Accueil > Sétif profond >

Des habitants de Ouled Litim ferment le siége de l’APC de Beida Bordj

lundi 14 février 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

De habitants de Ouled Litim, en colère ont investi, hier, le siège de leu APC, où ils ont fermé la porte principale d’accès.

Les protestataires composés essentiellement de jeunes, dénoncent les mauvaises conditions de vie. Les revendications primordiales comportent le raccordement de leur localité en gaz naturel et l’aménagement des oueds limitrophes pour éviter les fréquentes inondations que connait la plus grande agglomération dans la commune de Beida Bordj. Il aurait fallu l’intervention du chef de Daïra pour calmer les esprits excités. Ce dernier s’est engagé à tout faire pour satisfaire leurs demandes.


Partager cet article :
7 commentaire(s) publié(s)
noureddine-nb.esp :
salamo alaykoume ,comme ça il faut protester dans toutes les commune parseque il ya quelque fonctionnaires des apc il pense comme des patrents dans leur travail en façe les citoyens donc il faut oblejet a si responsable quil commence a travail pour l´interer du peuble , avant les electiones toutes les idel des fonction publique son tres gente ,donc il faut proteste pour benifecier les commune oublier ..
fanfan :
Voici un énième constat ! Le peuple on s’en tape ! Donc Monsieur Louh, que vos élus fassent le boulot et le peuple sera sage comme une image !
Commentaire n°90642 :
Voilà qui est mieux que de bloquer les routes mais il y a mieux encore et plus efficace ! cherchez vous trouverez sans aucun doute !
ahmed :
il sorte jamais de chez lui le chef de Daira, il voit quelle sont les priorités et les conditions de travail, peut être il tres occupé a remplire son sac
ZAOUALI :
Derieres les problemes des algeriens c’est p/apc en cinq ans en ont enrichir ils parce qua leurs majorite sont des ingrants.
Commentaire n°90712 :
@ Ahmed C’est un incompétent qui a été parachuté. Il ne sait même quel est le rôle et les taches d’un chef de Daira. Allah Ghaleb. Il ne faut pas trop lui demandé. Habess Meskine.
jijel :
Bonjour chers confrères de setifinfo, bonjour à toutes et à tous. Le littoral jijelien avec ses plages, ses criques et ses sites non encore touchés par les suractivités anthropiques fait la fierté de la population locale ainsi que l’admiration et le bonheur de ceux qui le visitent ou qui y profitent de quelques jours de vacances dans un climat serein. Mais depuis un certains temps, nous constatons que ce littoral est menacé et qu’il suscite d’énormes convoitises pouvant résulter en la dépossession des populations de la wilaya de Jijel à de leur patrimoine naturel. Des tentatives d’accaparement des sites remarquables ont vu le jour. Un beau matin le site de la presqu’île du Grand Phare s’est trouvé livré à des bulldozer et des niveleuses qui ont ravagé sa végétation et les citoyens se demandent si l’assiette du Grand Phare est destinée à la construction d’une infrastructure militaire ou à la réalisation par des promoteurs de lotissements de haut standing réservés aux puissants et aux nantis. De même le (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus