Accueil > Sétif profond >

Le wali en tournée

dimanche 8 mars 2009, écrit par : Leïla Benani, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

e chef de l’exécutif a effectué, hier, une virée du côté de la daïra de Bougaâ où il a inspecté, à Beni Oussine et Aïn Roua, bon nombre de projets relatifs aux logements et locaux commerciaux initiés par le président de la République. Au niveau du chef-lieu de daïra, le wali s’est rendu au chantier des logements socio-participatifs implantés à Kef Nacir.

Il a mis l’accent sur le respect des délais et la qualité des travaux. Le commis de l’Etat s’est par la suite rendu au nouveau stade de la cité, a inspecté le projet des 160 logements sociaux, et à la cité 250/300 logements, laquelle a bénéficié d’une opération d’aménagement. Avant de tenir une séance de travail au siège de la daïra, il est allé à la cité Ghaniat, où il a assisté à la mise en service du gaz naturel. « Cette visite entre dans la cadre du cycle des évaluations des innombrables projets lancés à travers les 20 daïras, s’inscrivant en outre dans le travail de proximité réalisé par M. le wali qui préfère le contact direct avec les citoyens afin de les écouter et répondre, le cas échant, à leurs doléances », nous dira Hamouda Laïdaoui, le chargé de communication de la wilaya.


Partager cet article :
3 commentaire(s) publié(s)
Zaher de BOUGAA :
Ce qui me plaît dans cet article l’expression :Il a mis l’accent sur le respect des délais et la qualité des travaux.Dites nous svp,si mr le wali insiste sur leS delais alors, pourquoi des logements achevés depuis plus de deux années ne sont pas remis à leurs propriétaires.Cessez de faire de la surenchère.Cette visite n’a aucun objectif,elle ne rentre que dans le cadre de la campagne éléctorale ni plus ni moins.Comment expliquer aux gens que lorsque on ne trouve rien à inaugurer on réinaugure ce qui a été inauguré au mois de septembre c’est la cas du CEM Haddadji Hocine à BOUGÄA et du lycée à Beni Oussine.Notre région ne connait plus aucune relance si on la compare à ce qui se fait dans d’autres dairates:El eulma-Sétif- Ain Arnat.Patientons encore quelques années.Le temps d’importer d’autres élus capables de faire changer les (...)
sahra :
nous n’en sommes plus à une inauguration près , mais voyons ! ya nass Bougaa avouez que vous ne faites rien pour sortir de l’assistanat , regardez autour de vous , est ce qu’il faut attendre qu’une haute autorité vienne vous dire par exemple que votre environnement est dans un état lamentable ! pour pouvoir admirer le panorama , il ne reste qu’à regarder vers le ciel , sinon nous n’avons droit qu’à des maisons inachevées pour l’éternité ,sans oublier que les ch3abis sont vos dépotoirs ...Le wali vous a demandé de lui proposer des projets pour la zone industrielle , une seule personne a parlé d’un hangar de production d’oeufs ...un hangar de poules pondeuses en face d’une cité !!!!!! avez vous pensé à la pollution ! les projets pour Bougaa auront besoin d’être réfléchis , casser du sucre sur le dos des élus ça occupe et pour ceux qui ont investi ailleurs peut être que c’est pour éviter le mauvais œil !!!! façon de dire que nul n’est roi en son pays (...)
Zaher de BOUGAA :
Si vous parliez de ceux qui ont assisté à la réunion de Mr le Wali,sachez bien qu’ils étaient préparés uniquement pour faire le décor de la salle.Ils ne resprésentent qu’eux mêmes et d’ailleurs parmi l’assistance ils n’y avaient que ceux qui en profite de cette lamentable situation dont vous faites référence.Depuis quand une autorité demande aux participants d’une réunion de lui proposer des projets ?N’as t-on pas des gens bien placés que l’état paye pour le faire.Le citoyen n’a plus confiance en son état.Les pétitions sans réponses enregistrées au niveau des dairates et de la wilaya font preuves que l’état est totalement absente dans notre région.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus