Accueil > Sétif profond >

Saisie de 25 kg de corail

lundi 31 janvier 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Les récifs coralliens du littoral de la wilaya d’El-Tarf continuent d’être la cible des pilleurs de corail. C’est ainsi que lors d’un contrôle de routine, des gendarmes de Sétif ont pu mettre la main sur 25 kg de corail d’une valeur estimée à 300 millions de centimes.

Cette importante saisie, première du genre dans la wilaya de Sétif, s’est soldée aussi par l’arrestation de deux individus, en attendant de remonter la filière spécialisée, entre exploitants illicites de corail et “passeurs”. Le cerveau du réseau du trafic de corail réside à l’étranger. Cette “tête pensante”, qui a ses hommes de main en Algérie, a constitué un véritable réseau qui lui permet de piller les richesses sous-marines sans être inquiétée.


Partager cet article :
5 commentaire(s) publié(s)
profit :
Que les Algériens en profitent ,c’est mieux que de le brader aux Italiens et autres pour des prix dérisoires scandaleux..
khali :
es pilleurs, les traficants de drogue d’alcool, les gens versés dans la corruption , les spéculateurs , les baron qui affament et incitent le peuple aux soulevement ; tout ce beau monde mérite une peine de mort cela servira d’exemple. la liberté du commerce ne rime pas avec la pratique d’actes immoraux et illégaux.l
Commentaire n°89212 :
C’est quoi ce corail ?
hadj ahmed :
les commanditaires étrangers, les donneurs d’ordre, vont acheter ce corail pour une bouchée de pain et le revendre à la valeur du marché, c’est à dire très cher ! Quant à ces trafiquants locaux, ils n’ont aucune personnalité ni aucun honneur pour brader les richesses de leur pays . Malheur à eux in chaa Allah ! Il est à souhaiter qu’ils aient une sanction exemplaire .
secateur :
Les peines encourues pour ces actes doivent être exemplaires. augmenter la durée d’emprisonnement jusqu’à 5 ans au lieu de juste quelques mois et rajouter a cela 1000 euros d’amendes par kilo, avec une suspension du permis de pêche parce que tout le monde est au courant que ce sont les pécheurs d’El Kala qui s’adonnent au pillage du corail. Ces pilleurs se font payer jusqu’a 800 euros le kilo. Tant que les peines ne sont pas alourdies, ces réseaux continueront d’exploiter les récifs coralliens sans être inquiétés.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus