Accueil > Sétif profond >

Le tri sélectif : Une heureuse initiative à l’actif de l’APC de Bougaâ

dimanche 30 août 2009, écrit par : A Nedjar Sétif info, mis en ligne par : Boutebna N.

’inscrivant dans la perspective du développement et de la protection de l’environnement, l’APC de Bougaâ a entrepris tout récemment de doter tous les quartiers et les grandes cités de conteneurs à tris sélectifs pour la récupération des ordures ménagères. Ces conteneurs aux couleurs et design modernes se distinguent par leurs effets pratiques.

Ainsi, les citoyens auront à loisir de se libérer de la contrainte des vues hideuses des sacs d’ordures éventrés, nauséabonds et parsemés partout aux abords des lieux de vie.

Gageons que la population, première bénéficiaire de ces mesures, puisse adopter et respecter les nouvelles règles d’hygiène que la mairie doit développer encore plus par le concours et l’attachement des citoyens par une compagne de sensibilisation du comportement citoyen.

Après la réfection du réseau de distribution d’eau potable et l’entretien des routes qui avaient donné lieu une véritable protestèrent de la population, lassée par la longueur des délais de réalisations et des promesses non tenues, nous voici aux termes des réceptions de ces mêmes travaux.

La grandes agglomération de Nord de la Wilaya est un carrefours très dense des milieux ruraux et semi ruraux, dont sont issues 5 autres grandes Daïra. Commune mixte crée en 1880 sous le nom du Guergour (arrondissement de Bougie), Bougaâ a toujours été le grand parent pauvre dans la répartition des budgets. Si le centre urbain est de création relativement récente,1894,son influence sur la région s’était rapidement développé .Promise au rang de chef lieu de sous préfecture en 1956,Elle demeure l’une des rares Daïrat à ne pas avoir bénéficié d’un statut de rang qui lui aurait permis de se doter en infrastructures capables de répondre aux besoins des populations des régions montagneuses du nord qui lui sont toujours rattachés et surtout attachées malgré les nouveaux découpages administratifs.

La souffrance des milliers d’étudiants de ces régions pour rallier les instituts et les facultés situés au chef lieu de wilaya et autres universités commande à la création rapide d’un centre universitaire comme pour l’emploi ou il n’existe qu’un seul complexe de filature qui a vu ses effectifs s’effilocher ‘depuis la grandes crise du textile et de la grande offensive de produits « chintoc » dont les seules propriétés auraient été de tuer des milliers d’emplois nationaux.

Le tourisme thermal très actif durant la saison estivale, n’offre pas les centres d’hébergement adéquat .En dehors des complexes publics,et les quelques rares petites infrastructures hôtelières,l’hébergement s’effectue le plus souvent chez le citoyens moyennant quelques accommodement aux mépris des règles d’hygiènes et de santé élémentaires ,ce qui draine fort probablement les contingents de sujets d’épidémie de rougeole et d’autres atteintes. Ces mêmes infrastructures désertées l’hiver pourraient devenir de grands centres de préparations inter saison des équipes des différentes disciplines de sport de masses et de performances .

En attendant, l’émigration interne et à l’étranger demeurent les seules perspectives de soutiens aux familles en quête de vies honorables.


Partager cet article :
17 commentaire(s) publié(s)
EL ANINI :
j’espère quelle ne sera pas une action populiste ? et bonne continuation.
lahrir :
bravo a la commune de bougaa j’ose esperer que les citoyens de la ville de bougaa vont respecter et adopter ces mesures d’hygiene pour l’interet commun.je souhaite que cela reveillera les autres communes du territoire .et encore une fois bravo.
1006 Sans pitié :
Tri selectiiiiiiif ??? legtoute beitine igate3ou fe chkayere ! barkeou me tmessekhir te3koum

Réponse :

oui aux 1006,il y a chats et chats.ceux naturels et ceux qui revêtent l’aspect des chats malfaisants comme certains qui s’y promènent à longueurs de journées en quête de chapardages.Ces derniers ,il faut les piéger pour s’en débarrasser définitivement ou les livrer aux chinois. pour les mariner dans leur sauces gluantes

Réponse de sportif :

Wallah 3andek l’hak , allez jettez un coup d’oeil près de la cité cité des 32 logts prés du stade , lekleb ,legtout ,edhiaba ibatou igat3ou fi chkayer ta3 leplastique . A moins que cette cité n’est pas reliée a l’apc de Bougaa .
camisole :
Ils ont découvert l’eau chaude ! Un tank en guise de poubelle ! Allez plutôt voir du coté des bains thermaux de renommé mondiale, et vous serez vacciner à vie quant à l’idée de prendre un bain, Insalubrité, promiscuité, pas le moindre confort, même pas d’armoires, des crochets rouillés, en fer 12 en guise de porte vêtements (même une charogne s y refuserait d y être accrochée), un éclairage morbide, des p’tites chambres toutes sales ou s’entassent un monde fou. Un décor Hitchcockien digne d’un film d’horreur. Alors, c’est trop facile de se la jouer in avec des poubelles. Y’a d’autres chats à fouetter et qui urgent. A vouloir trop soigner son image extérieure, on passe à coté de l’essentiel .
Commentaire n°40027 :
c’est un bon début,il faut juste multipier les poubelles, dans tout les coins de rue
manchengled bakh + setif :
cest bien de mettre cest bennes . mes ya un grand boulot a faire avant de metre cest bennes la. moi je trouve que cest bennes la il faut les etulisé que pour les granad sacs de poubelle. ces non les petit sacs de poubelle et le reste du dichets quand le vois sur les bord de nos routs . a mon avec que lamairé doit met et dans chaque cartié exemple ( languar )un local dirigé par un chef de voiré et 15 ou 20 agents de voiré avec des charettes iquipé par des pelles des ballé et des roulout de saces de poubelle et des pinsse speciale pour ramassé les papier les bouteille etc..... . il trvaille en groupe matin et apres midi . fesant la tourné .chaque cartié une annexe . je suis sur que cava marché . et tout ca ca sera sous la surveillance d’un responssable agrieé par la mairié qui fait la tourné en voiture pour voir le deroulement du boulot . le resultat tout les cartié ilvont devenir propre 24 /24 et avec cette metode en evite mm les maladie (...)
azzedine le setifien :
attention ! c’est des conteneurs fabriques en dur et non pas des gaufrettes...gare a ceux qui essaient de les croques.
karim suisse :
wow ! je tire un grand chapeau à l`apc de bougaâ qu`ils ont prix cette initiative, c la 1 fois depuis 1962 qu en vois une telle initiative pour la protection de l’environnement en algerie. bravo. mais une question doit ce possé : a ce que la population suis cette initiative ? par ce que ca ne sert rien si la population prends l`autre direction !

Réponse :

oh ! mon dieu l’apc de bougaà qui lance une navette spaciale vers la suisse !!!!

Réponse :

à défaut d’une navette spatiale qui s’écrit avec un T,toi tu envoies une bourde.

Réponse :

Effectivement, veuillez recevoir mes plates excuses pour cette bourde monumentale. Même la poubelle je l’aie prise pour un tank. Quand un jeuneur fumeur ne fume pas, dieu seul, sait de quoi il est capable. J’aurai dû copier coller avec Word office. Hélas ! Le manque de nicotine a ses effets secondaires. J’ai apprécié ta blague si drolesque, burlesque ou grotesque ; je sais plus, alors recorriger moi SVP Mr V Hugo.
Salim :
Le tri sélectif ne se limite pas aux poubelles aux couleurs design mais c’est tout un processus qui débute aux poubelles et qui se termine par un véritable process industriel de récupération et de dépollution. Qui va se charger de ce processus ?

Réponse :

Pour apprendre à lire,nous commençons toujours par l’apprentissage de l’alphabet et le BABA du comment faire.Nous savons tous que le tri sélectif est un long processus qui mène à la transformation des matières recyclables en passant par la production de l’énergie ,de fertilisants etc.Ici,il s’agit encore d’actions ,nous allons dire pédagogiques pour initier les gens à la préservation de l’environnement avant la protection de la nature qui est un autre phénomène concernant toute l’humanité. Le centre d’enfouissement prévu depuis longue date et non opérationnel à ce jour pourrait être un autre sujet de vos questionnement.en attendant les habitants ou locataires des décharges à proximités vivent le calvaire. Hélas,nous sommes encore à tenter de gérer notre poubelle lorsque d’autres ,humains,comme nous gèrent déjà l’espace depuis (...)

Réponse de Salim :

Je suis d’accord sur l’idée de fond. Seulement apprendre les gens le BABA ne signifie pas les déresponsabiliser et encore moins leur faire croire que cette action aidera à préserver l’environnement dans lequel ils vivent. A mon sens, le tri sélectif est d’abord une politique locale ou nationale qui doit assurer une chaîne de valeur écologique, depuis la collecte jusqu’aux produits semi-finis en passant par le processus industriel de tri et de transformation. Cela signifie que tous le processus doit préserver l’environnement et qu’il ne devienne pas source de pollution à son tour. Un centre d’enfouissement n’est pas l’idée à retenir. Je ne parle même pas des eaux usées, que doit-on en faire ? Si on veut faire de la pédagogie sur la préservation de l’environnement, il faudrait apprendre aux gens les vertus de la récupération, consommer intelligemment limite les déchets. Il faudra également leur apprendre l’importance d’un espace vert en les incitants à en créer par le reboisement de certains espaces publics. (...)

Réponse :

tout à fait d’accord Salim,pourvu que les élus ,les pouvoirs publics et surtout les citoyens aient cette -culture- de la préservation de l’environnement.Tout le reste n’est qu’un engagement. souvenons-nousdes années de l’après indépendance où,tous les citoyens participaient en masse au reboisement !Ces idées pourraient être reconduites pour n’importe quelle action d’intérêt général.L’écologie ou l’environnement sont l’un des aspects du triptyque du développement durable et de la bonne gouvernance.A-t-on conscience de ces problèmes en haut lieux ?C’est vrai qu’avec une innocente benne à ordures ,on ne ferait pas la protection de l’environnement d’autant que les autorités elles même sont encleintes à des négligences coupables voir au laisser aller et le laxisme. Ce que vous venez de définir n’est pas le propre des sociétés dites avancées mais c’est surtout notre capacité à appréhender les dangers du future qu’il faut river dans l’esprit du citoyen pour lui faire comprendre que nous sommes tous passagers de la (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus