Accueil > Sétif profond >

Quinze enfants blessés à Sétif par les pétards durant les jours de l’Aid

samedi 9 juillet 2016, écrit par : Boutebna N.

Selon des sources hospitalières, pas moins de 15 enfants ont été admis aux urgences. L’un est grièvement blessé au niveau de son visage et un autre a perdu un œil.

La cause principale de ces accidents est liée au jet de pétards. Durant les jours de fête, les artères de la ville se sont transformées en champ de bataille, où des jeunes s’amusent comme des fous en se lançant ces différents produits dangereux, au su et au vu de tout le monde.


Partager cet article :
7 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°266996 :
moi je ne comprends pas cette hystérie collective qui semble atteindre les algériens à chaque Aid et Mouloud. ça n’a rien à voir avec l’Islam et cela n’existe dans aucun pays musulman. tout le monde trouve cela normal mais les plus irresponsables sont les parents qui en achètent pour leurs enfants et qui s’en amusent (les parents). le scénario se répète trois fois chaque année et nous vivons cette folie et ces drames avec fatalité.
kaaboub :
Comment sont ils passés ces pétards et qui est responsables ????
zoubir de sétif :
Bien sur les parents ne sont pas responsables, ils se contentent de faire des enfants, et c’est à l’etat de veiller à l’éducation des enfants. Et en plus les petards ont été offerts gratuitement par les vendeurs. Bref tout cela c’est à cause du gouvernement non ??????
Commentaire n°267012 :
Chaque année c’est la même histoire… C’est à croire que les vies des enfants indigènes ne comptent pas beaucoup. Sinon, ça fait belle lurette que les décideurs auraient stoppé le massacre. Bien sûr que les parents sont les premiers à blâmer, cependant il est clair que ce problème aurait pu être réglé définitivement si les décideurs le voulaient… En attendant cette volonté qui ne viendra, peut être, jamais, d’autres innocents enfants seront victime, à la prochaine fête religieuse. C’est malheureux, mais c’est l’amère réalité …
Commentaire n°267020 :
Les caisses sont vides, mais on continue à importer des pétards. Les familles ont beaucoupe de mal à boucler les fins de mois, mais ils terminent le long cortège du gaspillage ramadanesque par l’achat de pétards....qui partiront en fumée, emportant qui un oeil, qui un doigt. Allez-y comprendre quelque chose ! Et puis que vaut la sécurité d’un enfant, on en fait par douzaine dans ce bled. On dirait une compétition. Ignorance quand tu nous tient !
dalila de bel air-haute savoie-, :
coucou les amis eh bien les pauvres petits enfants des bléssés a vie amputés pour des gestes inapproprié de leur part ces pétards ont détruits une partie de la vie des ces chérubins Allah m3éhoum
ali :
mais arretez un peu de mettre tt cela sur l etat , l etat n oblige personne a acheter des petards ceci ditt c est la faute des parents qui laissent leurs enfants jouer avec llles petards

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus