Accueil > Sétif profond >

Commune d’El Eulma : L’assainissement et les routes, cheval de bataille

mercredi 16 janvier 2008, écrit par : S. Djerdi, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

La ville d’El Eulma est actuellement un grand chantier béant. Des travaux sur les réseaux d’assainissement et d’AEP sont en cours dans la plupart des quartiers de la cité, touchée par une détérioration sans pareil.

Le nouveau maire, en l’occurrence, Hassen Ghoul, P/APC du temps du parti unique et habitué des dossiers de la commune, attend beaucoup du domaine technique. Après l’installation du bureau exécutif de l’APC, dont 3 vice-présidents d’obédience FLN, le poste technique a été confié à un élu RND. Le P/APC a réparti les tâches, accordant une grande importance au suivi du projet d’assainissement et de réfection des routes. « L’assainissement et la réfection des routes est notre cheval de bataille », nous dira-t-il. L’APC a mis le paquet lors du vote du budget primitif, et l’on apprend que plus de 370 MDA ont été injectés pour les besoins de ce projet. H. Ghoul compte également sur ce qu’il appelle la « nouvelle ville », prévue sur le POS ; des milliards sont versés pour la réhabilitation des routes et l’éclairage public. Un autre problème préoccupe le maire, à savoir le marché à bestiaux, véritable casse-tête chinois pour les élus. Implanté dans la zone d’activité, celui-ci est caractérisé par une dégradation avancée. Le P/APC a confirmé que, lors de la réunion de mardi dernier, le secrétaire général de la wilaya a annoncé que le wali a donné son aval pour l’implantation d’un nouveau marché à bestiaux dans la partie Est de la ville, à proximité du stade olympique Messaoud Zeggar, dans l’attente d’un accord pour le marché de fruits et légumes. Par ailleurs, notre interlocuteur nous confiera ceci : « Lors de cette même réunion, il a été décidé le transfert de l’école primaire des frères Dardar, qui menace ruine, vers un terrain situé près de l’école coranique, ainsi que la mosquée l’Emir Abdelkader. Ce même terrain a été un objet de discorde avec l’ex-P/APC, qui voulait en faire don à une banque ». L’élection de H.Ghoul coïncide avec l’affaire des logements de fonction, refaisant surface ces derniers temps.

Questionné à ce sujet, le maire précise qu’à l’exception d’une dizaine de cas particuliers, les problèmes concernant la plupart des logements de fonction ont été réglés avant son installation, et ceux restants pourront être résolus au cas par cas, en conformité avec la réglementation. Pour ce qui est des cadres d’administration, marginalisés par l’ex-P/APC et la représentativité des travailleurs de la commune au sein de la section syndicale, qui n’a pas été renouvelée depuis plus de deux ans, H. Ghoul indique que la révision du mode de fonctionnement est en pole position des préoccupations. A cet effet, un projet sur le nouvel organigramme communal sera proposé à l’assemblée et à la tutelle, pour approbation, et en fonction de cet organigramme, des cadres communaux seront promus et réhabilités selon leurs profils. Le P/APC estime que le problème du foncier sera tranché, ce qui aplanira les difficultés des citoyens. Le MCEE a également son importance pour les nouveaux élus dont l’accession est souhaitée de tout cœur.


Partager cet article :
2 commentaire(s) publié(s)
abdelhamid :
Je demande que les gens responsables de cette situation soient poursuivi en justice
invisible :
je me demande pourquoi il paye l entrepreneur avand de terminer les travaux de revetement des route metre du goudrons(tapis)sur la route cite thabet bouzid sur la pousiere ni avaloir ni bordure, .ni rien du tous c est gaspier de largent il faut les juger devant l acour de compte les anciens bureau dAPC deleulma sans exception

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus