Accueil > Sétif profond >

Adieu ma prairie

mardi 31 mars 2009, écrit par : A Nedjar, Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

on dieu ! Me suis-je trompé d’itinéraire. L’ouragan Katerina, est-il passé par là ? Pourtant La radio locale n’a rien annoncé de cette nature.

Là, là au fond de ce qui reste encore ce qui faisait le lit paisible de Oued Bousselam avec, tout autour ce qui constitue le sous bois, les nids d’oiseaux , la variété de fleurs,les rigoles et même des champignons comestibles ! Tout est dévasté.le bois n’existe plus ? Les arbres sont jonchés à même le sol, pêle-mêle. Ils ne sont pas déracinés ! Que leur est- il arrivé ? Les coupes sont sèches. J’ai encore du mal à réaliser. C’est l’œuvre dévastatrice de la tronçonneuse. Même les cigognes arrivées récemment sont en deuil. Elles tournoient tristement sur nos têtes, sans but. Elles ont perdus leurs demeures. Le même sort sera réservé aux fermiers du coin.

J’ai peine à croire. C’est traumatisant. On dirait un champ de bataille. C’est la guerre ! Elle a été déclarée sans préavis à la nature fragile de cette belle contrée aux milles couleurs.

Toute une batterie de gros moyens d’interventions est là, en attente pour d’autres offensives et pour l’offensive finale. La nature n’a rien à y opposer, elle pleure seulement.

Telle des taupes mécaniques géantes, les bulldozer en furie d’où s’échappent de longues montées de fumées noires, s’acharnent sur les vastes prairies environnantes. Plus loin, l’escavatrice, ou cette guêpe au dard puissant ne cesse de creuser des profonds sillons, provocant des saignées boueuses sur les flancs des collines encore trempées par les récentes chutes de neige.

Ce sont les travaux d’aménagements préparatoires du futur barrage d’El Maouane.

Les travaux des grands transferts d’eau à partir de barrage d’Iraguen sur les hauteurs de Ziamma et de celui de Kherrata plus bas, ont donc commencés.

Plus en amont, les Chinois sont la, ils s’affèrent à la réalisation de leur base de vie pour le lancement prochain des grands travaux.

Ici, il y a peine quelques jours, c’était un havre de paix où les familles Sétifiennes venaient en masse en compagnie de leurs enfants en quête d’un moment de fraîcheur, de détente et de paix.

Pour les initiés des lieux et les amoureux de la nature, dans quelques mois, dans quelques années, toute cette vallée avec tout ce qu’elle comporte comme trésors naturels, agréables à la vue, sera totalement engloutie par les eaux qui constitueront ce réservoir qui s’étalera jusqu’au col de Takouka. Ce barrage a pour but d étancher la soif à des milliers de personnes et d’irriguer un vaste permettre agricole dans les plaines arides du sud de Sétif.

Oui, ainsi donc, les collines, la vallée et les prairies d’El Maoune disparaîtront à jamais. Elles mourront .Elles mourront pour permettre la poursuite la vie ailleurs, plus loin.


Partager cet article :
65 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°26080 :
ILs ont défiguré la nature ,bientot ce sera l’hécatombe pour toute la region avec toutes sotres de maladies chroniques suite à ce projet.
Zir :
Pourtant La radio locale n’a rien annoncé de cette nature.... Jamais !. Nous avons boucoups de barrage c’est la poumon de Sétif ou sont les citoyens les associations les ecologistes les universitaires domage pour Sétif pour l’algerie et pour la France. Chers amis les les cigognes ne retournerz jamais a ce pays !
tarkan :
à sétif non seulement il n’ya pas de culture d ’arbe et de verdure mais en plus on coupe les quelques arbres restants !!!!!......responsables avec des têtes de bédouins .
BARBECHE ABDALLAH :
Bonjour, Je suis un natif du village qui porte le nom de du barrage, quand j’ai lu votre article, ça m’a touché, au plus profond de mon être, au point de provoquer chez moi une téléportation antérieure vers mon plus jeune âge,de cinq à trente ans.J’ai 48 huit ans, je suis actuellement à Strasbourg (En France où j’exerce en tant que psychologue- psychanalyste en libéral et à mi-temps dans une institution hospitalière).J’ai directement pensé à la ferme habitée par ma famille( Barbeche) cette ferme que nous appelons lasousse c.a.d la source, c’est effectivement une source de beaucoup de choses pour moi et pour ce que je suis devenu dans ma vie de père de famille, de citoyen algérien, de professionnel. C’est une source d’inspiration, qui est entrain d’être ébranlée et secouée par tous ces engins que vous avez cité. Un peu plus haut que cette ferme, derrière une grande colline se cache une ferme que nous appelons bled belhaouès où j’ai passé beaucoup de mes vacances scolaires avec mes cousins dans les jupes de (...)

Réponse de YAHLIL :

Psychologue-psychanalyste !!!!!Rien ne va devant ces gens la mon cher ami, même si vous essayez de mettre a leur profit les thérapies les plus sophistiquées, personne ne les arretera, vous avez la chance d’etre de l’autre coté de la barrière, sinon, ils vous expedieront à AIN ABESSA, pas pour exercer votre métier, mais comme patient,d’ailleurs cette contrée n’est pas loin de votre village natal, vous aurez le plaisir de goutter des omelettes, mais pas celles savoureuses que grand-mêre TAOUES rabi yarhemha préparait, c’est ça le devenir de la population habitant ce secteur.

Réponse de limigri de mahouane :

salut Mr Barbeche _je suis trés ému par ton texte je suis natif de ce village moi aussi_ tu ma ramener 50ans dans le temps_ je ne parle que de ta famille je laisse la politique au téte pensente du pays_ Je peu te dire que tu peu étre fiére de ta grande et noble famille SI ELRHAOUNI qui est au paradis a tenu téte aux collons et n’ont jamus pu lui enlever ses terres et tes oncles qui ont paticiper a la LIBERATION DU PAYS qui pourra dire que cette famille ma refuser quoi que ce soie je revient a la gualette de MME TAOUS la plus grande dame de ce village oui Jai mangé de sa gallette et elle etait suculente Je sui un OUARET_ LIMIGRI DE MAHOUANE ??? je salut aussi les gent de ce village pour leur patience, ?????

Réponse :

Ne pleure pas, mon petit ! Mon petit ! Sèche tes larmes Et de l’espoir, fais ton arme. De l’amour, orne ton monde. Car ton bon cœur en abonde. Ceux qui te font tant souffrir , Un jour, ils finiront par périr. On les jettera dans l’abîme de l’oubli Pour que ton demain soit anobli. Mon petit ! Aime et pardonne, C’est Le Clément qui nous l’ordonne Aie pour noble et belle devise : « J’aime, jamais je ne méprise » N’oublie surtout pas les malheurs De tes frères et de tes soeurs Qui crient et demandent secours A ce monde inhumain et sourd. Petit ! Sors vite de ta léthargie Rebelles-toi, ne hais pas et agis. Dis : ça suffit à la violence Cette destructrice des consciences ! Ta joie n’est pas dans l’éphémère ; Elle réside au centre de ton cœur. Souris au bonheur des autres ; Alors, tu seras l’ange et l’apôtre. Petit ! Cours vite vers le savoir ; Là où qu’il soit, c’est ton devoir. Apprends à bâtir ton destin Par l’esprit, ensuite par les mains. Fais du Coran ton Livre de main Mais apprends aussi des (...)

Réponse de Hamoudi :

Bonjour Mr Barbeche, Mr Nedjar, Bonjour aux chers lecteurs des pages de nos plaines, Je frémis chaque fois que je m’apprête à faire bondir mon index sur les pages de nos Hidhabs, sachant d’emblée que ce n’est qu’un accès à des moments faits de douleur et de nostalgie, mais vaut mieux un mal de son pays que rien ! Comme vous, les collines et les vallées de nos Hidhabs ont été mon refuge durant les années que j’ai vécues chez nous. Refuge contre les airs de nos cités pollués de bruits et de poussières, contre les airs de nos pairs chargés de leurres et d’incompréhension, parfois un peu plus que cela. De refuge en refuge, les distances s’allongent et nous mènent, comme vous, vers d’autres lieux, sous d’autres cieux, sur d’autres terres glacées. Comme vous, j’ai trouvé dans ma profession refuge et consolation et, comme vous, j’ai frémi à voir périr nos refuges sous les coups des leurres et de l’incompréhension. Ces refuges, méritent-ils de mourir ? Merci Mr Nedjar pour avoir su faire hurler la souffrance de la (...)

Réponse de Said :

Grand ! N’hésite plus,ose Et prends le taureau par les cornes ,c’est extraordniaire. Ton frere et ami said des années 90
Abziz :
Quel gachis, j’ai toute ma famille paternelle qui repose à Mahouane, j’ai pris plaisir à découvrir ce magnifique village, malheureusement laissé à l’abandon. Pendant mes vacances en Algérie, c’est là-bas, que je séjournais, loin de la ville de Sétif où il devenait difficile de circuler à pied ou en voiture, je prenais surtout plaisir à faire la route Sétif - el Mahouane, contempler ce magnifique payasage avec ces collines, montagnes, toujours de la verdure même en été. avec ce barrage, les souvenirs se noient et terminé pour les familles et amoureux qui fuyaient le vacarme et la pollution et les désagréments de la ville. Encore une construction de plus qui va venir enlaidir ce magnifique endroit sauvage, que les hommes n’ont pas su apprécier. Heureusement qu’il me reste des bouts de films réalisés au cours de mes séjours. J’ai peur de découvrir une catastrophe lors de ma prochaine (...)

Réponse :

Eh, oui. Il vous restera vos bouts de films et vos yeux pour pleurer, lors de votre prochain passage dans la région. Une cigogne.

Réponse de KHELIFA ALBEURI :

C’est pas marrant du tout votre réponse à la noix !!! Normal, vous ne pouvez pas comprendre .....
Commentaire n°26112 :
on ne peut pas continuer à avoir 8 enfants et espérer que les cigognes continuent à avoir leurs places. Moins d´enfants veut dire des enfants mieux éduqués mieux nourris et plus d´espace pour la nature.

Réponse de HTM :

Yâatik essaha, mon frère. Vous avez fait le commentaire le plus percutant de toute cette série. Vous avez fait mouche avec une seule phrase, car là est le fond du problème.
didine :
Oui Tarkan vous avez raison, il n’y a pas de culture d’arbre, il y a que la coupe !!! même dans un Parc de loisirs comme le nôtre...dans les avenues de la Ville, une coupe ou taille criminelle des arbres !!! pourquoi la coupe de ces arbres à chaque saison ? laissez-les tranquille Messieurs,des fois les arbres sont laissées comme des chapitaux (AA’RASS)c.à.d.colones,Nous perdons trois Choses ; premièrement : La chlorophylle/ couleur divine, deuxièmement : la disparition des oiseaux donc l’ornithologie en danger puisque on déloge ces animaux de leurs Nids ; troisièmement:durant les chaleurs torrides d’été ces arbres font le parapluie pour tous n’est ce pas ? et je peux rajouter une quatrième chose qui est l’embellisement de nos artères.
matares :
ne vous plaigner pa qand l eau est coupee pour une journee entiere les mecs si dessus on fuie leur village comme des renegats ce sont tout simplements les harkas nouvelle generation le village n est pa a l abondon demandre leur les plus value q il on fait sur l immobilier e les terrain a construire par contre les seul arbreplantes jusqa la sont l oeuvre des colons

Réponse de abziz :

A Matares, tout d’abord de quel droit oses-tu traiter les gens de harkis nouvelle génération ; J’ai 48 ans, et je vis en france depuis exactement 48 ans, je n’ai pas choisi de quitter mon pays, et même ceux qui le font, je n’ai pas à les juger. Par contre un type comme toi, on ressent dans tes propos beaucoup de jalousie vis à vis des compatriotes qui ont immigrés, certainement que l’occasion ne t’a pas sourit sinon tu serais le premier à mettre les voiles. d’ailleurs tes propos font mentions de plus values foncières que les habitants de ce village El mahouane (dont je connais bien j’y ai vécu quelques mois notamment en hiver, régulièrement en vacances, mes proches y sont enterrés)font, tjrs à regarder, à envier les autres, je pense qu’au lieu de lorgner ailleurs, comme beaucoup, tu ferais bien de t’occuper de toi même,plutot que de tailler les autres, tu fais du mal à ton pays et je comprends maintenant pourquoi nombreux le quittent malgrè sa beauté et les quelques personnes honnêtes qui l’habitent, (...)

Réponse de KHELIFA ALBEURI :

Salama 3laikoum, Je suis moi aussi né à El-Maouane en 1952 fi elgléla qui donne face à d’jbeul meugreuce....Et quand la nostalgie me prends, j’ai la chair de poule, en pensant à trigue El-Maouane et surtout elmeurja que va recouvrir ce barrage.Dans mon enfance je jouais dans ces prairies, et parfois je trouvais des oeufs d’oies dans les hautes herbes.... Et lorsque je rentre au pays, je m’extasie devant les envols de cigognes ! Spectacle magnifique !!! Mais des personnes de votre genre, mr matares, ne peuvent pas comprendre et écrivent des choses immondes sans nous connaitre !!! En Mai 1958, nous avons déménagé à Sétif, suite aux représailles de l’armée coloniale et l’assassinat de 5 personnes, dont 4 de ma famille,et un jeune de El-Ouricia.....L’école porte le nom de ma famille.... Puis en Juin 1959, mes parents nous ont fait embarquer dans un bateau pour la France....J’avais 7 ans et précocement je suis devenu harki, mr matares....Mais je suis un harki comme vous osez l’écrire qui aime le drapeau à (...)

Réponse :

pour vs MR matares le grosier . est ce que vs avez bien comprie de quoi DR barbeche parle -t-il car moi je suis pas arriver a son niveaux .devant tout les lecteurs je pense que vs etes tres bas essey de relire ce qu’il la die .car mr ou bien dr barbeche parle du lieu die et non pas l’eau .fuie leurs village et vs oser leurs coller aux dos harkas nouvel GN ( allah touchrabe rahdj) idiot

Réponse de matares :

le docteur en question n est pa plus docteur que toi ou moi pour ta gouverne son arriere grand pere hallah a rhahmou etais surveillant du domaine de la compagnie genevoise de setif

Réponse de hacene barbeche :

bonjour mr matares, vs pouver me donner une explication de qui vs parler - son arriere gr-pere etais surveillant du domaine de la genevoise de setif .comme le dit un lecteur : c’est a vs docteur barbeche de ns assister pour ns guerir de couchemard. moi je vs remercie mr ABZIZ de me fair rappeller en 2009 existe encore de ces mentalités abjectes salutation
flek :
Gare aux asthmatiques !!!!
aadi fi biladi :
vous attender quoi des gents qui vends ( el karoumd merhi) dans des sacs de (felfel ahmar) ????????, . et ildisent au gents que ces du felef !!!!!!.. et vous attendé quoi des gents responssable dans les anné presédente qui ont voulue razé la moitié du (znedia) pour la vendre (des lot de terain) ? et leur facon de vendre !!!!!!!!!!.....allah yarham el chouhada et el hadra youm el kiyama
Yacine :
Dommage que cette prairie s’en ira a jamais !! surtout que ce barrage ne sera jamais une réussite ..., on lui emmènera l’eau des barrages d’Iraguen et de kherrata ! pourvu qu’elle parvient a escalader la pente sans encombre ! difficile quand même .
nadhir birgay :
m3a dakhla banou chajratou*****el amria hia li bnatou***** allah yarham elli matou *****ou manansache lokhrinah***** ya s’tiiiif mahla ga3datou ***** kikan el wakte ezineeeeeeeeeeee ah pauvre pays koub fi stif,fih dhawwwwww
Commentaire n°26190 :
salu je suis mahtali le dour d’EL MAHATLAS est situé sur les hauteurs face à lessouce (la source)dailleur l’oued quon defriche actuelement s’appel OUED EL MAHTLA aujourd’hui le douar a disparu totalement après l’exode vers setif. jadis on vend le blé au colons del mouhane les voisins des MHATLA sont les CHABIAS salutations

Réponse :

quelle tristesse ! aprés les hommes, les arbres. C’est tout un monde, une mémoire qui disparait.
Commentaire n°26246 :
le meilleur coin avec les fermes qui risque de disparaitre. il faut croire que nous sommes anti-nature.
Commentaire n°26261 :
De qui vient cette merveilleuse idée, quel grand cerveau s’est arrogé le droit de faire ça ?
Commentaire n°26322 :
Voir mourir ce site équivaut à voir aussi une partie de nous même ensevelie.J’aurais voulu ne pas assister à cette mort.Je ne vis maintenant que de souvenirs.C’est un magnifique site dont la destinée, par la faute des hommes ,sera à jamais enfouie sous l’eau.Mais pourront-ils l’enfouir de nos mémoires,la vie durant nous avons toujours vécu avec ces atteintes et ces frustrations.Un jour,le jour se lèvera......En attendant c’est à vous docteur Barbeche de nous assister pour guérir de ce cauchemar.Même les cigognes sont en deuil comme le dit l’auteur,elles tournoient sans but ,ajoute-t-il.Nous sommes très tristes
Commentaire n°26336 :
c’est chose la sont normal puisque en est dans un pays « merdique »
Commentaire n°26389 :
au moins ils vont faire un projet de necessité publique mieux que ces terres soient accaparées par les pseudo entreprneurs et nouveaux riches qui vont, par des Zaama projets laver leurs argents sales....
Bougharsalla :
Point d’ordre !!!!! Dans vos commentaires, vous rattachez (Mr Barbeche et d’autres) la dénommination Lassousse à La source. Ce n’est pas du tout vrai. Le nom de Lassousse vient de la déformation du nom Laissus : C’est le nom de la famille suisse qui a fait construire ladite ferme et possédait les terres agricoles avoisinantes. Cette même famille tenait également une boulangerie à Sétif ville, et elle existe toujours : Elle est à proximité de l’ancien cinéma Variétés (actuellement centre commercial Africa) un peu plus haut que la superette Le petit choix. Je suis d’El-Mahouane et je connais trés bien El-Mahouane et les anciennes familles d’EL-Mahouane : Lâasamine (Keraghel), Ett’yayra (Taiar, Belhocine), Leboualil (Ouaret), Lebrabiche ou Ouled-Makhlouf (Barbeche), Lebouass’ha (Fartas)... J’ai connu aussi Chikh El-Khaouni Amor rabi yarahmou. Alors, mes chers concitoyens, de grâce évitez les phrases du genre tenir tête au colonisateur ou l’autre, plus pompeuse ... ont participé à la guerre (...)

Réponse de hacene barbeche :

Mr bougharsalla je pense que vs ne là connaiser pas bien cette region .car ce que vs dite c’est faut .comme je reside en france a selestat departement de strasbourg elle a exister une source juste en traversant la rivier juste avant la sousse situe dans une ptit manter vert la coligne qui donne vert les chabiaa et jai bue de celà ds le temps et puis renseigner vs aux pres autoriter a qui a partient cette ferme ainsi derier la coligne comme la cite mon frere bled bel haoues depuis tand d’annee jusqua demain elle ns a partient mr en plus de ca vs n’avez pas le droit de le siter mon grand -pere chick el khaounie parce qu’il la fait pendant la guerre la jamais proclamer ont vert l’etat je travailler ds telegraphe a setif c’etais le chef servise un certain (krache bournene)moudjahed qui ma raconter comment el khaouni financer el moudjahidine et c’est le seul a el maouane qui a fait une ecole couranique rensigner bien de cela car ce que vs dite c’est de la mechanster gratuite envert (...)

Réponse de matares :

je te remercie pour avoi recentrer tous lesinternautes la dat de l attentat 13 mai 1958 j etais enfant a l epoque j etais sur leshauteurs j ai pratiquement tous vue comme un film en cinemascope

Réponse de KHELIFA ALBEURI :

Salama 3alaikoum Merci à Mr Bougharsalla pour ces explications : il sait de quoi il parle et cela est important pour que les personnes qui interviennent sur ce sujet comprennent avant d’écrire leurs commentaires.... Bonjour aux habitants de mon village natal et a bientôt incha allah....

Réponse de hacene barbeche :

juste je veux bien en rajouter une chose plus important a mr bougharsallah je veux bien etre tres precie ya pas que cette ferme a etes construis par les genevienne presque toutes la ville de setif.par -locupant- et son allon-tour salutation

Réponse de pos :

question de gout ! y en a qui préférent regarder les cigognes et d’autres le robinet.

Réponse de hacene barbeche :

cher mr -bougharsalla- je vs le corfirme que la ferme appartienne a la compagnie genevienne qui avais a l’epoque plus 40hec de el hassi jusqua el hammam .le premier qui louer cette ferme etais bien une femme laissus apres y’avais la famille ben achour et en dernier c’etais barbeche en 1945 sa conserne la ferme .ce qui de kereghal vs parler de larbi laid et brahim ouled isa son mort gratuitement il n’en rien avoir avec cette attentat contre le general francais je vs le prouve que ce qui a fait l’attentat contre ce generl il vie jusqu’a present c’est-u n gendarme a sidi bel-abbes .mais ya pas que lui alloua tiar c’est un marthire son non et grave dommaine a el maouane est ce qui conserne mon grand -pere chick khaounie na jamais travailler chez les francais ou bien chez les arabes il travaille a son compte avec 40 pour cent de recolte ilpaye l’etat a ya ouled l’epoque et j-arrive a votre cher famille bougharsalla die bouamama mhamed je pense vs le connaisaer mieux que moi ce qui la fait (...)

Réponse de KHELIFA ALBEURI :

Salama 3alaikoum, Merci pour cette mise au point...Les collabos sont connus et les moujahidines ( les vrais.... ), sont aussi connus. Que vive les cigognes de Maouane !
Commentaire n°26480 :
Selem ehlikoum !A tous !allez sur ce lien http://www.setif.info/article772.html.si je compte bien la réaction aurait du avoir lieu il y a 3 ans.vous arreterez peut etre de vous disputer ??

Réponse de hacene barbeche :

oua alikoume salem non MR je ne suis pas entrain de disputer . ce qu’il la die sur les gents de maouane c’est inadmisible sur tout quant-il s’agit de l’honneur des gents noble dejà c’est-une femme qui a louer la ferme laissus apres elle y’avait la famille ben achour et puis ma famille barbeche en 1945 sa consernent la ferme et ce qui conserne ce qui a fait l’attentat contre le general francais c’est bien keraghel et il vie jusqà present a sidi-bel-abbes comme gendarme et ce qui me conserne pour mon grand pere n’as jamais travailler pour quelqu-un d’autre toujours il travail a son compte mais il paye 40 pour cents pour l’état ils a traiter des gents de maouane c’est des faut moudjahidine ce qui a commie l’attentat c’est bien ouled keraghel salutation

Réponse de KHELIFA ALBEURI :

Salama 3alaikoum, La discution sur le barrage à un peu dérivée sur l’histoire de notre village natal et quelques habitants qui ont participé de prés ou de loin à la révolution nationale contre l’occupant colonial, suite à l’accusation de matares... Je tiens à préciser que celui qui avait jeté la grenade sur le général, s’appelait Abbés, et qu’il est décédé il y a quelques années , allah yarahmou... Gloire à tous nos martyrs !

Réponse de Bougharsallah :

Arrêtez de vous exciter comme ça, Mr Lahcene Barbeche. J’ai donné mon point de vue sur l’origine de la dénommination -Lassousse- en disant que ça venait de la famille LAISSUS. Votre réaction première était de rejeter catégoriquement cette thèse, puis vous revenez maintenant me dire que j’avais finalement dit vrai. C’est tout à votre honneur. J’ai parlé de Cheikh L’khaouni Amor Rabi Yarahmou, que j’ai eu le plaisir de connaitre et dont j’appréciait les qualités humaines. J’ai dit aussi que, du temps du colonialisme, les Mahouanais menaient surtout un combat pour la survie, du fait de l’extrême misère dans laquelle les entretenaient les colons (Weber, Dussaix, Baral...). Qu’est-ce qu’il y a d’inadmissible dans mes propos ? Vous n’avez rien compris à ce que j’ai dit et vous vous êtes lancé dans une série d’insultes gratuites contre la famille des Ouled Zaghouane (je n’en suis pas un, au fait), dont les membres ont certainement eu vent, aujourd’hui, des écarts de langage d’un certain Lahcene Barbeche, à leur (...)

Réponse :

Votre plume est belle Mr Bougharsallah et votre raisonnement l’est encore plus. Je n’ai pas besoin de vous connaître pour le dire. Il y en a encore qui savent dire tout haut ce que les autres pensent tout bas, s’il leur arrive de penser. Cela fait des ères que notre pauvre société a rompu avec la raison, que les moyens sont devenus buts, que les buts sont devenus sacrés, que le sacré est mêlé au mythe et que le mythe nourri le mensonge. C’est ainsi que les borgnes deviennent Rois et que les Hommes sont dévorés par leur Patrie chaque fois qu’elle a faim. Ce fut le sort de tous les hommes de mérite qui ont choisi la raison à la Boulitique. Notre révolution était un moyen et nos ancêtres ne sont pas des Saints. Notre indépendance était un but, mais ses valeurs abstraites sont restées au dessus de la portée de nos cervelles combien liées aux choses, aux personnes et à l’immédiat. C’est ainsi que lorsque l’occupant a lâché prise, le colonisé s’est mis dans la peau du colonisateur, et notre peuple a goûté aux (...)

Réponse de hacene barbeche :

tout D’abort Mr je suis tres decue .quand vs dite la ferme que a étais contruite par M elle laissuse deuxiemme conserne l’attentat -suite a l’attentat- mené par un non maouanie- aussi beaucoup de faut moudjahine ce qui ma fait mal quand vs avez repondue a un lecteur tenir tete aux colonisateur sur cheikh el khaounie vs m’aver toucher enormement mr je me permet pas de vs insulter quoi-qu’il soit car jai eu education salutation .non je connais bien lassouse ya effectivement une soursse hamama- chaude-

Réponse de matares :

ok il etais pa general mai colonel mais bon il fut grievement blesse il a meme dit a ses homme de tuer 1 homme par famille s il venais a mourir ce chien comme te 1 mec col je vais te raconter l anectode de la grenade le lanceur en question avai a peu pret une quinzaine d annees a l epoque mai bon c est juste une legende peu etre fausse peu etre vraie le mec en question a deflorer sa cousine donc la sentence les gars du font lui intimes l ordre de jeter la grenade sur le colon en question ce jour la il portai un foulard de couleur rouge et apret son jeste il a enleve sn foulard par malchance d autre dan l assistance portai la meme couleur d ou une partie du massacre don plusieur osmani ou kheraguel nou on les appelai (...)

Réponse de hacene barbeche :

non mr j’ai rien die de mal sur ouled zagouane je precise que vs n’etes d’el maoune vs etes a voisinage de ouled zaouane et toute en bas et oui mr de l’ehsasna sans rancune
l’auteur du text e A . Nedjar :
tels des chiffonniers,nous assistons même à des bagarres virtuelles comme dans ces consoles modernes ou on ne manque ni du ton ni de vrais ou de faux arguments ni d’ingéniosités pour aller déterrer mêmes les morts qui ne peuvent répliquer pour trouver à l’autre toutes les tares du monde.Çà suffit,je regrette d’avoir allumé ces poudres,j’aurais voulu que tout le mode s’unissent pour parler d’une même voie pour la défense de ce qui adviendra du site qui demain sera un tombeau pour nous et pour nos enfants ou au contraire une nouvelle émanation ou je verrais par exemple des aménagements avec même un petit port de plaisance et beaucoup d’autres oiseaux migrateurs.Je sais que la cigogne qui est troublée et perturbée trouvera un refuge un peu plus loin mais je n’ai jamais vu d’oiseaux de cette même communauté se battre entre eux.Lessous,lassource au autre, c’est autant de noms que de souvenirs des souffrances et du martyre de nos parents,amis et concitoyens.C’est la douleur de tout le peuple algérien. Amis (...)

Réponse de M. ABDALLAH BARBECHE :

Bonjour, M. A. NEDJAR et bonjour à tous les internautes participants forum très intéressant et qui risque de créer une grande polémique. Précision... et non point...point d’ordre !..pour ce qui n’est pas un désordre. Pour moi, c’est un éspace d’échange d’idées, d’opinion,et d’expression, mais pas d’allusions et d’invectives. J’ai réagi a votre article, de façon personnelle voire intime, parce que le titre de ce dernier est - à dieu ma prairie- , je voulais restais dans cet esprit là et l’interprétation que peut en faire chacun à sa façon. Parlant de la ferme -lassouce- que je n’ose même pas enfermer entre des guillemets, tellement ça respire l’air, et la liberté, mais je le fais quand même. Quand j’ai traduit, cette appellation à ma façon je n’ai nullement prétendu apporter une vérité historique, sinon je me serai pris autrement et comme l’exige la méthodologie des historiens et des linguistes quand il s’agit de relater des faits pour les uns et d’étudier l’évolution, la déformation, la formation la création,et (...)

Réponse de A Nedjar :

Bonjour Doc ce n’est point orienté contre vous.J’ai bien apprécie votre point de vue.Vous conviendrez qu’avec vous j’ai mieux identifié les lieux que vous évoquez avec un attachement particulier et nostalgie.J’aurais voulu que d’autres nous parlent de l’époque où s’est installée la société Genévoise par exemple dont il est question ou de l’origine d’El maouen.En mettant en ligne l’article sur la ballade de Megrès,j’avais surtout pensé à vous et tout ceux qui ont un lien avec la région en disant que tout n’était pas perdu,c’est juste plus haut.Il reste encore d’autres endroits merveilleux que nous découvrirons ensemble si vous le souhaitiez

Réponse de A Nedjar :

Ah,pour l’eau et la merveille d’El Maouen.je sais qu’elle est rare et insuffisante dans ce village.Beaucoup me connaissent pour mes longues ballades dans le secteur.Allant à pas de course ou à pied d’El Maouen à Ain Abbessa par les monts boisés. Pour l’anecdote,en puisant de l’eau à la fontaine du village et à l’abreuvoir plus bas,j’avais demandé l’autorisation aux anciens.Depuis ces derniers et même les moins jeunes me disent :toi tu peux prendre de cette eau !je donnais même la priorité aux gens du village et.....aux bêtes.je ne me suis jamais autorisé à y laver ma voiture .Cette eau est magnifique pour lui réserver cette usage insultant et dégradant ,comme pour toutes les sources environnantes qui sont synonymes de trésors .C’est ce qui risque de disparaitre à jamais (...)

Réponse de M. ABDALLAH BARBECHE :

M. Nedjar, je peux dire que le débat est vraiment recadré, on s’entend. voyez vous qu’on vous parlez de MEGRESS, je pense au baâtouch et au khorchef aârab, au aâlk snober dont les vertus sont médicinales,sans oublier la neige que les connaisseurs allaient récupérer avant la fonte à l’arrivée du printemps, pour la déguster tel un sorbet, en rajoutant du sucre et du citron. et je ne manquerais pas de parler des kreba en contre bas, avant d’arriver dans les hauteurs pour entamer l’ascension.Vous savez, chaque fois que je rentre à sétif et je rends visite à ce coin, tel un oiseau qui retourne à son oukar(expression, sacrée et consacrée), que je n’échangerais pas contre un mot savant ou littéraire qui la viderait, en tout cas pour moi de sa charge et son énergie affective.Je m’y rend tel un pèlerin souhaitant y revenir chaque année. Et je vois les gravas et les déchets que les personnes irresponsables déverses sans impunités tout le long de la route, jus qu’a chaâiba (ain abessa, je suis écoeuré, car du temps de (...)

Réponse de A Nedjar :

j’ajouterais zaatar,barouague et son odeur forte,les genets,guendoul fleuri,ah ! el bassila et ses vertus,deriass,bqoqa,mures sauvages,Fekaket lehdjar,talma etc.J’ai identifié pour ma part et pour ma seule curiosité plus de 90 plantes et fleurs au bonheur des étudiants en pharmacie de l’univ de Sétif qui y font des stages.sans compter les bolets cèpes qui garnissent de nombreuses tables maintenant .Mais les odeurs caractéristiques de ces sapins et pins qui ne poussent et ne résistent qu’au delà d’une certaine altitude sont vraiment vraiment particulières.

Réponse de khelifa albeuri :

Salama 3alaikoum mr Nedjar, Pour l’anecdote : lorsque j’étais tout gamin, je suis tombé dans le bassin de l’abreuvoir d’en bas, et c’est un miracle que je m’en sois sorti,bleu mais vivant !!!

Réponse :

Ne vous aventurez trop des bords du futur lac car la ,vous risquerez sans doute la vraie noyade.A moins que vous n’ayez déjà prévu un gilet de sauvetage.Comme parmi les gens de la région,il y a certainement qui savent nager entre mille eaux !Vous trouverez certainement un sauveur providentiel

Réponse de A. BARBECHE :

Bonjour, M.A. NEDJAR, ainsi qu’a tous les internautes branchés setif info. Monsieur, Nedjar, je tiens à vous féliciter, parce que je me suis intéressé au sujet traité par votre article sur le prairie, et j’ai découvert que ce thème a suscité, le plus grand nombre d’interventions, en terme de connection et de commentaires sur les quarante pages que compte la rubrique région du site SETIF.INFO. Cela pourrait être intéressant de savoir quelles sont les raisons, en matière de communication et de ce qui intéresse et attire de près ou loin les internautes de sétif info. Cordialement Dr. A. BARBECHE

Réponse de khelifa albeuri :

Salam, Je suis né à MAOUANE !!! Est-ce une raison suffisante ??? iiiiioooiiiiioooo
tRACASSIN :
M NEDJAR a mis le doigt sur un point essentiel LA NATURE. Mais les intervenants de la même région profitent de cet espace pour régler leur compte. SETIF DAOUAH ET VOUS, VOUS VOUS CHAMAILLEZ COMME TOUJOURS POUR MIEUX VOUS DIVISER.
ma guoulilou :
qui pourra me dire ou est passé la fontaine faite par les romains ?qui etais a l,entrée du village surment pas un Barbeche

Réponse :

il n’y a jamais eu de fontaine romaine à Maouen,c’est juste un abreuvoir pour animaux alimenté par une arrivée d’eau.Elle existe toujours

Réponse de ma goulilou :

,pour la fontaine ne réponder plus avant de vous etre bien rensegnier svp merci

Réponse de Bougharsallah :

A ma goulilou. Vous connaissez trés bien El-Mahouane. Oui, cette fontaine romaine a bel et bien existé, et elle est devenue la propriété privée d’un certain Lahcene Barbeche (décédé). Il a construit sa maison tout autour de ce monument, quelques années aprés l’indépendance. C’est du vandalisme dans sa forme la plus vile. Son lieu exact est à environ 20 m au nord de l’ancienne église (qui a été démolie), à l’entrée du village.

Réponse de ma guoulilou :

merci pour votre confirmation et votre reaction mr BOUGHARSSALLA

Réponse :

Les morts ne peuvent pas se défendre, c’est évident ! même si c’est à leur détriment. Pour vous dire la fontaine n’a jamais été romaine même si les pierres qui constituaient son socle semblaient l’être.C’était une fontaine publique ou communale, comme il en existait une autre de l’autre côté du village vers chez les Chouag et les Fartas. Il y en avait même une en face de celle dont vous dites que . BARBECHE LAHCENE allah yarahmou a construit sa maison autour.La maison a été construite à vingt mètre de la fontaine qui appartenait au domaine communal, cette fontaine a été d’abord asséchée pour économiser l’eau et en suite elle a été supprimée par décision des représentant de la commune.Quelques années plus tard c’était autour de la fontaine en face de l’autre côté de la route, celle qui servait d’abreuvoir pour le bétail grâce à ses deux bassins.Pour en revenir à l’accusation de vandalisme dans ses formes les plus viles à l’égard du défunt, je pense monsieur bougharsallah, et puisque vous vous considérez comme étant le (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus