Accueil > Evénements >

Le CPA étoffe son réseau d’agences à Sétif

samedi 24 mars 2018, écrit par : F. Senoussaoui

Depuis quelques jours, une nouvelle agence bancaire à l’enseigne du crédit populaire d’Algérie (CPA) a ouvert ses portes au public, en plein cité administrative à Tebinet sur le grand boulevard près du centre islamique dans un immeuble flambant neuf regroupant plusieurs administrations.

« Le CPA qui compte déjà huit agences au niveau de la wilaya de Sétif dont quatre au niveau de la ville de Sétif et quatre autres à l’échelle wilaya compte étoffer son réseau à Sétif, par l’ouverture de douze autres agences en 2018 ».Dira M.Boudiab Omar, directeur général du CPA lors de l’inauguration de la nouvelle agence dont la direction a été confiée à Mme Radhia Adel, l’ancienne directrice de l’agence Yahiaoui.

Il est à noter que le CPA est actuellement présent dans cinq communes de la wilaya de Sétif à savoir Sétif, El Eulma, Ain El Kébira, Ain Oulmène et Ain Azel.

Et d’ajouter : « Au niveau national, le nombre d’agences va passer du simple au double. En effet, pour une présence de proximité nous déploierons tous les moyens humains et matériels afin d’être présents dans toutes les régions. D’ici l’an 2023, nous passerons à plus de 300 agences au niveau national ».

« Dans le cadre de la poursuite du plan de développement du réseau, visant à garantir une meilleure proximité et un meilleur accompagnement de la clientèle, nous avons ouvert cet établissement qui est à proximité de la zone d’activité et la zone industrielle. Situé sur l’axe du tramway de Sétif qui sera fonctionnel à partir du 8 mai prochain.Elle permet une bonne sécurisation des fonds ». S’est réjouit Mme Adel Radhia , la première responsable de l’agence qui compte huit employés ayant bénéficié d’une formation, voire d’un training au niveau des autres agences CPA de la wilaya.Notre interlocutrice a tenu à préciser que selon les directives de la direction générale, le challenge est de bien accueillir et bien servir tous les clients.
F.SENOUSSAOUI


Partager cet article :
14 commentaire(s) publié(s)
staifi :
Mabrouk seulement il faut restituer la bâtisse de l’UGTA de sidhoum saaid qui est juste à coté de la nouvelle agence du CPA elle a déformé le paysage de la ville cette structure ne sert a rien elle est le symbole de la fainéantise il faut la transformer en une structure economique ou administrative ou exemple PTT, annexe de wilaya, une banque, agence de télécommunication,agence de Air Algérie,Dsp, consultation externe spécialisé pour le CHU.
staifi mahboul :
dans 6 mois vous allez voir l etat du batiment aucun respect a commencer par les employeurs et pa d entretien comme dans tous
Commentaire n°279549 :
Chez nous pas de différence entre Banque et CCP.....
zinou :
Qu’est ce que ça peut nous foutre !un non événement.
bachir :
une très bonne chose pour notre wilaya un nouveau siégé CPA mais j’aimerais bien le recrutement sera pour des gents competemps et ponctuelle bonne chance
zaaboub rabah :
Mabrouk pour le CPA de setif tout en espérant de nouvelles créations d emplois pour nos enfants qui ont vraiment besoin
tahtoh :
on dit compétents mais pas compétemps !!!
Commentaire n°279577 :
si c pr rendre sce à l’éco...oui. si c pr les autres ; non !
kais :
C’est une bonne chose ca crée de l’emploi et ca permettra de répondre à la demande.
azzeddine :
SALAM C est pas vraiment nécessaire ca aurait pu etre une fondation pour gérer les affaires sociaux pédagogique une antenne ou un siege de radio coran (sans pub avec des emissions richissime pour nos enfants ..)un dispensaire pour prendre soins des seniors par exemple !pourquoi pas une bibliothèque national
NAWARA LAFAYETTE :
Je propose la construction d’un hopital psychiatrique Capable de recevoir 40.000.000 d’Algériens -
Djafari :
Cela ne sert à rien de multiplier le nombre des agences bancaires si la pratique bancaire ne nous permet pas encore de généraliser les moyens de paiements que sont le chèque, le virement, la carte bancaire qui permettraient d’éviter de transporter des sommes importantes en espèces avec les risque de se faire voler ou de colporter des faux billets sans le savoir. Les autorités politiques et financières du pays son complètement à l’ouest à ce sujet. Le rôle des banques est aussi et surtout l’accompagnement des investissements petits ou grands ainsi que la collecte de l’épargne, complément indispensable au financement des investissements porteur d’innovation, de croissance économique et de création d’emplois.
Commentaire n°279641 :
@ Lafayette tes propos sont diamétralement opposés avec ton Pseudo (nawara)c est ton mélange qui explique ton hysterie entre Lafayette et Bougaa laaziza Un ptit conseil fais ton choix définitive et soit correctement polie dans tes propos afin que tu soit un bon modèle à suivre Autrement-dit dis du bien ou tais-toi
Commentaire n°280241 :
Je voudrais simplement savoir sur quels critères ont été recrutés les jeunes . je cherche la transparence.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus