Accueil > Sétif profond >

Commune de Aïn Azel : La colère des paramédicaux

dimanche 18 janvier 2009, écrit par : A. R. El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

rente-huit (38) agents paramédicaux de l’établissement hospitalier (EH) de Aiïn Azel ont refusé de rallier l’hôpital Mohamed Boudiaf de Aïn Oulmène, où ils ont été affectés, sur une décision de transfert, qualifiée d’ « abusive et irréfléchie ».

Selon l’un des concernés, lors de la dernière visite présidentielle à l’établissement, et pour assurer la bonne marche et le lancement de la structure de Aïn Azel, des affectations faites dans la hâte leur auraient été envoyées (ils les auraient même reçues à minuit) par leurs établissements respectifs : la polyclinique de Aïn Azel et l’hôpital de Aïn Oulmène, pour rallier la nouvelle structure. L’équipe en question n’a pourtant pas lésiné sur les efforts, et l’établissement a même pris de l’essor depuis que celle-ci veille au bon déroulement de ladite structure hospitalière, qui recevait des patients de toutes les contrées de la wilaya. Mais grande a été leur surprise lorsqu’ils se sont vus affecter hors de l’EH ; certains ont accepté ces décisions et d’autres, 38 (4 chauffeurs et 34 paramédicaux), résidant tous à Aïn Azel, ont refusé, et ce malgré la procédure de cessation de paiement décidée par la DSP.

A noter que la direction de l’hôpital de Aïn Oulmène a recouru au transfert pour faire face à la carence en couverture sanitaire et aux besoins de ses services en encadrement. L’Hôpital en question subira d’autres difficultés, si le transfert du personnel est effectif. De son côté, le directeur de l’EH de Aïn Azel, Salim Reggam, a assuré que ses services ont enregistré, officiellement, la protestation des concernés et qu’une solution est recherchée dans ce sens. Cette dernière a été soumise aux instances centrales, qui ont ordonné de poursuivre l’activité en 2009, où les textes seront plus clairs. Le responsable a aussi assuré que suite à un accord avec d’autres responsables du secteur, il a été procédé au transfert de 9 paramédicaux, alors que 38 ont opposé leur refus de partir. Notre interlocuteur a aussi précisé que le bloc opératoire serait perturbé en cas de départ de ces agents du paramédical, qui, reconnaît-il, sont la pierre angulaire de la structure.


Partager cet article :
10 commentaire(s) publié(s)
Vert :
Arriver au point ou un collectif exige son affectation (là ou il veut), ceci demontre soit l’absence de l’autorité de l’administration ou bien l’indiscilpline et l’incivisme du collectif. Un chinois parcour pendant 12 heures de vol pour travailler en Algérie et dans quelles conditions ( hebergement et restauration au niveau du chantier), et nous, entre Ain - Azel et Ain - Oulme soit 12 KMS, est devenu un calvaire. Avec cette mentalité, on restera toujours là ou nous sommes. Vive L’algerien dans son pays

Réponse de BADRO :

monsieur vert ,entre ain azel et ain oulmene c 20 km et non 12(primo) et pourqoui quand on a besoin de travailleurs,on leur fait des decisions illico presto,et quand on en a plus besoin d’eux ,on les parachute la ou on veut !!!(secondo) et toi tu oses les incrimines.!!!!YEKHI FHEMA YEKHI ???

Réponse :

Laisses les histoires de parachute Badro et dis nous plutôt ce que 20 kms représentent comme temps de trajet, en transport en commun, Ain oulméne à Ain Azel. Merci.

Réponse de Sacrifice. :

Bravo vert...le travailleur Algerien est devenu le plus gate au monde...je pense que c’est la faute au systeme,pas uniquement le cas des chinois ...partout dans le monde ya des travailleurs qui parcours des centaines de kilometres pour aller travailler et en plus ILS DOIVENT ARRIVER A L -HEURE pas comme chez nous...alors il faut changer de politique celui qui veut etre a cote de chez lui ...il n’a qu’a rester chez lui sans travail BARAKAT ....!!!!!

Réponse de Vert :

A Brado : 8 Kms en plus ou en moins vous n’avez rien ramené de nouveau au debat, Reveillez-vous Messieurs les assistés, l’exemple de Gaza ne vous a pas bousculé. A L’inconnu sans pseudo.les transporteurs ont la meme mentalité que vous, ils ne font pas leur travail comme il se doit, ce transporteur lorsqu’il se représente dans les structures hospitaliers, il attend le temp que vous attendez vous-meme dans les arrets de bus. Alors nous sommes tous kif kif et je vous renvoie à la conclusion de ma 1ére intervention. Vive l’algerien dans son pays

Réponse de Vert :

A Bardo. Vous etes au service de votre organisme employeur et si vous voulez travailler comme il vous plait, vous n’allez qu’à se virer vers les activités liberales telles que OUVRIR UNE SALLE DE SOIN privée chez-vous et comme ça vous etes tranquille . Bonne chance.

Réponse de BADRO :

Il faut que tu saches que je n’ai aucune relation avec ces infirmiers et je n’en fait pas partie non plus(1). ensuite wech - dakhel- ghaza ici.les jens elli yetfelefsou kima enta houma elli aataw l’occasion a israel d’exterminer les palestiniens.wel fahem yefhem !!!

Réponse de Vert :

A BADRO. je ne suis pas entrain de faire de la (philosophie), seulement, j’ai demandé de retrousser les manches, travailler c’est l’unique issue pour permettre au pays de se developper et d’inculquer à nos enfants les bonnes habitudes et non le feneantisme et l’assistanat entre autre la présence des chinois en algerie pour des metiers à notre portée. Votre retrait du debat tout en refusant d’etre parmi le personnel auxilliaire medical QUE VOUS AVEZ DEFENDU AU DEPART, dénote votre auto-critique( vous avez tiré sur vous meme), la balle est partie Mr BADRO et elle est dans vos filets c’est trop tard. Sans rancune et salutations

Réponse de badro :

je ne me contredis absolument pas,ce que je veux dire c qu’on n’aime pas l’injustice et quand on fait des decisions il faut qu’elles soit justes et équitables wassalet ala ennabi el karim et apparement fi hadhihi el hala ça n’a pas été le cas .
victime de l’arbitraire :
Pourquoi ne pas voir dans cette décision émanant des locataires du siège de la Direction de la santé de Sétif l’arbitraire et la méconnaissance du terrain. Le DSP connait il vraiment où se trouvent Ain Oulmène et Ain Azel. La décision a été surement prise dans un bureau bien calfeutré sans nous consulter nous les concernés par ce transfert. Sortez messieurs les locataires de la DSP de votre tour d’ivoire et daignez nous consulter. Il s’agit de notre vie et avenir. A bon entendant

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus