est temps d’ecrire l’histoire de notre bled. merci monsieur l’admin
amor :
ksar tir qui devient ksar el abtal comme si nos dignes combattants etaient traités comme des Rois et comme par hasard une photos de Guellal au lieu de celle de Ksar Tir. Monsieur si vous melangez le concret, que ferez-vous avec ce qui est abstrait ?

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus