Accueil > Santé >

CHU de Sétif : La seule spécialiste en gynécologie quitte le service

dimanche 4 février 2018, écrit par : F. Senoussaoui

Le personnel médical et paramédical ainsi que les sages-femmes de l’unité mère et enfant du CHU de Sétif ont organisé, jeudi dernier, une cérémonie pour rendre hommage au Dr Leïla Chouali, spécialiste en gynécologie obstétrique, ayant exercé pendant plusieurs mois dans cette unité relevant du CHU Saadna-Abdennour de Sétif. En effet, le médecin spécialiste, qui, dès le début de cette semaine, rejoindra l’établissement hospitalier spécialisé d’El-Eulma, a durant la période qu’elle a passée à la maternité de Sétif, qui ne compte aucun gynécologue algérien, atténué un tant soit peu l’orientation des parturientes vers les cliniques privées.

Selon ses collègues, ce médecin exemplaire surnommée “la dame de fer” n’a jamais fait d’activité complémentaire au niveau des cliniques privées. “Elle veillait au grain à ce que toutes les pauvres parturientes admises dans son service soient soignées à la maternité. Elle assurait des gardes supplémentaires et ne quittait le service que lorsqu’elle était rassurée qu’il ne restait pas des cas graves ou des vies menacées”, témoigne une de ses consœurs.

En effet, les collègues de Dr Chouali sont unanimes quant aux qualités humaines et professionnelles de cette dernière et au vide qu’elle va laisser.
Il est à noter que le service de gynécologie du CHU de Sétif souffre toujours du sempiternel problème de manque de spécialistes. Un autre problème qui s’accentue et sur lequel l’administration devra se pencher davantage.

F. Senoussaoui, Liberté


Partager cet article :
40 commentaire(s) publié(s)
Djazairohoum :
Salemou alaikom :Djazairouhoum : https://www.youtube.com/watch?v=Mye80BRL80w
Commentaire n°278523 :
J’estime pr ma part que pour pouvoir donner un avis ou faire objectivement un commentaire ,il faut connaitre d’abord la version de son responsable au niv de la clinique ensuite celle du directeur du CHU. Un journaliste peut etre delegué pr enqueter sur la situation du serv et faire part aux internautes , oua salam.
zinou :
Dommage ! Elle travaillait comme une esclave jour et nuit sans aucun répit avec un salaire minable et le moindre faux pas c’est la prison assurée ! Alors que ses collègues du privé se la coulent douce et renumerés 4 à 6 fois plus,les chinois 10 ou 15 fois plus dans la moitié en devise
Ferkass :
Ok...On manque de spécialistes, mais on tabassent les médecins... Attention, un médecin, un ingénieur, un docteur, un enseignant...etc...Sont des personnes chers a ’’fabriquer’’, je dis bien ’’fabriquer’’ pas ’’former’’... Il faut du temps, de l’argent que l’état ( plutôt le peuple) a investi dans leurs universités, leurs écoles...Tout un environnement dans lequel cette personne doit grandir pour être un bon produit...Ça coûte cher un intello..Il faut en tenir soins. Un voleur, un escort, un baiseur de main, un ignorant ( Alors laa), ça court les rues...Aucune valeur ajoutée pour la nation... Les ignorants, les grandes gueules ( petite cervelles), qui mesurent et se mesurent par le combien de milliards une personne est capable de cumuler, ( peu importe le comment)..Eh bien ces personnes la, doivent apprendre malgré eux ( et elles), a avoir du respect pour le qualificatif :’’Intellectuel’’...C’est a ça que sert un intellectuel.. Entre autre, sauvez votre vie...Alors, au moins un peu de respect.. Ce pays me (...)
khali :
la gestion de Ressources /Humaines de cette établissement pousse au suicide pas de Motivation, pas d’estime aucune reconnaissance salaire de misère comparé à celui des députés, des sénateurs avec une la menasse des sanctions disciplinaires punitives pour ne pas dire autre chose ? avec l’affaire des distributions des autorisations d’ouverture des officines sans respect de la date de dépôt des dossiers et l’ancienneté du diplôme la DSP de Sétif est championne dans la c---r— t—n, et la risée de la population du département le plus peuplé du pays ? en attendant, le départ du patron de la DSP, et l’installation d’un nouveau dirigeant de cette institution, sétif vie sa misère
Commentaire n°278532 :
on dit poursuivre ou ester en justice ya mlle la gynecologue
Staifi 59 :
@Docteur chouit nedjoua C’est quoi ces menaces ! madame la soi-disant gynécologue et puis on dis poursuivre en justice et non pas suivre Quelle HONTE pour un docteur !!! Plein de fautes pour un médecin pour seulement quelques mots ! Vous me faites peur.. docteur On commence toujours une phrase par une majuscule (docteur chouit..)c’est grave pour un praticien Je déconseille vivement aux personnes que je connais de venir vous voir même pour une simple consultation. Quel niveau !!! Honteux
merouche charaf éddine :
salam oualikoum- il part les meileurs spécialite en médecine en france ou au canada sa fait des années que sa se passe comme sa personne ne dit rien en algérie la fuite des cerveaux . la solution ramener des chinois ou des cubains comme sa se fait a alger ou crever ou payer a la clinique privée des saume astraunomique et se faire voler c’est organes pour étre revendu en tunisie comme sa c’est déja peut étre passer a la sortie de sétif sur la route pour aller a béjaia.vue l’état des hopitaux publique algériens bienvenue en enfer youtube https://www.youtube.com/watch?v=fNWLwvl95qE et https://www.youtube.com/watch?v=Sa89Q160Jt8
zinou :
Bien dit Staifi 59,qui s’y frotte s’y pique !
Commentaire n°278548 :
docteur chouit nedjoua : Bonjour je suis gynécologue qui exerce a la maternité de chu de setif arrêtez vos mensonges svp pour l’intérêt des malades sinon je vais vous suivre en justice. ///////////////////// Docteur Chouit Nedjoua : Bonjour je suis gynécologue, j’exerce à la maternité du CHU de Sétif, arrêtez vos mensonges SVP pour l’intérêt des malades, sinon je vais vous poursuivre en justice. BESOIN DE SUIVRE DES COURS DE FRANÇAIS. POUR LA GYNÉCO, JE NE SAIS PAS ? ? ?
Commentaire n°278549 :
@Dr chouit arête de mentir tu va attaqué personne en justice rigolo
Commentaire n°278550 :
Salam , Attention à la confusion ! parler d’une personne dévouée et exemplaire dans sa mission est une chose .Aborder l’aspect public , privé des soins est un autre débat. Il faut rappeler à ce titre ,que les deux sect public et privé sont prévus dans la constitution algerienne.La difference est dans la prise en charge et la qualité des soins.
les algé-riens :
Retournons à la qabla et fermons ces mouroirs....mais supprimons et sécurité sociale et ministère de la santé...pardon de la mort...
Ferkess :
Ettt voila...Une PETITE erreur de français et on martèle La dame...C’EST UN MÉDECIN JE VOUS SIGNALE, PAS UN ÉCRIVAIN PUBLIQUE !!!!! Seigneur dieux...Quand apprendra-t-on a laisser les petits détailles, et a se concentrer sur l’essentiel ? Merci
cesarienne :
Arrêter de nous faire chier avec ses bras cassés.
Commentaire n°278572 :
Notre systeme de sante est deplorable . l’exploitation des statistiques au niv du serv des urgences serait edifiant si on les connaissait . J’ai jamais vu par exemple quelqu’un admis aux urgences ds un etat grave sortir vivant de l’hopital . Est il concevable qu’un CHU puisse disposer de 06 lits uniquement au niv du serv de reanimation ?
staifia :
A MEROUCHE Ou ta vu les bon medecins cest des infirmiers le diplome algerien nest pas reconu a letranger
Moi :
Ni sidi ki djouadou...Les profs correcteurs ne valent pas mieux que la Zorro-gynéco. Alors la ferme !
youcefseif :
On dit :poursuivre en justice ou bien ester en justice ou bien se constituer partie civile Mme la gynécologue et non pas SUIVRE EN JUSTICE..ON DIT : se suis les infos à la telelvision ,je suis des cours par correspondance ,je suis quelqu’un dans la rue ,il suit l’affaire avec le plus grand interêt ej j’en passe .....ليس هذا بالشيء الهين...كل من لم يعجبه تعليق يهدد باللجوء الى العدالة.نحن في بلد ديمقراطي والكل له الحق في التعبير في اي مجال شاء
Commentaire n°278595 :
Commentaire n°278550 : PRIVE POUR GAGNER DE L ARGENT
Commentaire n°278596 :
Ferkess : NUL MAUVAIS
Commentaire n°278599 :
Staifi 59 : TRES BIEN
désespéré :
Ça ne sert à rien d’avoir des enfants algériens. Sans trop entrer dans les détails c’est mieux de faire venir des bébés immigrants chinois.
Àcienne de Sétif :
C est vrai que le diplôme algérien de médecine n est pas reconnu en tant que tel par la France et ce en accord avec l Algérie,c est d un commun accord entre les deux pays pour empêcher soit disant Que l Algérie perde tous ses médecins,ça n a pas servi à grand chose,une grande partie des médecins algériens sont actuellement en France et exercent pour la plupart dans les hôpitaux publics en tant que praticiens attachés associés .Par contre leur niveau et leur professionnalisme est Très reconnu.Plusieurs ont réussi des examens très pointus et sont même devenus spécialistes .Ce qui manque à nos médecins en Algérie c est un bon cadre de travail tous les moyens qui vont avec (matériels,rémunérations)et surtout une formation continue ,car la médecine progresse et les médecins doivent suivre en se formant.Il faut aussi apprendre à travailler sérieusement et combattre le laisser aller (...)
NAWARA LAFAYETTE :
Si au moins ça pouvais calmer tous les lapins 🐇l🐇et leurs lapines 🐇 ça diminuera d’autant tous les Chomeurs,Harrag , Traine-savates et délinquants futurs !!! Vive la contraception !!
aissa :
Le Directeur du CHU de Sétif, ou un de ses représentants,pourrait s’exprimer pour mettre un terme,quelle que soit sa réponse à ses informations controversées. Salam.
aissa :
La gynécologie est la spécialité médicale qui traite les pathologies de toutes les femmes (et même des jeunes filles), et bien entendu celles qui ne sont pas enceintes ! Salam.
Commentaire n°278785 :
NAWARA LAFAYETTE : NUL MAUVAIS
ammar prof de français :
qui se sent morveux se mouche Dr ... sans parler de la langue ...un Dr et surtout un spécialise doit maitriser la langue ...il a étudié sept ans sans parler des années de spécialité en langue française.....A BON ENTENDEUR saluuuuuuut
salima :
activité complémentaire dans un cabinet privé Dr L........ATTENTION chère consœur.
spartacus :
A ma connaissance,la France vient de supprimer l’équivalence pour les médecins algériens. Ça serait honteux de voir débarquer un médecin, comme ce spécimen. Un article banal, un medecin reconnu bosseur et ferme, qui s’en va ailleurs, laissant un service aux mains de je ne sais qui ? Chinois ? nationaux... à l’abandon. Bref, rien de particulier . Mais c’est tout notre système de santé qui est à l’abandon. La formation de nos médecins reste faible, le niveau relativement bas. On ne fait plus confiance à nos hôpitaux, sinon pourquoi nos dirigeants, pour une simple grippe vont se soigner à l’étranger. Récemment j’ai eu la visite d’une de mes nièces, en France, elle m’a beaucoup parler de la situation de l’hôpital et du désir des meilleurs praticiens pour venir exercer en France. La nouvelle procédure va créer un vaste trou d’air et ça sera un désastre pour la médecine algérienne. Les meilleurs vont partir et les énergumènes, telle notre plaignante, occuperons la place. Pauvre Algérie. De l’autre rive, je vous (...)
Commentaire n°278854 :
ammar prof de français :TRES BIEN
Commentaire n°278855 :
docteur chouit nedjoua :MAHBOULA
Commentaire n°278856 :
Staifi 59 :TRES BIEN
Commentaire n°278857 :
Staifi 59 :TRES BIEN
ancienne de Sétif :
Spartacus Oui Tout à fait, l’examen d équivalence a été supprimé Pour les médecins Algériens,mais les recrutements vont être Très sélectifs...J’ai entendu beaucoup de bruits de couloirs se plaindre du niveau des nouveaux ou des jeunes médecins fraîchement formés en Algérie,leur niveau serait Très faible.Quand aux anciens ils ont tous leur place et bossent Très Bien.
Commentaire n°278891 :
salima : SOUTIEN ENTRE MAFIAS
aissa :
Et nous ne saurons jamais ce qui s’est passé en réalité ? Salam.
Commentaire n°279503 :
aissa la science tu est partout et maintenant doc gyneco
majid :
Dr Chouali Leila, première assistante et meilleure médecin spécialiste en gynéco-obstétrique au niveau de l’hôpital Jeanne de Flandre - CHRU de Lille

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus