Accueil > Sétif profond >

Session de l’APW de Sétif

Plusieurs dossiers passés en revue
jeudi 9 novembre 2006, écrit par : La Nouvelle République, mis en ligne par : Boutebna N.

Lors de cette session ordinaire, l’APW a passé au peigne fin plusieurs dossiers (protection mère et enfant, réseau routier, sport, situation sociale), selon les rapports établis par les différentes commissions. La wilaya de Sétif subit depuis des années la dégradation de ses axes routiers, dont le constat a été rendu public lors de cette session de deux journées. La sonnette d’alarme a été tirée afin que les cadres locaux prennent en charge sa remise en l’état, surtout les routes secondaires et communales, qui, dégradées, empêchent les populations à se stabiliser sur leurs lieux de résidence et décourage par la même, d’éventuels investisseurs, vu que plus de 40% du réseau routier de la wilaya n’est pas bitumé. Quant aux chaussées, la coordination des différents secteurs (PTT, Sonelgaz, Hydraulique) est plus qu’indispensable pour l’amélioration du cadre de vie des citoyens, les efforts conséquents étant désormais consentis par l’Etat, au titre des différents programmes de développement (600 millions de DA) débloqués pour la réhabilitation et la modernisation du réseau communal de la wilaya ainsi que l’APW, qui dotera ces communes de moyens mécaniques pour la maintenance des routes, la création de postes budgétaires pour une meilleure assistance dans la réalisation de ces travaux.
Ces élus de l’APW ont inscrit pour le secteur sport la réalisation d’un projet pour un nouveau stade d’une capacité de 50 000 places, cette décision a été bien accueillie par la population sportive sétifienne. Sachant que l’infrastructure du 8-Mai s’avère à chaque rencontre trop exiguë et ne répond plus aux normes d’accueil des supporters. Sétif qui dispose de 56 infrastructures sportives, dont deux terrains de football a bénéficié aussi d’une enveloppe de 51 milliards de centimes dans le cadre du programme des Hauts Plateaux pour la réalisation de deux terrains de football à Aïn Oulmène et Salah Bey et de deux complexes de proximité à El-Ouldja et Aïn Oulmène.
Du côté de l’encadrement, un déficit de 303 encadreurs pour la promotion du sport à travers la wilaya a été recensé par la commission de l’APW, qui n’a pas omis aussi de signaler l’insuffisance flagrante des subventions allouées aux associations.
L’attention et la décision prise par les élus de l’APW est salutaire n’est autre que la récupération des terres agricoles pour l’implantation de projets sociaux (gare routière à El Hassi, complexe sportif à El-Bez, gare routière à El Eulma, complexe de proximité et centre d’examen de permis de conduire à Bir el Arch).

H.Mustapha


Partager cet article :
1 commentaire(s) publié(s)
lekhal mehdi :
bonjour , Je suis en France , prés du havre et dans le cadre d ’une association à vocation sociale que j ’ai créée, je souhaiterai développer des projets et actions avec la ville de Sétif et ses associations , soit dans le cadre de jumelage , de développements d ’actions autour du sport , de l ’humanitaire , etc , pourriez vous m aiguiller sérieusement dans mes recherches ? avec tous mes remerciements .

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus