Accueil > Sétif profond >

Deux morts dont un bébé et 7 blessés dans un accident de la circulation à Amoucha

lundi 18 juillet 2016, écrit par : Boutebna N.

Deux personnes, une maman et son bébé, ont trouvé la mort et sept autres ont été blessées dans un accident de la circulation survenu lundi à Sétif, a-t-on appris auprès des services de la Protection civile.

L’accident s’est produit sur la route nationale (RN) n9 prés de la commune d’Amoucha, a précisé la même source, détaillant qu’un véhicule, avec à son bord neuf (9) personnes, des enfants notamment, a dérapé sur la route provoquant la mort sur place d’un bébé, âgé de trois (3) mois.

Selon le chargé de la communication et de l’information de la Protection civile, le capitaine Ahmed Laâmamra, la maman du bébé, âgée de 43 ans, a succombé à son arrivée à la polyclinique de la commune Amoucha.

Les sept (7) blessés, le conducteur du véhicule (50 ans), une femme (45 ans) et cinq (5) enfants âgés entre 3 et 5 ans, ont été évacuées vers le même établissement de santé pour des soins urgents, a-t-il ajouté.

Une enquête a été ouverte par les services de sécurité territorialement compétents pour déterminer les circonstances exactes de ce drame.


Partager cet article :
4 commentaire(s) publié(s)
Salima :
Rabi yarhamhom. Prompt rétablissement aux blessés.
aissa :
Paix à l’âme de celles et ceux qui sont partis, et condoléances à leurs familles et proches ! Bien entendu qu’il faut attendre les conclusions de l’enquête, pour connaître les causes de ce drame. Mais trop souvent les mêmes causes produisent les même effets ! Excès de vitesse, non respect des règles du code de la route, dépassement sans visibilité, mauvais état des véhicules ( amortisseurs, freins), conduite sans permis, ou permis acheté, sans cours d’auto-école et sans savoir conduire, trop de kilomètre roulés sans repos = endormissement au volant.......et toujours des morts, et/ou des blessés graves, qui resteront parfois handicapés malheureusement ! Il nous manque l’esprit de citoyenneté à nous les algériens, on ne pense qu’ à soi-même et à l’argent..... un peu plus d’éducation amènerait sans doute ,un peu plus de respect des autres et surtout de leur vie, et de la sienne, par la même occasion ! ! (...)
RAHMANI FOUAD :
La vie est trop flattée, la mort trop calomniée : le sage qui sait user de l’une, et ne pas redouter l’autre, les compare ensemble et leur rend justice.
RAHMANI FOUAD :
Plus on vit, et plus on perd, la mort prend tous les êtres qu’on aime.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus