Accueil > Sétif profond >

De nombreux projets gelés à Béni Ouartilène

jeudi 18 août 2016, écrit par : Liberté

Les travaux de réalisation de plusieurs projets d’utilité publique dans la daïra de Béni Ouartilène, située au nord de la wilaya de Sétif, n’ont pas été lancés, au grand dam de la population. En effet, des projets de développement local qui ont été accordés à la daïra de Beni Ouartlène en 2012 sont toujours en stand-by, et vu que ces derniers ont accusé un retard considérable, ils ont été gelés, dans le cadre de la nouvelle politique adoptée suite à la chute des prix du pétrole. Parmi ces projets, on cite le service d’hémodialyse qui a été accordé à cette localité pour soulager la population des quatre communes relevant administrativement à la daïra de Beni Ouartilène (Beni Ouartilène, Beni Mouhli, Beni Chebana et Aïn Legueredj). “Le terrain devant abriter ce nouveau service a été choisi, et le budget a été alloué pour l’entame des travaux, cependant le projet est toujours à l’arrêt”, nous dira un membre de l’APW. La commune de Béni Ouartilène a bénéficié aussi en 2012 d’un projet de réalisation d’une crèche. Les travaux n’ont jamais été lancés, pour des raisons inconnues. “Le même sort est réservé au projet d’une école coranique dont a bénéficié notre localité depuis presque 4 ans”, précisera notre interlocuteur. Notre source ajoute également que la commune de Béni Ouartilène a bénéficié d’un projet de gare routière pour mettre fin à la souffrance des usagers et des transporteurs. Le projet est au stade zéro. Pour la catégorie juvénile, le stade de 2000 places dont a bénéficié la commune de Béni Ouartilène ne verra pas le jour, car les travaux n’ont jamais été entamés. Dans la commune de Béni Chebana, un projet de CSP (complexe sportif de proximité) est à l’arrêt. Par ailleurs, un projet de réalisation d’une salle polyvalente dans la commune de Béni Mouhli est gelé. Selon toujours notre source, tous ces projets sont gelés en raison de la politique d’austérité, jusqu’à nouvel ordre.

Ammar Loucif


Partager cet article :
6 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°267685 :
Le quart-monde dans lequel nous pataugeons. Une ècole coranique, pourquoi faire ? Avec toutes ces mosquèes qui poussent comme des champignons un peu partout dans ce bled ! Le peuple est dèjá assez abruti, vous ne trouvez pas ?
simple d’ésprit :
Parce que le monde continue de tourner, depuis plus deux années ,nous dénonçons le rabotage de budget départemental et avançons des pistes constructives pour des économie, rapporteuses de Devises . La situation Algérienne n’est pas bonne et le budget 2017 va s’en faire ressentir, la croissance mondiale va bien moins et est révisée un peu partout à la baisse ; des solutions des pistes existe ,afin de finir les projets et soutenir l’emploi, ils faut augmenter le taux, un taux attractif pour les épargnants , et faire participer les caisses d’épargnes ,bien sur il y à beaucoup d’autres pistes, aller il n’y a pas le feu au lac ! avec un peu de Matière grise nous allons traversées ces turbulences .ce n’est q’un trou d’air.
mehdi :
Dans les pays qui se respectent, les gens qui ont pu réussir, dans le monde de l’entreprenariat et des affaires, font profiter leur pays et PEUPLE par des projets d’utilité publique, tels que hôpitaux, écoles, universités, logements sociaux, etc … Chez nous, après avoir amassé des fortunes colossales, sur le dos du PEUPLE ( rente pétrolière), les prédateurs font, tout pour les transférer , tenez-vous bien, en devises fortes, vers l’étranger !!! Rien que par la récupération de ces biens du PEUPLE , il y aura avec de quoi bâtir une nouvelle ALGERIE. Pour cela il faut des hommes avec un grand H, comme il y en a eu un certain 1er Novembre 1954 !
khali :
les coupes budgétaires ne concernent pas l’Oranie est ce que l’ouest est une province gouvernée par des dispositions qui lui sont propres contrairement au reste du pays EST et SUD qui contribue à 99,9999% des rentres et des entrées en devises qui sont transférées vers l’étranger par la mafia et les barons de la finances sans se soucier de l’avenir du pays et des jeunes algériens qui arrivent sur la marché du travail par milliers chaque mois
khali :
Le pire et le meilleur Dis-moi... oui ? qu’y a-t-il de pire chez un élu ? quand tu l’interpelles qu’il ne te répond pas, dans le cas où tu arrives à le rencontrer et qu’y a-t-il de meilleur ? quand, les élections venues... il se représente de qui parles-tu ? ...!?
gazouzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz :
Nous jurons ! par les tempêtes dévastatrices abattues sur nous Par le sang pur généreusement versé Par les éclatants étendards flottant au vent Sur les cimes altières de nos fières montagnes Que nous nous sommes dressés pour la vie ou la mort Car nous avons décidé que l’Algérie vivra Témoignez ! Témoignez ! Témoignez ! Nous sommes des combattants pour le triomphe du droit Pour notre indépendance, nous sommes entrés en guerre Nul ne prêtant oreilles à nos revendications Nous les avons scandées au rythme des canons Et martelées à la cadence des mitrailleuses Car nous avons décidé que l’Algérie vivra Témoignez ! Témoignez ! Témoignez ! Ô France ! le temps des palabres est révolu Nous l’avons clos comme on ferme un livre Ô France ! voici venu le jour où il te faut rendre des comptes Prépare toi ! voici notre réponse Le verdict, Notre révolution le rendra Car nous avons décidé que l’Algérie vivra Témoignez ! Témoignez ! Témoignez ! Nos braves formeront les bataillons Nos dépouilles seront la rançon de notre gloire Et (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus