Accueil > Sétif profond >

Le monoxyde de carbone continue à faire des victimes à Sétif

jeudi 9 décembre 2010, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Le phénomène des décès par inhalation de gaz a atteint des proportions alarmantes en Algérie.

À l’approche de chaque saison hivernale, la façon de se chauffer de certains citoyens sans respect des conditions de sécurité est la cause d’innombrables drames. Et la saison du froid n’est qu’à ses débuts. Ainsi, à Guellal, un sexagénaire a été victimes d’asphyxie au monoxyde de carbone suite à l’inhalation de gaz brûlé, résultat d’une mauvaise combustion du charbon qu’il utilisait pour se chauffer dans sa ferme. Le corps de la victime a été transféré vers la morgue de l’hôpital de Ain Oulmane alors que les services compétents ont diligenté une enquête judiciaire.


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus