Accueil > Sétif profond >

Ain Lahdjar : Une veuve de chahid n’a perçu sa pension qu’une seule fois

samedi 19 décembre 2009, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

ela se passe dans l’Algérie indépendante où Mme Bouguareche Rebiha, veuve de chahid et habitant Ain Lahdjar, plus précisément dans la localité de Lekhtetela.

Cette vieille avoisinant les 80 ans n’a perçu la pension inhérente aux veuves et enfants de chahid, reconnue par l’état algérien qu’une seule fois depuis l’indépendance. Malgré les moult réclamations et autres correspondances adressées au ministre des moudjahiddines, aucune suite n’a été donné à Khalti Rebiha, alors que sa fille, jouit elle, de ce droit et continue à percevoir régulièrement sa pension.


Partager cet article :
8 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°53875 :
Si l’icône de la résistance, Djamila Bouhired, a été humiliée au point de lancer un appel public de secours, imaginez les anonymes veuves et moudjahidine laissés dans l’oubli le plus total. Un État ingrat avec ses héros ne mérite aucun respect encore moins le nom d’État.
Chahid :
Ya de milliers de cas pareils...etes vous au courant de ce qui se passe en Algerie ?
Un citoyen de Serdj el ghoul :
C’est à se demander si nos martyrs ne sont pas morts en vain....
le 19 décembre 2009 :
Il ne faut oublier que ce sont les harkis et les fils de harkis qui sont au pouvoir. ils ont grande rancune et haine envers le peuple Algérien et plus particulièrement les moudjahidines, les veuves de chahid et toute cette famille révolutionnaire.

Réponse de unami :

entièrement d’accord vers toi !!! mon père a beaucoup aidé les moujahidines mais il n’a jamais réclamé ce titre ou une quelconque pension. et beaucoup d’algériens ont fait la même chose je pense en effet il servait de guide pour faire passer les moujahidines d’une montagne à l’autre plus précisément entre el gosbat (monts reliés aux aurés) et les montagnes de boutaled( el hodna) c’était un point stratégique entre la liaison est-ouest...d’où une importante base française établit à el hamma (vestige encore présent avec la tour de gaie situé à 1900m d’altitude ...avec un panorama 360° on voit même sétif situé à 50km).le passage se faisait de nuit bien entendu car il y a une plaine entre les 2 montagnes, et donc très facile à repérer un éventuel mouvement de moujahidines. et ce passage ce faisait grâce à mon père et aussi grave à sa mule qui connaissait le terrain par coeur et sans la moindre lumière...et j’en suis fier aujourd’hui et encore plus fier car il n’a jamais rien réclamé pour tout son courage...il dit toujours (...)
abou shams :
Salme, pareil, et mon père, paix a son âme a même fait deux ans de prison. Mais il a pas fais toutç apour de l’argent. Beaucoup on une pension qu’ils ne méritent pas c’est la vie. VIVE L’ALGERIE libre. Grace a nos anciens on av en coupe du monde
Commentaire n°54000 :
j espere que tous ca va vraiment changer
Astarte :
Allah yahdi makhlek

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus