Accueil > Sétif profond >

Le gaz naturel pour 70.000 habitants à la veille de l’Aïd

mardi 30 septembre 2008, écrit par : F. Z. El Moudjahid, mis en ligne par : Boutebna N.

es habitants de Bir Haddada, Aïn Lahdjar et Ouled Saber : « Merci Monsieur Le Président ! »

« C’est ça le programme du Président, c’est du palpable et c’est du concret ! ». Le Président Abdelaziz Bouteflika à l’issue de sa visite qui remonte à deux années dans cette wilaya a donné des instructions que le wali a su traduire dans les faits en un temps record et pour l’exemple aujourd’hui, voilà 70.000 citoyens élisant domicile dans 3 communes qui viennent bénéficier du gaz naturel, au moment où le taux de couverture dans cette wilaya a atteint déjà les 60%, avec un taux d’électrification record de 98% en matière d’électrification. Ajouter à cela la couverture en matière de l’alimentation en eau potable qui a atteint 93%, le transport scolaire et tous ces facteurs de progrès qu’aura véhiculés le programme du Président.

Qui peut donc avancer ou seulement imaginer que l’Algérie ne se porte pas bien aujourd’hui. N’est pire aveugle en fait que celui qui ne veut pas voir, et n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

Ces propos du Dr Djamel Ould Abbès, ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Communauté algérienne à l’étranger, qui était hier en visite dans la wilaya de Sétif, sont, on ne peut plus, révélateurs du bond qualitatif qu’aura en effet cette vaste wilaya du pays à la lumière des programmes d’envergure initiés en effet par le Président de la République, Comment sinon qualifier que pour le seul segment du gaz naturel et sur les 60 communes que compte cette wilaya, 53 sont déjà pourvues de cette source d’énergie ou en voie de l’être au titre des programmes en cours et que les 7 restantes seront prises en charge dans le cadre du programme 2009-2013. Des efforts considérables que ne manquera pas de mettre en exergue le ministre et qui sont appelés à porter le taux de couverture en gaz naturel au niveau de cette wilaya et à la fin de l’année 2009 à 70%, soit près de 165.000 foyers qui seront raccordés, alors qu’il n’excédait pas les 40% en 1999 et que seules 13 communes situées en grande partie sur les grands axes bénéficiaient de cette source d’énergie.

Une avancée extraordinaire que consolideront davantage les décisions prises lors de sa dernière visite par le Président de la République qui, au-delà du programme national et celui des Hauts Plateaux qui touchera 20 communes dans le sud de la wilaya, consolidera la démarche engagée par la wilaya par un programme complémentaire destiné à prendre en charge les axes les plus difficiles et aller dans les coins reculés. C’est à ce titre que le Dr Djamel Ould Abbès devait se rendre dans les communes de Bir Haddada, Aïn Lahdjar et Ouled Saber, où il procèdera à la mise en service du gaz naturel au profit de 70.000 habitants pour un montant de 58 milliards de centimes financés sur le budget de wilaya dont la contribution à cette dynamique engagée par l’Etat a atteint aujourd’hui les 140 milliards de centimes.
Là ou il ira, le ministre qui sera chaleureusement accueilli par des populations fêtant l’évènement et accueillant avec un profond sentiment de satisfaction ces nouveaux acquis sera particulièrement sensible à tous ces sentiments exprimés par de nombreux citoyens qui remerciaient de tout cœur le Président de la République et lui faisaient état de leur gratitude et leur reconnaissance.

M. Djamel Ould Abbès, visiblement ému par toutes ces marques de confiance absolue exprimées à l’endroit du Président Abdelaziz Bouteflika et l’impact d’une démarche sereine engagée par cette wilaya, prendra la décision de venir en aide aux familles en difficulté et prendre en charge la quote-part de 10.000 dinars dont doit s’acquitter chacune de ces familles au titre des mécanismes arrêtés pour le raccordement en gaz naturel, comme il ne manquera pas de remettre les clefs d’un bus destiné au transport scolaire au président de l’APC de Aïn Lahdjar, un autre à celui de la commune de Ouled Saber, un troisième à la ligue sétifienne des sports pour handicapés et une ambulance au président de l’APC de Guenzet.

Le ministre mettra aussi à profit cette visite pour procéder à la remise à 10 jeunes d’attestations d’éligibilité pour l’obtention de micro-crédits.


Partager cet article :
30 commentaire(s) publié(s)
LE TRESORIER DE LA LIGUE S. H. :
Merci pour la photo, j’y suis c’est la remise des clés du bus offert le 13/03/2008 au Profit de Ligue Sétifienne Handisport, mille merci a tt personnes qui nous a aider et soutenu et a titre d’exemple les résultats de nos clubs sont là mais après une longue halaine pleine d’obstacle et soufrance. DIEU EST TEMOIN, BONNE FETE DE L’AID EL-FITRE A VS. Ah le bus sera mis a la disposition de nos club sportif pou personnes Handicapés.......Votre bkam_set@yahoo.fr SALAM......

Réponse :

UN GRAND MERCI AU WALI DE SETIF QUI NE CESSE D’ACROITRE SES EFFORTS ENVERS SETIF ET SA REGION . MILLE MERCI ET AIDEK MOUBAREK YA RAIISS .

Réponse :

Mabrouk pour le club. Ce qui est déplorable on politise tout. On fait de la propagande sur le dos des plus vulnérables alors que c’est une obligation morale et instituionnelle de l’État de prendre en charge ce type de citoyens. Mais c’est ca l’Algerie tout est POLITIQUE et madh pour le Zaim

Réponse de Khali :

Tu as raison , tout ce qui est normal dans un pays qui se respecte prend pour nous des proportions autres. Comme si on leur est redevable de tout alors que c’est la fonction première d’un wali ou d’un ministre, chez nous tout devient politique et on applaudit et vive le 3ème mandat etc.... Arretons, ces gens sont là pour servir le peuple.

Réponse :

ENFIN !
Red-One :
Je me ravi de voir que les choses bougent ou plutot remuent car attendre le passage d’un chef d’état pour que 2 ans après, certaines villes situées dans des axes principaux de la wilaya puissent bénéficier de la première ressource du pays, cela reste long et le ton partisan de cet article m’exaspère, gardez un peu de distance et laissons le lecteur se faire son avis. Merci de ne pas confirmer mon sentiment par la censure de mon commentaire..
Commentaire n°17702 :
El-Moudjahed ne changera jamais, la langue de bois et le madh à profusion. Pourtant il y a eu renouvellement de génération de journalistes, mais les textes de ce journal demeurent dans la même lignée. Si on compare un article écrit en 1970 et celui là, on trouverait la même phraséologie ( éloges, langue de bois, propagande, etc).
Setamir :
On ne s’en sortira jamais si l’on continu à gouverner par le semblant de force et de sécurité que procure la rente, par l’aveuglement et l’ivresse du pouvoir, par l’adulation et la corruption des esprits, par la politique politicienne, par aussi les slogans et autres propagandes creux, médiocres, éculés, éphémères d’inspiration faussement ou hypocritement nationalo-religieux qui instaurent l’aversion et provoquent la colère. Je doute que l’on mesure bien la réalité quotidienne et le niveau de déliquescence de l’administration et des institutions locales, l’injustice qui s’y pratique au détriment des citoyens, l’incompétence flagrante des responsables à tous les niveaux, la corruption non apparente mais connue des citoyens, les abus de biens publiques en particuliers communaux, la discrimination pour le recrutement et l’accès aux postes de responsabilités, le gaspillage phénoménal, les espaces verts des cités que l’on accapare d’autorité pour les attribuer aux entreprises privées pour en faire des (...)
Rayan :
Mon dieu !quel miracle semble dire le trésorier de la ligue SH.Et pourtant,ce n’est que de la poudre aux yeux.Réver,réver citoyens le messie est là et il vous a offert un bus et dire que c’est le contribuable qui a payer.
Commentaire n°17723 :
et comment !!!!le gaz après 46 ans ??? mais tu va me dire mieux que rien ! pauvre algérien.

Réponse de Ismail :

J’aimerai bien que vous reposiez votre question autrement. Qu’a t-on fait depuis les 37 dernières années avant l’arrivée de Bouteflika ? Eh bien Mr le gaz nous est parvenu pendant ces 10 dernières années (mandat de Bouteflika) C’est une réalité à dire Mr et non pas un jet de fleurs.Sans rancune Mr

Réponse :

Et de ces 37 ans, Bouteflika été au gouvernement pendant plus de 16 ans. Pendant ses deux mandats (10 derniers années), l’Algérie a découvert le phénomène des harragas, la pauvreté galopante, la corruption généralisée, l’école sinistrée, le chômage atteignant des records, l’enrichissement illégal, le blanchiment d’argent, les disparités croissants entre les couches sociales, le beniamise. Ça aussi c’est le bilan. C’est une réalité et non pas de la méchanceté. Sans rancune Mr.

Réponse :

... Durant ces dernières années,l’Algérie n’a jamais eu autant d’argent !

Réponse de Ismail :

Mais on se demande ou est passé notre société civile ? Elle était toujours absente. C’est très facile de faire un constat. Organisez vous battez vous. Vous Mr qui n’ose même pas utilisé un pseudo. Cela traduit votre peur même de votre ombre et c’est un indicateur de défaillance de notre société civile. Un pays fort fonctionne avec une société civile forte Mr. On ne peut pas construire un pays avec de gens peureux comme vous.

Réponse :

Vous croyez qu’avec uniquement de l’argent on construira un pays ? Vous vous trompez Mr !

Réponse :

vous voulez parler de mkhakhs ????Ils sont partis,morts ou mis en quarantaine ...C’est pour celà qu’on en est là...1/2 siècle après le départ de la France !

Réponse :

Mr Ismail Votre réaction n’est pas originale. Elle est celle de toute personne lorsqu’elle est acculée dans ses contradictions passe à l’insulte. Croyez vous qu’en choisissant un pseudo quelconque fait de vous un courageux ? Ismail ? qui est ce Ismail ? Il y a des millions qui portent ce nom. D’ailleurs, est-il vraiment le vôtre ? Vous vous accrochez à des futilités. Débattez intelligemment au lieu de vomir des insultes. C’est très facile de faire un constat. Je pense que le constat vous l’avez fait vous-même le premier en faisant l’éloge des réalisations de votre président. Donc vous êtes l’exemple de la facilité. Je vous rappelle que c’est à partir des constats qu’on peut progresser, et non pas en adoptant la politique de l’autruche. La tête dans le sable et tout va bien. Alors que c’est l’anarchie tout au tour. Vous faites semblant d’être l’apôtre de la société civile alors que vous êtes incapable d’échanger calmement et ne pas se réfugier dans l’insulte. De plus, la société civile dans son essence (...)

Réponse de Ismail :

Ah bon la France est partie. Vous vous trompez Mr. Elle s’est fait sortir par nos braves Moudjahidines et chouhadas. Identifiez vous SVP par un pseudo et arrêtez Mr vos conneries. Sachez Mr que la majorité des Algériens sont des Mkhakhs, ceux qui sont partis aussi bien qui sont restés ou retournés après leurs formations. Quelques un n’ont pas accepté une poigné de devises malgré qu’ils leurs ont déroulé le tapis rouge, ils ont préféré partager la bien et le mal avec leurs populations. J’en connais plusieurs à sétif.Aid Moubarek.

Réponse de Pieds blancs :

Oui Ismail, la France est chassée par nos glorieux Moudjahidines. Peut être ce pseudo, fait partie de ceux qui sont partis.

Réponse de Kader de marseille :

La réaction et le style de Mr anonyme ne me sont pas étranges. Il fait partie d’un groupe bien connu sur le site. Ce que je déplore, pour quoi ce dernier a-t-il raillé son pseudo en conservant l’anonymat. N’y’a t-il pas un objectif. En bref, celui qui n’ose même pas présenté un sobriquet, comment prétend t-il donné des leçons à sa population. Vous avez entièrement raison Ismail, on est habitué à ce genre de réactions qui émanent d’un même groupe. Cette fois ci, ils opèrent avec une autre tactique (conserver l’anonymat), en oubliant de changer leur style. On vous a reconnu. Si vous voulez du bien à cette population, défendez vous, organisez vous, venez les encadrer au lieu de critiquer sous X.

Réponse de Kerouani :

Oui la France a été chassée par nos glorieux martyrs, mais ils ont laissé l’Algérie libre entre les mains d’incompétents et de corrompus. Qu’est qu’on a fait de cette indépendance ? Eux ils ont mis à la mer les colons et l’Algérie indépendante a jeté ses enfants à la harga. Si nos chouhadas reviennent, ils vont pleurer du gachis.

Réponse de Algerian :

Ismail & Kader de Marseille Vous vous accrochez à des futilités : anonymat. Mon pseudo est Algerian. Ça vous avance à quoi. Au lieu de débattre vous voulez noyer le poisson dans l’eau. Au lieu d’échanger intelligemment, vous usez de votre langue de bois, une langue qui a ruiné un pays immensément riche. Restez dans votre langue de bois et votre démagogie digne des soviets. Vous ne méritez même pas ces quelques lignes. Une perte de temps.

Réponse de Entrepreneur :

On est entraîne d’importer des travailleurs chinois. Ces harragas, au lieu d’aller soit disant au paradis, ils n’ont qu’à combler ce déficit. La vérité c’est qu’ils n’accepteront pas ces métiers. Venez voir nos chantiers, on est à défaut de mains d’œuvres.

Réponse de Mounivri :

@ l’entrepreneur En premier, ne mélangeons pas tout, les chinois travaillent dans le cadre d’un marché entre le gouvernement et l’entreprise chinoise. De plus, avant d’accuser les autres de ne pas vouloir travailler. Commencez vous-même par être honnête avec vos employés en les déclarant à l’assurance, ne pas les payer sous la table, ne pas leur donner un salaire de misère, leur accorder tous les avantages sociaux. Et honnête avec l’état en payant vos taxes et impôts, en ne spéculant pas sur le ciment, en ne truandant pas vos clients, etc. Que chacun fait sa part avant de lancer la balle aux autres. De plus, le harrag n’est pas seulement guidé par le chômage. Il y a des universitaires, des fonctionnaires, des enseignants. C’est la hogra et le manque de perspectives dans ce pays qui les poussent (logement, mariage, respect, démocratie, liberté). Voilà vous réagissez comme Belkhadem qui au lieu de comprendre le phénomène et trouver des solutions, accusait les jeunes de quitter le pays pour se marier avec (...)

Réponse de Ismail :

Mr l’Algérien maintenant on pourra discuter sérieusement. Qu’est ce que vous avez apporté de plus au forum ? Le phénomène de Harraga a été discuté le 06/04/2008 Le 3ème Mandat de Bouteflika au mois de 23/03/2008. la pauvreté galopante, la corruption généralisée, l’école sinistrée, le chômage, l’enrichissement illégal, le blanchiment d’argent le 19/04/2008, 07/06/2008/, 20/05/2008. Allez Mr boostez vous, recycler vous, au lieu de tourner au rond. On a assez de rabacher les mêmes paroles. On veut du concret. Qu’est ce que vous avez à nous proposer pour encadrer la société civile ? Portez vous volontaire pour sauver et encadrer cette population !

Réponse de kaddour :

Mr Ismail. Vous voulez cacher le soleil avec un tamis ou quoi ? Les diplômés qui reviennent sont rares. Certes, on connaît tous un universitaire qui a préféré revenir mais on connaît aussi des dizaines qui ont tout laissé pour aller voir ailleurs. La dernièere preuve est la décision du président de ne plus accorder des bourses pour la formation à l’étranger aux bacheliers avec mention de cette année. Comment voulez vous que les gens installés ailleurs soient tentés de revenir alors que le phénomène des harragas prend des allures de catastrophe nationale. Des dizaines de jeunes et moins jeunes, chômeurs et diplômés, femmes, professeurs et fonctionnaires prennent le large. Et ceux qui ne peuvent pas, ils sont harragas déjà dans leur esprit. Ils rêvent de partir. Ils rêvent d’Eldorado, mais parfois c’est l’enfer qui les accueille. Au Canada, par exemple, des universitaires, des ingénieurs et des docteurs vivotent grâce à des emplois de misère (taxieur, plongeur, livreur de pizza, etc.). Le problème est là, (...)

Réponse de Ismail :

Vous avez entièrement raison Mr Kaddour. Ce que je reproche à cette catégorie de gens, c’est qu’elle ne s’accroche pas. Il suffit d’un petit problème et voilà, la porte est claquée et le terrain est laissé pour ces incompétents opportunistes et cette mafia. Accrochez vous, résistez vous, luttez vous. Pour quoi chercher toujours la solution facile : la fuite à l’avant. Ces opportunistes et cette mafia, vous croyez qu’ils sont plus intelligents que la classe intellectuelle. Eh bien non Mr, cette mafia a l’endurance, ce qui manque à notre classe. Alors oubliant les solutions faciles, résistez vous, organisez vous pour le bien de ce pays.

Réponse de douda :

Ya si Ismail !Quand vous nous rappelez que la France a été chassée c’est que -1-elle est réellement partie,chassée ou de son plein gré ,nous avons recouvré notre indépendance depuis 1/2 siècle !!!!! -2-nos pauvres Chouhadas (Allah yarhemhoum)qui doivent se retournez dans leur tombes ,regrettent certainement d’être morts pour qu’on se servent de leur nombre de-1Million et demi-(lequel est à multiplier par cent..à présent)pour bloquer les algériens d’une part et d’autre part ,ils doivent aussi regretter que leur sacrifice devienne une rente pour leurs descendance. Les Moudjahidines ,Il n’en reste pas beaucoup et les derniers se retrouvent impuissants devant l’écroulement de leur espoir. Vous invitez les citoyens à prendre la relève.Il faudrait d’abord penser à débarrasser le plancher ! Les citoyens capables de diriger ne devraient pas avoir un esprit aussi aigu que le votre et être un peu plus intelligents .Quand on dit que la France est partie on n’a pas précisé comment (...)

Réponse de Douda :

à pieds blancs(???) N’empêche que nous nous accrochons toujours à cette France qu’on a chassée.Nos universités glanent leur savoir auprès des institutions françaises,les profs et élèves sont envoyés en France pour effectuer leurs stages...,les algériens se bousculent pour un visa,pour une voiture française,pour se faire soigner en France,nous regardons les chaines de Tv françaises,on roule encore avec des lois Françaises d’avant l’indépendance et...et..Aid Saïd !

Réponse :

Voilà l’intelligent Mr Douda est venu avec sa baguette magique !!!

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus