Accueil > Sétif profond >

Babor : Mort d’un garde communal lors d’un attentat

mercredi 7 avril 2010, écrit par : Sétif.Info, mis en ligne par : Boutebna N.

La région de Babor située au Nord de la wilaya de Sétif a été ce lundi matin le théâtre d’un attentat meurtrier qui a causé la mort d’un garde communal lors de l’explosion d’une bombe artisanale.

La victime, âgée de 41 ans et père d’une famille de 3 enfants, a été transportée immediatement au service des urgences du CHU de Sétif avec un traumatisme crânien. Les médecins n’ont pas pu lui sauver, la victime a succombé à ses blessures dans l’après-midi.


Partager cet article :
12 commentaire(s) publié(s)
setif :
Les pauvres gardes communaux ou tout simplement ch’nabat !! ils sont toujours mis en avant garde lors des ratissages. J’ai lu sur ce site que des victimes de grade garde communal.

Réponse de hakim :

bonjour, c’est vrais que les gardes communaux ont perdu un grand nombres d’elements dans cette region !! ils ne sont meme pas assez preparés pour assurer des missions deliquates !! assez de morts. il faut que notre armée assume ses responsabilités ! ça fait longtemps que ça dure !! allah yaati assbar aux familles endeuillées. hakim/paris/takitount.
kl de lyon :
allez demendez leurs salaires ils sont mieux payer q un gendarme toute la journee en tongue !! pour la plupart d entre eux (en plus des allocs ) alors qui y en ya ils ont meme de quoi nourir leur familles !! c est le risque du metier ! quant on en a (UN) !!! malgre ca allah irhmou

Réponse :

Quel coeur tu as toi ? Les 3 enfants pleurent leur père et toi comme un c.. tu viens comparer les salaires. Et que vaut la vie d’un père, d’un mari, d’un frere ? Tu es vraiment bizarre toi.

Réponse :

la vie n’a pas de prix.ALLAH YARAHMOU.

Réponse :

kl de lyon hchouma aalik de dire ça si grave comme tu pense la vie na pas de prix rien ne peux la remplacer

Réponse de france setif :

bonjour ce faire tuée pour si peu d argent ca vaut pas le coup j ai une grosse pense a sa femme et c est enfant (le mec de lyon fait attention a ton ecriture )
Farès :
Ce corps de sécurité est utilisé comme bouclier humain lors des ratissages un militaire tué ou un gendarme coûte plus cher qu’un chambit tout est question d’argent.
lynda :
pour kl de lyon J’ai eu un jour à dire une énormité du genre « tu es payé pour mourir » à quelqu’un et je le regrette et je le regretterai toute ma vie , ce que vous dites la est encore pire , est ce que son salaire, console sa mère , le remplace aux yeux de ses enfants , je ne voulais pas commenter un sujet aussi délicat j’en deviendrai malade mais ce que vous dites là est absurde malsain et honteux, ma pensée va vers sa famille ,et mon indignation pour vos propos qui j’espère vous regrettez .

Réponse :

Que dire de ce monsieur « Allah yarhamou » et en plus « Thana » sauf pour ses enfants car s’il est resté vivant et handicapé, il sera jeté en pâture comme ses collègues valeureux qui ont bravé la peur, le risque, le froid et accepté le sacrifice afin que les citoyens que nous sommes vivions en paix et en sécurité bien au chaud. Que dire de nos responsables qui laissent ces « bleus »(comme tenues et comme inexpérimentés) livrées à leur sort, plongées dans un univers d’oubli et de misère ? Ils n’ont cessé de frapper à toutes les portes afin d’avoir leurs droits mais… ils attendent toujours.
benham :
cher ami, la garde communale n’est pas fait pour courrir dans les montagnes,ainsi que les patrouilles des anciens maquisares,la sécurité du citoyens est assurer par ceux qui sont concérnes par cette affaires dommage ces gardes communaux n’ont rien a faire pour nourrir leurs familles la seul solution pour eux de gagner leurs pain et de mourir dans des champs de combat dommage pour eux allah irahmou ouissabar oumalih ya rabi
sentimental :
REPONSE à lyon : la vie n’a jamais eu de prix,les gardes communaux risquent leurs vie pendant que les autres dorment sur un lit chaud. allah yarahmou oua yarhame ceux qui meurent pour notre bled, c’est une foction à grands risque mais ils travaillent pour subvenir aux besoins de ces enfants qui sont devenus orphelins maintenant. la vie est délicate avec un pere en vie, maitenant qu’il mort pensez à leurs devenir.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus