Accueil > Sétif profond >

Début des épreuves du BEM à Sétif : 24 308 candidats concernés

lundi 2 juin 2008, écrit par : Imed Sellami, Le Soir d’Algérie, mis en ligne par : Boutebna N.

’est aujourd’hui, lundi, que débuteront, à travers le territoire national, les épreuves du brevet d’enseignement moyen (BEM).

A Sétif, 24 308 candidats, dont 13 954 filles, des différents collèges de la wilaya sont concernés par cet examen. La Direction de l’éducation de la wilaya a aménagé 96 centres d’examen répartis sur le territoire de la wilaya. En outre, un centre d’examen a été mis en place au niveau du centre de rééducation de Sétif pour accueillir les 44 candidats. En matière d’encadrement, hormis les 5 412 surveillants désignés pour chaque centre d’examen, il faut noter la présence de 194 observateurs chargés par le ministère de l’Education nationale de superviser le déroulement des épreuves. Les correcteurs, quant à eux, seront au nombre de 1 223 répartis sur deux centres de correction, à savoir le CEM Ahmed- Benmaïza de Sétif pour 12 308 candidats et le CEM 1er-Novembre de Aïn Arnat pour 12 000 candidats. Toutefois, le nombre de candidats concernés par l’épreuve de la langue amazigh est de 232, un chiffre qui demeure relativement faible une décennie après l’intégration de cette matière dans le système éducatif.

Dans un autre chapitre, la Direction de l’éducation de la wilaya de Sétif réceptionnera, dès la prochaine rentrée scolaire, 17 nouveaux CEM d’une capacité globale de 240 salles de cours comprenant 13 demi-pensions et une salle de sport. Ainsi, à la nouvelle rentrée scolaire, le secteur de l’éducation comptera 199 CEM, 94 demi-pensions, 12 internats, 11 salles de sport, 46 laboratoires, 32 unités de dépistage scolaire (UDS) et 27 terrains aménagés. Pour ce qui est de l’encadrement, la Direction de l’éducation compte affecter pas moins de 601 enseignants licenciés (PCEF) exerçant dans le primaire vers le cycle moyen, et ce, dans le but de pallier le manque qui résulte du passage d’une double cohorte (5e AP et 6e AF) au cycle moyen. Aussi, ces professeurs qui feront le passage au moyen enseigneront désormais les matières de leurs spécialités respectives. Ainsi, l’effectif global dans ce cycle s’élèvera à 6 255 enseignants contre 5 260 pour l’année scolaire 2007/2008.


Partager cet article :
5 commentaire(s) publié(s)
Ramdane :
Le nombre de candidats pour la langue amazigh est affolant surtout que Sétif compte un grand nombre de berberophones après les wilayas kabyles (tizi, béjaia, et bouira) ; je pense qu’une intrvention de l’Etat serait necessaire pour cela !!! Pensez vous qu’après la reconnaissance de Tamazight en tant que langue nationale a résolu tous les problèmes liés à l’identité ? et ben justement je ne pense pas du tout, bien au contraire, il pourrait y avoir encore et encore des soulèvements ; il suffit juste de voir les émeutes qu’il y a partout en Algérie. De plus, je ne pense pas que les parents font le nécessaire pour expliquer à leurs enfants qu’il est fondamental d’apprendre la langue de leurs ancêtres. Aussi (je ne sais pas si les 232 sont pour la wilaya de sétif intégralement), que deviennent Ait Ouartilane, Ait Yaala, Bouandas, Bougaa.....Ces communes ne comptent que 232 enfants, c’est absurde ; justement personne fait le nécessaire pour promouvoir l’enseignement de Tamazight, c’est bien (...)

Réponse de salim :

Je ne suis pas d’accord ,c’est pas que je suis anti amazigh mais je voudrais que nos gausse apprenne les langues vivantes pour s’ouvrir sur le monde et avoir l’outil nécessaire et indisponsable de notre époque .......................

Réponse de Thanina :

oui ben justement, peut être que tu n’es pas anti amazigh mais tu rejètes ton identité, omme l’ont d’ailleurs fais tes ancêtres, je suis aussi d’accord pour Tamazight soit extrêmement revalorisée.
lilloucha :
Bonne chance à touts les candidats.

Réponse de elhouelhou :

Je voudrait souhaiter bonne chance a mon cousin, c’est cette année qu’il fait le BEM et je suis sur qui la réussira !!

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus