Accueil > Sétif profond >

Les citoyens de Ras Edouar et Zouaoua bloquent la route

mercredi 19 janvier 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Excédés par le mauvais état de la route et la dégradation de leur cadre de vie, des habitants de Ras Edouar, ont bloqué hier les routes RN75 qui lie Sétif à Bejaia et l’axe Eulma BeniAziz, et ce, pour crier leur désarroi.

Dans la localité de Zouaoua, commune de Maoklane, les habitants des villages limitrophes s’insurgent également contre l’absence de transport scolaire, ce qui contraint leurs enfants à faire des kilomètres à pied pour rejoindre les lycées de Maoklane et Ain Mergoum. Ces habitants espèrent une intervention de monsieur le wali pour la prise en charge leurs revendications.


Partager cet article :
18 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°87956 :
ربي يهدي الناس
kachkach :
C’est là que le bât blesse !L’algérien quand il revendique ses droits nuit à son prochain beaucoup plus il nuit à lui même.En bloquant les routes ,il bloque son voisin malade qui ne peut parvenir à l’hôpital,son ami qui doit prendre un avion etc...et par celà même les gens qui ont été lésés par ces actions à effet boomérang vont se retourner contre lui...En brûlant la mairie il détruit ses propres documents ...Très intelligent !essayant de trouver autre chose de plus constructif et efficace
pas fier du tout de mon pays :
Il ne faut pas les laisser tranquille ces gens de la haut,les harceler journellement pour au moins qu’ils ressentent ce que c’est d’avoir mal au ventre
hakim2107 :
اهتموا بالشعب يا مسؤولين عندهم الحق هذا الدوار منسي انفكروه
Bled les Anonymes :
C’est un pays de non droit.
hadj ahmed :
quand on est pauvre et qu’on habite une zone enclavée, on n’a pas de droits, on n’existe pas, on est un algérien de 4ème zone, ce n’est pas le tiers monde mais purement et simplement le quart monde . Certes on ne meurt pas de faim, parce qu’il reste encore un peu de pain, mais presque . Que font les élus ? ont-ils un projet ? ou bien attendent-ils que ça leur explose à la figure comme un certain BEN TARTARI en Tunisie .
tahamamet@yahoo.fr :
citoyens de zouaoua et maoklane laissez vos enfants aller a l’ecole.ne les meler pas a vos problemes. ça fait 20 jours que vos enfants sont dans la route surtout ceux du lycee et du cem ain margoum. إلى متى تضحون بدراسة أبنائكم إنهم يذهبون ضحية ممارساتكم السياسوية أتركوا أبناءكم يتعلمون ويتربون .
tahamamet@yahoo.fr :
c’est l’affaire des parents et non pas leurs enfants. ils les poussent a devenir analphabetes.peut etre toi tes enfants ne ratent pas leurs cours. nous on est plus que sous developes et on joue avec l’avenir de nos enfants. arretez de pousser les innocents et les mineurs.
tahamamet@yahoo.fr :
tu as raison kachkach C’est là que le bât blesse !L’algérien quand il revendique ses droits nuit à son prochain beaucoup plus il nuit à lui même.En bloquant les routes ,il bloque son voisin malade qui ne peut parvenir à l’hôpital,son ami qui doit prendre un avion etc...et par celà même les gens qui ont été lésés par ces actions à effet boomérang vont se retourner contre lui...En brûlant la mairie il détruit ses propres documents ...Très intelligent !essayant de trouver autre chose de plus constructif et efficace
khelifa albeurri :
Salama 3alaikoum, La route qui méne au quartier chic de Hydra, est-elle en mauvais état ? Les habitants de ce quartier doivent-ils mettrent des bottes pour rentrer chez eux.....? Connaissent-ils le prix de la baguette ou du litre de lait ? ah, yarab !
samir-milan :
bravo,bravo,c’est ca la langue que comprendre les dictateurs,n’est plus ,n’est moin,ou ils sont l’argents du projet route hamam oulad yeles-ras el ma ?
SOS :
Des manifestation partout mais sans efficacité....apprenez a manifester comme vos freres Tunisiens qui ont donne une bonne lecon a leur Dictateur...!
Kamel El Guelmi :
Pourquoi vous n’allez pas directement au but . il y a surement quelqu’un qui est directement responsable de votre calvaire ? seulement on vous a appris de viser les proies faciles : le pauvre citoyen...! Par manque d’inventivité , on prend les voyous comme exemple de protestation . Un voyou est reconnu par des actes et c’est pour cette raison qu’on lui a collé cette nomination . je ne vois pas d’ailleurs comment on peut qualifier quelqu’un qui reprend les mêmes actes...! Barrer les routes sans se soucier des complications que ça peut faire pour son prochain , c’est de la pire Hogra qui puisse exister . c’est un terme qu’on a inventer et appris à nos jeunes mais on oubli que le mépris est une culture nationale qui a fait naître un sport nationale : Barrer les routes et se cacher derrière les enfants pour décliner sa responsabilité. Je suis sûr que le meilleur de vous n’ose jamais faire un tel acte s’il était seul . vous le faites uniquement en grand groupe à l’image de certain animaux moins nobles (...)
samir-milan :
pour tahamamet@yahoo.fr :donné à nous les solutions pour avoire la liberté du pouvres !,si vous ete algerien tu souvien des elections 88 !,pourquoit pas le choix du peuples vien se respecté ?parceque yemahoum ne veulle pas l’islam !,regard en tunisie sera la meme chose,tu peut choisie n’emport quelle langue mais pas l’islam,c la victoire des peuples de la coueuse(tabe3ni ki thil,c ca le point critique poir eux.
Ahmedi :
juste pr dire ke la misere, l’injustice,le chomage,la coruption est partou en plein paris kom au tiers monde ! inutille de s afoler, revener a dieu sincerement ! Allah akbar ! hmd
Commentaire n°88119 :
http://aljazeera.net/NR/exeres/FC1BFDEF-0414-441D-A1AE-DCD2B83E7427.htm?GoogleStatID=1
Secateur :
Vous savez a quel point ça me révolte de voir tous ces barrages de route mais je comprends que parfois c’est le seul moyen. Du fait de l’absence de mécanismes effectifs pour le règlement des conflits, les citoyens sont contraints de plus en plus d’avoir recours à des formes de mobilisations spontanées et désordonnées comme les actions de rue. Les blocages des routes sont devenus malheureusement un spectacle quotidien. Les citoyens, face à la détérioration de leur situation, commencent par s’adresser à la direction de leur wilaya, à engager des négociations par l’intermédiaire d’un représentant. Mais comme ces actions n’ont aucun effet, ces citoyens exaspérés mènent des actions spontanées dans la rue. Ces actions la sont celles de personnes qui désespèrent de pouvoir obtenir un logement, paiement de leur salaire, refection d’une route , etc. On dénombre de plus en plus d’actions de rue essentiellement des meetings de masse, souvent devant les bâtiments des pouvoirs publics. En Septembre Octobre on a (...)
Commentaire n°88129 :
Puisque tous ces gens connaissent le responsable de leur calvaire , il n’ont qu’à brûler les pneus devant son bureau et si la police veut s’interposer ils devrons sélectionner un parmi eux pour s’immoler. Je vois que c’est plus efficace et plus juste . Prendre quelqu’un en otage pour régler son différent avec une autre personne ça s’appelle du terrorisme et je ne vois pas une autre signification. On peut citer des dizaines et des dizaines d’exemple d’innocents qui ont grandement souffert de ces actes barbares. Les malfrats trouvent toujours une justification pour leurs actes . les apparences importent peu car ça ne change rien de porter une cravate ou une barbe ou se dire jeune chômeur , ce sont les actes qui font la différence. Quand les terroristes faisaient les faux barrages, tout le monde disait Jound allah . ou on est arrivé maintenant ?. Etre pauvre ne justifie pas le vol ou l’agression . au moins entant que citoyen dans ce pays j’ai le droit et le devoir de me défendre . Je ne donne pas (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus