Accueil > Sétif profond >

Ain Oulmane : Saisie de 20 quintaux de tabac à chiquer

dimanche 27 juin 2010, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Les éléments de la gendarmerie de la brigade de Ain Oulmane, fort de renseignements obtenus, ont pu mettre un terme à un important trafic de tabac frelaté, sur l’axe reliant El Eulma-Ain Oulmane, plus précisément au lieu dit Lefrikat.

C’est au moment où deux trafiquants, originaires de la région, transportaient leur « marchandise » dans un camion de marque Saviem, que les gendarmes sont intervenus. Les deux individus, pris en flagrant délit, ont été arrêtés et la marchandise, d’un poids total de 20 quintaux répartis dans des sacs, saisie.


Partager cet article :
6 commentaire(s) publié(s)
MMM :
Mais comment on ose saisir ce produit aux pauvres malheureux, alors que ce commerce est l’une des sources de cette population, tout le monde sait qu’il y a des Hectares et des Hectares qui sont cultivés dans ces régions le long des routes sans aucune cachette. A mon avis la Tchipa n’a pas fonctionné cette fois-ci. Je dirai il faut mieux arrêter les commerçant de drogues Haschish, Héroine, Cocaine, Egalement les Trabendistes des Devises devant tout le monde sans aucune impunité en plein centres villes El Eulma, Sétif et Ain Oulmène et devant les notre Police Nationale qui d’ailleurs est devenue leur amis. Rassurez vous je ne suis pas un commerçant de Tabac mais un Citoyen immigré qui n’aime pas les deux poids deux mesures 4ç4

Réponse de G/Lamri :

OUI,mais ce tabac doit etre vendu à la SNTA pour son traitement,consommé à l’état brut ce tabac est nocif pour la santé.En France c’est la douane qui effectue les saisies puisqu’il s’agit d’un produit qui est monopole de l’état,la preuve les trimbres fiscaux qu’on trouve sur les paquets de cigarettes.

Réponse de MMM :

Je ne suis pas contre la réglementation en vigueur sur le Tabac mais il faut l’appliquer à tout le monde, pas seulement les pauvres et j’en connais pas mal de milliardaires à Ain Oulmane grâce à ce produit mais qui ne sont jamais inquiétés ni par les contrôles FISC ni par les autorités civiles au contraire plus vous connaissez ce genre de personne plus vous détournez ce que vous voulez.. Exemple KACHEER de BIR HADDADA

Réponse de Daalouche :

Il faut savoir que l’état a laisse s’installer ce genre de commerce non déclare pour que les gens se détournent du terrorisme. Mais aujourd’hui des millions de gens vivent de cette activité, car ils n’ont pas d’autres ressources. Nos gouvernants s’ils veulent vraiment assainir cette situation devraient légaliser ce commerce en l’achetant a ses producteurs a des prix convenables et en organisant la collecte a la source. Il est même nécessaire d’instaurer une assistance scientifique et un contrôle efficaces afin d’éviter les risques sanitaires lies a l’utilisation de ce produit. Malheureusement, c’est tout le contraire qui se passe actuellement : prix d’achat chez le producteur dérisoire, délais de paiement abusifs, pratiques inhumaines et files devant les lieux de collecte allant jusqu’à plusieurs jours.. Il y a du boulot et la balle est le camp des pouvoirs (...)
Commentaire n°72860 :
mais Lefrikat a toujours produit du tabac ,ce n’est pas une nouveauté et les producteurs le vendaient à la SNTA...
KHALI :
j’ai une peur bleu pour les courageux gendarmes qui sont à l’origine de mettre à nu ce trafic, car ces messieurs ont les bras longs qui peuvent nuire aux intégres de la socièté qui combattent les fléaux liés à la drogue, le trabedo de tous genre. BRAVO A NOS DARKI . ALLAH RAH M’AAKOUM

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus