Accueil > Sétif profond >

Ain Oulmane : Des caves inondées

mercredi 5 janvier 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Les locataires des blocs 3 et 6 de la cité des 400 logements de la ville de Ain Oulmane « cité El Andalib », endurent le calvaire avec le sempiternel problème de l’inondation des caves.

En effet, les résidents de cette cité se plaignent des eaux usées qui s’amoncellent dans les caves de leurs immeubles où les canalisations d’eaux usées et les réseaux d’alimentation en eau potable se côtoient, entraînant des risques certains. La prolifération de moustiques et la présence des rats enveniment la situation.

Il faut ajouter que ces renferment d’importantes installations d’électricité, ce qui constitue un grand danger pour les locataires notamment avec la montée des eaux.

En attendant une intervention salutaire de la part des instances concernées, les habitants de cette cité continuent à « patauger » dans cette situation d’insalubrité.


Partager cet article :
5 commentaire(s) publié(s)
stop :
ilya une expression qui dit 3ari 3la dabouzek wakhdeme je me demande pourquoi le peuple ne fait rien et attend que l etat face ca !!!!!!!!!!!!!!
1972 :
Un des mille et un problèmes de la copropriété...
Commentaire n°86548 :
pourquoi toujours prendre les choses négativement !!!? faut voir le bon coté des choses ! au moins maintenant ils ont une piscine couverte !!!
Secateur :
Pour qu’il y ait infiltration d’eau, il faut qu’il y ait de l’eau autour de la « cité El Andalib »et que cette eau trouve voie pour entrer dans les blocs 3 et 6. L’eau s’accumule autour de ces endroits si la pente du terrain est négative. La pente est négative lorsque le terrain est incliné vers les fondations de cette cité. À cause de cette pente négative l’eau coule vers ces immeubles plutôt que de s’en éloigner. Si la pente n’est pas trop prononcée, on peut corriger la situation en l’inversant. Pour ce faire, on élève le terrain autour de la cite en ajoutant de la terre. On doit toujours utiliser une terre argileuse, l’objectif étant d’éloigner l’eau de la cite. La pente positive ainsi créée devrait avoir une inclinaison de 5cm au 30cm et une longueur d’au moins 1m50. Si la pente est très prononcée, il faudra aménager un fossé, un mur de soutènement ou une tranchée drainante. Dans ce cas il vaudrait mieux recourir aux services d’un entrepreneur. Une autre possibilité consisterait à faire un trou suffisamment (...)
badoux :
si c est immeuble habité par des proprio les travaux sont a leurs charges . Ils doivent avoir des assurances ou autres..... Les reparation sont a la charge des propriataire. Les ALGERIENS ne sont tout de meme pas un peuple d’assistés !!!!!!!!!!!

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus