Accueil > Sétif profond >

Bougaâ paralysée par une grève générale de la population

mardi 9 novembre 2010, écrit par : A. Nedjar, mis en ligne par : Boutebna N.

Au motif de la détérioration des termes de la vie, du chômage, blasée par l’absence de perspectives, de la cherté de la vie et surtout en raison des graves dysfonctionnements,notamment dans l’alimentation et la distribution en eau potable qui dure depuis des mois, ont eu raison de la patience de la population qui ne trouve aucune réponse à ses doléances et à ses revendications malgré les promesses ,dans le vent ,des autorités et de l’administration.

C’est sans surprise donc que toute la population de la ville de Bougaâ est sortie pour occuper les principales places ,les rues pour boucler l’ensemble des axes et des voies en partance ou menant vers cette même ville .Des barrières réalisées avec des éléments hétéroclites ont été dressées dans différents quartiers .Les énormes feux de pneumatiques donnent cet aspect de grogne et de rébellion où ,les jeunes surexcités , ne croient plus aux promesses et veulent des actes tangibles . Ils dénoncent les réalisations de prestiges réalisées par ailleurs lorsque l’essentiel n’est pas assuré ici ,ajoutent ils.Tous les commerces et transports y sont également paralysés.

 
En l’absence du chef de la Daïra, en pèlerinage dans les lieux saints, c’est au chef de Daïra de hammam Guergour assurant l’intérim à qui a échu le rôle de s’entretenir avec la population en état quasiment de soulèvement pour traiter des différents problèmes.Elle revendique fermement la présence du chef de l’exécutif pour l’établissement d’un calendrier pour la résolution des différents problèmes posés déjà dans le passé.

A l’heure ou nous écrivons, toutent les routes menant à la ville restent barrées et les barricades dressées ça et là n’ont pas été enlevées malgré la présence massive des forces de police stationnées à la périphérie de la ville.

Il faut souligner que ces derniers temps, en raison des pannes prolongées dans la la distribution de l’eau , la vente des citernes de cette matière précieuse mais suspecte, a atteint des prix records dépassant de loin les 1000 DA lorsque cette dernière est disponible dans les puits.


Partager cet article :
40 commentaire(s) publié(s)
zinoviev :
Monsieur Nedjar ! Patience ! le chef de daïra en pèlerinage reviendra surement avec de l’eau « zemzem », plus sacrée que celle des citernes non potable. Vous voulez mourir ou quoi ? ILS SONT TOUS LA-BAS , patiente !
kais :
Pourquoi ce grand tapage médiatique, de gros titre, on dirait « KHLETTE » pour quelques pneus brulés et quelques chahuts de gamins ? Bougaa brûle-t-il ?
Imad :
ahahahah, wallah ghir hala, le chef de daira fi el haj....hamam gergour a cote fih el ma ( l’eau) mais bougaa non.....1000DA ......ou est qu’on va la ?Allah yejib el khier inchallah
logique :
Bonsoir, Le chef se Daira aux lieux saints, la population va patienter encore un mois, pour voir le s/prefet revenir avec de l’eau Zemzem pour toute la population de Bougaa. Patience, en attendant fumer du Zaatar pour rester éveillés car l’attente va être longue !
Commentaire n°82390 :
tout le monde devrait se révolter comme ils ont fait , khlate partout !!
Commentaire n°82391 :
tout le monde devrait se révolter comme ils ont fait , khlate partout !!
nor :
le vent du changement souffle , la jeunesse ne peut plus tolérés les abus et la médiocrité
Commentaire n°82395 :
Il était temps. Enfin le peuple reagit devant ces minables incompétents.
Commentaire n°82397 :
ne fallait il pas dire que le chef est en congé et son interimaire s’est entretenu avec la population pourkoi vous insssté sur le fait qu’il soit au hadj c son droit le plus absolu et puis il n’est pas responasble de cette situation et puis moi j’habite a bougaa et tout vas bien
Zaher de BOUGAA :
L’absence totale des élus dans de telles circonstances prouve leur incapacité dans la gérance des affaires du citoyen.Bougaa devient de plus en plus une ville morte si ce n’est que quelques structures qui fonctionnent : enseignement,santé et APC. Le taux de chômage est alarmant.Quand on dit au citoyen qu’on n’y peut rien faire pour vous c’est grave et ça devient un signe de faillite. Déposez vos démissions messieurs les responsables et quitter la seine avec honneur, l’histoire de notre beau pays ne vous pardonnera jamais.
hacene :
PACIFIQUEMENT, PACIFIQUEMENT !!!!!!! Aux moindres dégât matériel sur les bien des services public, les victimes deviendront automatiquement les accusées. si ce n’est pas tout le monde, cela va être des jeunes enfants qui vont payer ses casses...DONC PAS DE CASSE, ET ATTENTION AUX CASSEURS, AUX VOYOUS, AUX OPPORTUNISTES...QUI VEUILLE SALIR LA RÉACTION LÉGITIMES DE LA POPULATION . LA SOLUTION : S’ORGANISER PACIFIQUEMENT, PARLER, COMMUNIQUER, DISCUTER DES SOLUTIONS POSSIBLES ET MOYENS DE FAIRE, RESPONSABILISER LES MAIRES, LES DÉPUTÉS, LES WALI, SE RÉUNIR, ...ECT. (((*****voire le belle exemple de la Kabylie, lors des enlèvements terroristes, les villageois se réunissent, s’organise et réagissent intelligemment...finalement a chaque fois ils ont eu gain de cause...l’être humain pense, réfléchie...doit réfléchir , penser avant d’agir calmement et intelligemment...il gagnera a coup sure..inchallah (...)
Goutra Ma :
Vous parlez de l’eau de Zem Zem ramenée des lieux saint ? !! sachez messieurs qu’avec la pénurie d’eau actuelle a Bougaa on accepterez même l’eau des égouts , malheureusement on en trouve plus . Ce n’est que grace aux dernières pluies qu’on a pu récupérer un peu d’eau pour prendre une douche.
hadj ahmed :
Ouallahi, face suite à ces évennements j’ai des sentiments ambivalents, c’est à dire contradictoires . D’un côté des jeunes qui brulent des pneus, coupent des routes etc... avec tous les risques que cela comporte (un malade ne peut accéder aux urgences, par exemple, ou bien risque de débordement ...) On ne peut les condamner, tout simplement parce qu’ils ont des droits et que ces droits ne sont pas respectés . D’un autre côté des responsables qui ne s’investissent pas dans leur mission et qui, pour certains d’entre eux ignorent qu’ils ont des obligations !!! Des cas comme Bougaa, il y en dans tout le pays . Il faut agir le plus rapidement possible pour satisfaire des revendications légitimes et dans le même temps on ne peut régler les problèmes en 5 minutes même si on est un bon gestionnaire . Pourquoi ? la plupart du temps, à mon avis, parce qu’il n’y a personne sur qui compter vraiment . Notre société a pris des mauvaises habitudes et depuis longtemps . J’ai tendance à souvent répeter le (...)
TAYEB DE BOUGAA :
la sitaution des évenements de BOUGAA est le résultat de la marginalisation des vrais élus qui n’ont pas été retenu par l’admnistration en 2007 que soit a APC où APW et aussi un chef de DAIRA qui est absent de la scène totale il se lève a 10 h00 et lors de l’audition il dit n’importe quoi. je Profite de cette occasion pour lancer un appel à MR LE WALI ZOUKH moudjahid que il ne faut pas compter de ton entourage et il aussi ne compter pas de votre CHEF DAIRA BOUGAA il est a coté de la plaque le problème de BOUGAA est la passivité des autorités de BOUGAA surtout ADE et APC et Hydraulique et à leur tete CHEF DAIRA Mr le WALI ne vous invitons pour une visite à BOUGAA et nous vous acceuillons avec une grande responsabilité car nous vous respectons beaucoup et nous avons des echos sur votre gestion dans plusieurs wilayas APW est absente de ces évenements et (...)

Réponse de Said CHerikhi - Député à l’APN :

Je tiens à vous dire monsieur Tayeb de Bougaa qu’en tant de député ma place est à côté des citoyens , n’ont pas ceux qui cassent et profite des ces évènements pour détruire les acquits de la population. Quand au problème de cette colère, je l’ai déjà posé à l’ancien wali et on a trouvé une solution pour la réalisation d’un pipe de 7 kms à partir de Beni Oucine pour une enveloppe de 10 milliard de centimes et ce afin d’alimenter les quartiers de la ville de Bougâa en eau potable et j’ai suivi personnellement les travaux de réalisation qui sont en cours et prendront fin d’ici deux mois. Donc au lieu de dire n’importe quoi et dénigrer les gens vous auriez au moins, ya si Tayeb suivre mon intervention à l’hémicycle de l’APN lorsque j’ai aborder ce sujet de l’eau en présence du ministre des eaux . Nous étions et nous sommes toujours sur le terrain afin de résoudre les problèmes de la population à n’importe qu’elle (...)
Kamel El Guelmi :
Plus de fumée que de dégâts. Jusqu’à quand on reste otages aux jeux de nos gamins ! On ignore les prétextes de cette insurrection. Bande de voyous qui veut se faire une place qui ne veut et ne peut pas se plier à l’ordre . A nos intellectuels d’expliquer l’inexplicable maintenant . un peuple de schizophrènes dont personne ne peut prévoir les réactions...! Il y a quelques jours on a vu les voyous d’El Eulma et maintenant c’est au tour des voyous de Bougaa . Attention ! L’anarchie est contagieuse.
Commentaire n°82412 :
Le contexte n’est pas du tout le même.A El Eulma,c’était à la fin d’une partie de foot.A Bougaa,il s’agit véritablement d’une révolte contre l’oubli,le chômage etc .Contre ce que vous pensez,rien n’a été cassé ou détruit sauf que la population crie fort son marasme pour dire non à la déliquescence dans tous les secteurs.Il faut que les hautes autorités accordent un peu d’intérêt à ces ragions du Nord de la wilaya qui pâtissent depuis l’indépendance de tout.Pour parler de l’eau,ces habitants n’ont même pas un revenu pour payer ne ce que ces factures d’eau lorsqu’il y en a !
Hadjoudj :
Les cadres algeriens sont gatés, un mois de congé, un mois au Hadj,conges de maladies...etc,comment voulez vous que les jeunes ne se manifestent pas....ils sont en retard...!
en rade :
Bande de voyous qui veut se faire une place et qui ne veut et ne peut pas se plier à l’ordre dites vous Mr KAMEL EL GUELMI ...Si vos chérubins ne souffrent d’aucune douleur ni n’ont envie de rien s’ils roulent carosse avec leur papy s’il prennent des vacs s’ils clapotent devant leur pc en croquant des croustillants biscuits beurés et badigeonés de confiture s’ils sont bien nippés s’ils peuvent SE payer des extrats et s’ils prennent des bains de vapeur arroant leur gozier de bouteilles d’eau minérale:il existe malheureusement des gens des jeunes qui ne peuvent plus souffir vivre dans le dénuement total au sein d’une société (repue)qui suit son chemin en les ignorant ;Faudraient-il pour vous faire plaisir les pendre haut et court.Ce phénomène doit être pris au sérieux par ceux à qui incombe l’obligation d’agir.D’autre part j’abonde en partie au message de HADJ AHMED ET HACENE:oui au dialogue non à la casse (...)
Ait Hamza :
Bougaa c’est une ville que je connais bien,l’incompétence des responsables qui administrent cette ville est manifeste.Il aurait été judicieux de créer une industrie locale pour résorber un flux énorme de jeunes qui se présente sur le marché du travail,la stratégie bidon et archaïques des décideurs se satisfait d’un semblant tissu commercial minable !
mahdjoub :
ila raison
salam :
je suis d’accord avec toi anonyme ! il faudrait faire des manifestations dans tout le pays pour que sa change parce que tout le pays a besoin de grand changements !!!
nor :
a lire certain commentaires comme Mr kamel El guelmi qui va a l’inverse des cris de détresses des populations , nous sommes pas des policiers ni chargés de la sécurité pour prévoir ou anticipé les évenements, l’ ère du fln 70 est révolu.Bougaa n’est plus la meme, avant y avait les entreprises communales, les syndicat intercommunales , les galeries , les aswaks qui emploient bcs de mains-d’ouvres et faits tournés les commerces locaux, ils ont étes fermés, remplacés par l’import, import, ou l’industrialisation des capitaux versés par les banques a des tiers, le résultat les entrepreneurs de la région de bougaa ont tous investis a setif, leurs usines et entreprises d’habitats se trouvent a setif et la population qui s’est déplacés vers les grandes villes pour chercher un emploi et par la suite s’installer . c’est le résultat de l’incompétence et de la marginalisation durant des années la route de bougaa presque impraticable, sans raccordement au gaz naturel.Alors moi je dis que les jeunes (voyous) sont pacifiques (...)
karate00 :
la population de bougaa en greve et mr. le maire avec son taliki walki comme UN SHERIF avec de l’eau saida pour les anti emeute contre les emutier ...... C’EST NORMAL POUR SAUVER SA PEAU
karate00 :
ONT DE L4EAU DE ZEMZEM
mouiha :
n’importe quoi , de quelle grève parlez vous ? les ecoles et administrations ont fonctionné normalement , le raz le bol des gens de bougaa s’est démontré par la révolte d’un groupe restreint alors que normalement toute la population devrait lancer haut et fort un SOS .... on a bloqué les issues de Bougaa pratiquement toute la journée .. ; c’est bien , mais en fait qui a été incommodé par ce blocage des routes ? tout simplement la population qui souffre elle même des ces problèmes spécifiques à BOugaa ... ; les problèmes des quartiers de ben3ar3ar et de tasslit durent depuis plusieurs années , boue et poussière sont le quotidien des habitants , le transport vers les hauteurs de bougaa relève de l’utopie . Bougaa se clochardise de plus en plus avec ses commerces anarchiques et son fameux marché juste à quelques mètres de la Daïra , dégradation de la ville mais aussi degradations des moeurs , le problème de l’eau ? c’est le comble d’une ville connue pour ses nombreuses sources ! un nouvel emploi (...)
mouiha :
je repond à kamel el guelmi : oui il ne s’agissait que de quelques pneus déclanchant une fumée noire , mais ces jeunes derrière ces choses qui ressemblaient à des barricades , ne sont pas des voyous , chaque issue bloquée l’avait été par les jeunes du quartier , certes ils nous ont ennuyés puisque nous vivons les mêmes problèmes qu’eux mais le raz le bol est bien reel , les épaules de la ville ne supportent plus la malvie , et pourtant elle a tout pour devenir une ville prospère . il apparaitrait aussi qu’hier les transporteurs de Bougaa eux aussi s’y étaient mis de la partie pour se faire entendre , il parait qu’ils ont fait grève pour interdire certains transporteurs de faire le remplissage des voyageurs de bougaa , pauvres voyageurs pris entre le marteau et l’enclume ! à quand une vraie gare qui regirait l’anarchie des transporteurs ? donc hier les protestations étaient diverses , dictatures des transporteurs , grave pénurie d’eau dans une ville de sources , chômage et absence ou mépris des (...)
asmae :
Il etait temps de se reveiller vu qu’à Bougaa, il faisait bon d’y vivre avant. Et peut être, de bougaa, comme avant, jaillera l’étincelle de la liberté et d’un second 1° Novembre, que les martyrs réclament du fond de leur tombe.
Kamel El Guelmi :
J’aurais bien voulu qu’avec le même courage que nous utilisons pour dénoncer les dérives de nos responsables , on aurait dénoncer nos propres dérives . on manque d’imaginations même dans nos protestations : Barrer la route est une invention algérienne qui refuse de quitter notre esprit d’imagination . Je me souvient quand on a raté le rendez vous à l’hôpital Mustapha Bacha pour opérer ma fille de trois ans pendant des évènements de ce genre à Sidi mbarek . Toutes mes tentatives d’expliquer la situation étaient en vain et finalement on m’a casser le pare brise et j’ai du prêter un chemin défoncé sans pour autant que je puisse arriver à temps , l’opération a été reportée pour une autre quinzaine de jours. Dans de tels cas , je ne peux pas qualifier un tel phénomène de protestation légitime . C’est l’anarchie qui peut conduire à l’injustice . La Hogra est dans la tête de chaque algérien , c’est pour ça que El Mahgour devient toujours haggar . Le maire est un enfant de bougaâ , la même chose pour les employées de (...)
Commentaire n°82489 :
Tout s’explique dans l’esprit du lecteurs.On comprend mieux pourquoi vous luttez contre la revendication en qualifiant et en traitant de voyous ceux qui osent exprimer leur râle le bol ou leur désarroi.C’est parce que vous avez raté un rendez-vous important certes lorsque cesgueux à vos yeux ratent le rendez-vous de leurs vies . C’est vrai que parfois les échelles des valeurs ne sont pas les mêmes.Entre RDV et RDV ,il y a celui qu’il ne faut pas rater .C’est celui de l’histoire.Vous faites en sorte que ces jeunes restent sur les quais et vous ne vouliez même pas savoir qu’ils n’ont même plus d’eau à boire depuis le mois d’Avril.Quand au reste ,ils expriment un dépit que vous n’êtes pas prêt à comprendre .Vous en saisirez mieux lorsque vous aurez à payer une citerne d’eau à 1600DA lorsque cette ressource vitale est déversée dans la nature.Ah !il faut déjà disposer des 1600DA car 70% des jeunes sont dans le chômage .Vous ramenez hypocritement la situation à vos seuls intérêts.C’est vrai que ces (...)
asmae :
A kamel el guelmi Donnez nous une recette pour mettre fin à la hogra puisque la seule possible actuellement, est celle qui se déroule pacifiquement même avec une casse minime !!Peut on comparer quelques vitres cassées ou pneus grillés par rapport aux grands détournements journaliers ????? Sans rancune ! !
mouiha :
si vous venez à Bougaa , vous verrez le va et vient de ces tracteurs tractant des citernes , il faut prendre RDV pour avoir ce cher liquide qui coule et s’écoule dans la nature , je suis toujours sans eau , j’en suis au douzième jours , j’essaie de ne plus me stresser , les cafards et autres bestioles commencent à envahir les canalisations à sec .... les problèmes personnels et les rancoeurs n’ont plus leur place devant les portes qu’on ferme devant des réclamations légitimes parce que moi aussi je pourrais traiter de n’importe quoi ceux qui à cause d’une route bloquée m’ont empêché d’assister à l’enterrement de mon père , je me refuse de ne voir que le bout de mon nez devant l’ampleur des dégats , même si tout le monde a raison en face de la deraison de ceux qui ne sont même pas capable de pallier à l’urgence . ces voyous comme vous les appelez sont devenus des paranos convulsant en entendant leur femme , mère ou soeur dire il n’y a aucune goutte d’eau à la maison rouh tesgui alors que je suis entrain (...)
Commentaire n°82507 :
Gageons que le chef de Daïra, en pèlerinage aux lieux saints puisse faire des prières pour nous tous afin que le bon dieu puisse nous régler le problème de l’eau et les autres soucis bien sur. Toute la partie Nord de la wilaya est enclavée.Personne ne peut percevoir ni apercevoir ces gravissimes problèmes tant il est vrai que le prestige est à exposer la où passent beaucoup de ministres et de visiteurs de marques .Les gens du Nord continueront toujours à survivre des mandats des émigrés , de brouter l’herbe des montagnes ou de vider les lieux à la limite.En fait ,bientôt il ne restera que des vieux,des femmes et des petits enfants.Les hommes valides sont déjà partis lorsqu’ils ne se sont pas assurés un olivier comme potence pour se pendre car il n’y a plus rien qui les motive pour continuer à vivre ainsi.De l’eau !Même au Sahara il y en (...)
Ait Hamza :
Les comportements de voyous ne sont pas les bienvenus en revanche y a nécessité de discussion et de négociation avec les autorités qui je le sais sont incompétentes et de surcroit n’ont aucun niveau d’instruction pour certain ils ne sont jamais sortis de la ville.Le problème crucial ne réside pas que dans l’eau mais se situe au niveau de la création de richesses et d’emplois ! mon blog : http://sensio18.blogspot.com
Kamel El Guelmi :
Un mouvement qui veut mériter notre compréhension et notre soutien doit gagner les coeurs car en traitant quelqu’un de ne regarder que ses propres intérêts uniquement parce qu’il s’est soucié de la vie de sa propre progéniture pour moi c’est le pire des égoïsmes qui puisse exister. De quel droit vous bloquez la route pour un citoyen comme vous et qui vit les mêmes calvaire que vous et peut être pire. Les terroristes ont toujours pris des otages pour les même prétextes seulement il y en a ceux qui égorgent et ceux qui cassent les pare brises . c’est une question de maturation d’idées. La polémique n’est pas autour de la légitimité des revendications mais c’est l’usage des moyens qui détermine la sacralité de la cause . Ben Laden a toujours revendiquer la défense des opprimés contre l’hégémonie américaine ce qui est légitime en soi mais le problème réside dans les moyens qu’il utilise . ses victimes ont été dans la plus part des cas des gens simples qui ne partagent pas ses idées ou tous simplement qui n’ont (...)
mouiha :
he bien cela va faire 15 jours que je suis toujours sans eau , après la fumée de quelques pneus et revendications , chacun y va de ses news comme quoi les travaux sont en cours , seulement est ce que pour une fois les concernés pourront nous dire voila nous faisons de notre mieux je suis entrain de sourire en ecrivant ça , wallah rani n’sebar fi rouhi ...7kms posent autant de problèmes à la ville de Bougaa ? Si vous lisez le roman de rabah belamri le soleil sous le tamis vous comprendrez que Bougaa n’a pas progressé d’un Iota depuis que cet écrivain avait raconté à la façon de Marcel Pagnol la vie de Bougaa ... les règlements de compte n’ont pas leur place devant l’incompétence de L’ADE , est ce qu’il ne faudrait pas déclancher une reaction ministérielle sans pousser le bouchon jusqu’à une reaction présidentielle pour avoir ce précieux liquide qui se deverse on ne sait toujours pas ou ...je suis entrain de réfléchir sérieusement à changer de métier ...vendeur d’eau ! c’est bien non ? et ne (...)
Commentaire n°82722 :
@Mouiha, A force de le répéter, vous nous avez bassiné avec votre histoire d’eau.Vous n’avez focalisé que sur cet aspect.Vous ne pensez qu’à votre douche alors que vous avez la chance d’avoir Hammam Guergour à deux pas.Mais l’important,c’est le sort de toute une region qui vit une crise multiforme dont la plus aigüe serait cependant le chômage que vit toute la population.En fait ,c’est là ou réside toute la question car le reste n’est qu’un aspect technique que l’ADE et les autorités règleront au vu de l’ampleur du désastre.Le chômage et l’emploi,c’est la clef de nombreux problèmes dont celui de pouvoir faire face aux besoins les plus élémentaires.Un jeune ,ou un père de famille en proie à ces problèmes ne peut avoir la vision et sagesse de si Kamel el Guelmi
tayab :
tout d’abord moi dans mes habitudes est de ne pas répondre au gens moi j’ai soulevé un point a savoir où sont les élus APW et charikhi Député seulement. alors Mr le député au lieu de s’occuper de vos prérogatives legisalatives vous etes entraint de dire n’importe quoi et je vous demande si vous etes vraiement un vrai député il faut se rapprocher des ministres pour l’inscription des projets qui générent de l’emploi et non pas s’occuper des problèmes ADE moi j’ai posé un problème de passivité des responsables locuax que toute la population parle surtout leur absence et leurs passivité. pour l’eau a BOUGAA c’est la gestion catastrophique de ADE Moi j’ai lancer un appel au wali mr ZOUKH pour nous rendre visite
Nourredine BELMOUHOUB :
Si les jeunes ont eu recours à des manifs, cela veut dire qu’il n’y a pas de justice sociale, Bougaa comme tout le reste des communes avoisinantes sont laissées pour compte, et un peu de considération éviterait de tels recours. Alors Acte et qu’on prenne en considérations les problémes de la jeunesse, quant au manque d’eau, à quand un programme serieux ?
Nourredine BELMOUHOUB :
Si les jeunes ont eu recours à des manifs, cela veut dire qu’il n’y a pas de justice sociale, Bougaa comme tout le reste des communes avoisinantes sont laissées pour compte, et un peu de considération éviterait de tels recours. Alors Acte et qu’on prenne en considérations les problémes de la jeunesse, quant au manque d’eau, à quand un programme serieux ?

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus